Des logements reconfigurables à Paris XXe, dessinés par Naud & Poux

Lauréate du concours EDF Bas Carbone 2012, l'opération est signée Naud & Poux. Hormis les usages classiques d'une opération de logement collectif, les architectes y développent une architecture réversible. Bien que dense, le programme bénéficie d'un linéaire de façades augmenté grâce à une organisation centrée sur une cour intérieure. Mutation, changement d'affectation, surélévation ne sont que quelques propositions de résilience, parmi d'autres, étudiées par la maîtrise d'œuvre afin d'offrir, in fine, une construction ouverte aux usages de demain.

Logements reconfigurables à Paris XXe, par Naud & Poux - © Schnepp & Renou
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Des logements reconfigurables à Paris XXe, dessinés par Naud & Poux

Articles Liés

Diener & Diener et Clément Vergély livrent des logements et/ou des bureaux à Lyon

« Il faudrait un règlement de sécurité incendie unique, applicable à tous les types de[...]

Sur le boulevard Davout ceinturant le XXe arrondissement de Paris, ce programme de 68 logements sociaux est composé d’un édifice marqué par des volumes en attique dotés d’une toiture à deux pentes. La forme iconique de la maison individuelle est associée à la figure de l’immeuble haussmannien organisé autour d’une cour. Les circulations palières incluent les petits côtés de ce vide central de 6 x 11 m, avec des façades entièrement vitrées. Plus fermés, les grands côtés s’animent par divers types de fenêtres pour éclairer salles d’eau et cuisines des appartements traversants. L’étage courant réunit plusieurs types de logements qui se superposent rigoureusement dans l’immeuble, tel un ensemble de piles de livres accolées. Cette organisation se dérègle en partie supérieure pour intégrer quelques maisons à terrasse (hormis un 4-pièces en duplex, ce sont des 2-pièces ou des 5-pièces sur un seul niveau). Les quatre corps de logements autour de la cour recèlent, entre les façades porteuses, une bande de plus de 8,5 m de large, sans mur de refend ni poteau. Les logements y sont séparés par des doubles cloisons. Les maisons et les nombreux appartements à double ou triple orientation sont donc reconfigurables. On peut réunir des logements ou les scinder en deux, voire dégager des plans libres pour exercer une activité acceptable dans un cadre résidentiel. Les balcons disposent d’un plancher suffisamment résistant pour envisager leur fermeture et leur intégration aux logements. Enfin, le renforcement des fondations et des voiles de façade en rez-de-chaussée autorise la construction en filière sèche de trois étages supplémentaires, pour atteindre R+12.

 

 

Retrouvez l'ensemble du dossier consacré aux bâtiments réversibles,
dans AMC n°262 paru en septembre 2017

  • Lieu : Paris XXe
  • Maîtrise d’ouvrage : RIVP
  • Maîtrise d'oeuvre : Elizabeth Naud et Luc Poux, architectes ; Franck Boutté consultant environnement ; SAS Mizrahi, BET TCE
  • Programme : 68 logements sociaux, local associatif et crèche
  • Surface : 5 600 m2 SHON
  • Calendrier : concours, 2011 ; livraison 2017
  • Coût : 12 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

« Station Blocpark », projet lauréat de Réinventer Paris 2, site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), The Wall-Arkose, porteur, Baehr & Landau architectes

Les lauréats de Réinventer Paris 2 (7/20): Station […]

13/02/2019

Le jury de Réinventer Paris 2 a sélectionné, sur le site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), le projet "Station Blocpark" porté par The Wall-Arkose et conçu par Baehr & Landau architectes. Indispensables artères […]

AMC n°40-octobre 1976, couverture

Dans les archives d'AMC: 1976, l'atelier Ciriani […]

13/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus