DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Oiso, petit village entre montagnes et mer à une heure de Tokyo, porte les traces d’occupation par l’homme depuis 5000 ans. 

 

Résidence à Tokyo par DGT architects - La distinction soubassement minéral-volume bois est marquée jusque dans les marches de l'escalier. - © Takumi Ota Photography
photo n° 1/5
Zoom sur l'image DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Conscients de cet héritage, les propriétaires d’une petite parcelle ont confié à l’agence française DGT la conception d’une maison "qui perdurera au-delà de 100 ans". En étudiant les traces d’habitat dans la région, depuis la période Yayoi (âge du fer japonais) jusqu’à la période Edo (XVIIe-XIXe siècles), les architectes ont trouvé de multiples typologies, dont des maisons souterraines et des habitations surélevées. Ils ont choisi de condenser ces architectures dans une maison conjuguant le langage des habitations primitives et un design contemporain. Le terrain est creusé de 60 cm pour tirer parti de l’inertie du sol, et la terre excavée est utilisée pour colorer l’enduit des murs. Implantés dans le décaissement, quatre blocs asymétriques en béton abritent des fonctions spécifiques. Ils sont liaisonnés au rez-de-chaussée par de grandes baies vitrées à l’aplomb du volume supérieur qui reprend la typologie d’un cabanon traditionnel en bois. La salle de bains, la cuisine, une pièce à vivre traditionnelle et l’escalier sont chacun logés dans un bloc, tandis que l’emprise centrale totalement vitrée accueille le séjour. La minéralité du sol en béton brut et les murs blanchis à la chaux du rez-de-chaussée contrastent avec la monomatérialité du niveau supérieur. La structure bois est habillée de bardeaux traditionnels, alors que les parois intérieures sont revêtues de panneaux de bois thermoformé pour composer une sous-face de toiture aux lignes douces qui répond à la blondeur du parquet. Une série de baies coulissantes en bandeau éclaire la pièce. La distinction base minéralevolume bois s’opère minutieusement, marquée jusque dans le changement de matérialité des marches de l’escalier. 

 

  • Lieu : Tokyo (Japon)
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : DGT Architects, Dan Dorell, Lina Ghotmeh et Tsuyoshi Tane et collaborateurs, architectes ; Yasuhirokaneda, BET structure ; EOS plus, ingénierie mécanique
  • Programme : logement individuel
  • Surface : 122 m2
  • Entreprises : Eiko Construction

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Marc Younan – reconversion d’un immeuble industriel en 85 logements sociaux – Paris 18e

Marc Younan – reconversion d’un immeuble […]

21/02/2017

Dans le XVIIIe arrondissement de Paris, l’agence Marc Younan architectes a reconverti un bâtiment industriel du XIXe siècle en 85 logements sociaux qui se distinguent par leur volumétrie minimaliste et leur diversité typologique. L’immeuble existant, […]

74 logements familiaux à Clichy - Eva Samuel

74 logements familiaux à Clichy - éva Samuel

20/02/2017

A Clichy, un nouvel immeuble de brique blanche en R+10 participe désormais à la séquence urbaine de l’imposant boulevard Victor-Hugo. Réalisée par l’agence Eva Samuel Architectes et Associés, cette opération s’est glissée dans […]

Dialectes architecturaux, de Bruno Zevi, Éditions du Linteau

Le vernaculaire selon Bruno Zevi - Livre

20/02/2017

Pourquoi ne pas s’inspirer, comme en poésie, des dialectes urbains? des jargons architecturaux? des patois spatiaux? Telles sont les idées qu’expose Bruno Zevi dans ce qui constitue le dernier volume de son "Histoire de l’architecture en Italie". Cette […]

Bungalows - Patrick Arotcharen

Patrick Arotcharen - Bungalows - Saubion, Landes

17/02/2017

C’est dans un ancien champ de maïs creusé d’un lac servant autrefois de réserve pour l’arrosage des cultures que s’inscrit l’Ecolodge de Saubion, situé à proximité de la ville d’Hossegor. La structure hôtelière […]

Ezra Stoller. Seagram Building, Mies van der Rohe et Philip Johnson, architectes; Kahn et Jacobs, architectes associés; Phyllis Lambert, directrice de la planification. Vue du nord-ouest en après-midi, 375 Park Avenue, New York, 1958.

La trajectoire exceptionnelle de Phyllis Lambert – […]

17/02/2017

 Le Centre canadien d’architecture (CCA), à Montréal, présente "Phyllis Lambert: 75 ans au travail", une exposition qui retrace le parcours exceptionnel de sa directrice fondatrice émérite. Tirées de la collection et des archives […]

Phyllis Lambert, Directeur fondateur émérite du CCA, 2017.

Phyllis Lambert – portrait d’une architecte […]

17/02/2017

Phyllis Lambert –née le 24 janvier 1927 à Montréal– est architecte, auteure, chercheuse et militante. Elle est directrice fondatrice émérite du Centre canadien d’architecture (CCA), créé en 1979 à Montréal. […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus