DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Oiso, petit village entre montagnes et mer à une heure de Tokyo, porte les traces d’occupation par l’homme depuis 5000 ans. 

 

Résidence à Tokyo par DGT architects - La distinction soubassement minéral-volume bois est marquée jusque dans les marches de l'escalier. - © Takumi Ota Photography
photo n° 1/5
Zoom sur l'image DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Conscients de cet héritage, les propriétaires d’une petite parcelle ont confié à l’agence française DGT la conception d’une maison "qui perdurera au-delà de 100 ans". En étudiant les traces d’habitat dans la région, depuis la période Yayoi (âge du fer japonais) jusqu’à la période Edo (XVIIe-XIXe siècles), les architectes ont trouvé de multiples typologies, dont des maisons souterraines et des habitations surélevées. Ils ont choisi de condenser ces architectures dans une maison conjuguant le langage des habitations primitives et un design contemporain. Le terrain est creusé de 60 cm pour tirer parti de l’inertie du sol, et la terre excavée est utilisée pour colorer l’enduit des murs. Implantés dans le décaissement, quatre blocs asymétriques en béton abritent des fonctions spécifiques. Ils sont liaisonnés au rez-de-chaussée par de grandes baies vitrées à l’aplomb du volume supérieur qui reprend la typologie d’un cabanon traditionnel en bois. La salle de bains, la cuisine, une pièce à vivre traditionnelle et l’escalier sont chacun logés dans un bloc, tandis que l’emprise centrale totalement vitrée accueille le séjour. La minéralité du sol en béton brut et les murs blanchis à la chaux du rez-de-chaussée contrastent avec la monomatérialité du niveau supérieur. La structure bois est habillée de bardeaux traditionnels, alors que les parois intérieures sont revêtues de panneaux de bois thermoformé pour composer une sous-face de toiture aux lignes douces qui répond à la blondeur du parquet. Une série de baies coulissantes en bandeau éclaire la pièce. La distinction base minéralevolume bois s’opère minutieusement, marquée jusque dans le changement de matérialité des marches de l’escalier. 

 

  • Lieu : Tokyo (Japon)
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : DGT Architects, Dan Dorell, Lina Ghotmeh et Tsuyoshi Tane et collaborateurs, architectes ; Yasuhirokaneda, BET structure ; EOS plus, ingénierie mécanique
  • Programme : logement individuel
  • Surface : 122 m2
  • Entreprises : Eiko Construction

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, 26 logements participatifs à Montreuil (Seine-Saint-Denis), NZI (architectes), CPA-CPS/ATHENAE CONSEIL (maître d'ouvrage)

NZI - 26 logements participatifs à Montreuil, […]

13/11/2017

L'opération de 26 logements participatifs, conçue à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par NZI architectes fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. De multiples montages financiers sont possibles […]

Pôle intermodal, Dominique Perrault architecte, Naples, Italie

Dossier spécial: espaces souterrains

17/11/2017

Longtemps considérés comme des espaces de services et de relégation, les sous-sols sont en passe de devenir tendance, d’être assimilés à une manne salvatrice pour le devenir de nos métropoles saturées. Le phénomène est […]

Rendez-vous à suivre

Dix rendez-vous d'architecture du 12 au 22 […]

17/11/2017

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Coexistences Le 16 novembre à 20h, à la Société française des architectes, à Paris Conférence de […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Centre sportif et culturel à Dieppe (Seine-Maritime), La Soda (architectes), Ville de Dieppe (maître d'ouvrage)

La Soda - Centre sportif et culturel à Dieppe, […]

13/11/2017

Le centre sportif et culturel Oscar-Niemeyer conçu par La Soda architectes à Dieppe (Seine-Maritime), fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Aussi modeste soit le programme, les équipements […]

Marseille était capitale européenne de la culture - Viaduc d’Arenc depuis l’A55 - film argentique Ektachrome E200, boitier Pentax 6x7cm - travail personnel

Regard de Stéphane Asseline, photographe à […]

16/11/2017

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Stéphane Asseline Marseille, mai 2013. «  Compositions et cadrages viennent sur l’instant mais […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Ecole primaire à Montgeron (Essonne), Meka et Ciel (architectes), Ogec Sainte-Thérèse (maître d'ouvrage)

Meka et Ciel - école primaire à Montgeron, nommée […]

13/11/2017

L'école primaire conçue à Montgeron (Essonne) par les agences d'architecture Meka et Ciel fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Chargées de la rénovation des classes primaires […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus