DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Oiso, petit village entre montagnes et mer à une heure de Tokyo, porte les traces d’occupation par l’homme depuis 5000 ans. 

 

Résidence à Tokyo par DGT architects - La distinction soubassement minéral-volume bois est marquée jusque dans les marches de l'escalier. - © Takumi Ota Photography
photo n° 1/5
Zoom sur l'image DGT architects - Résidence à Oiso (Japon)

Conscients de cet héritage, les propriétaires d’une petite parcelle ont confié à l’agence française DGT la conception d’une maison "qui perdurera au-delà de 100 ans". En étudiant les traces d’habitat dans la région, depuis la période Yayoi (âge du fer japonais) jusqu’à la période Edo (XVIIe-XIXe siècles), les architectes ont trouvé de multiples typologies, dont des maisons souterraines et des habitations surélevées. Ils ont choisi de condenser ces architectures dans une maison conjuguant le langage des habitations primitives et un design contemporain. Le terrain est creusé de 60 cm pour tirer parti de l’inertie du sol, et la terre excavée est utilisée pour colorer l’enduit des murs. Implantés dans le décaissement, quatre blocs asymétriques en béton abritent des fonctions spécifiques. Ils sont liaisonnés au rez-de-chaussée par de grandes baies vitrées à l’aplomb du volume supérieur qui reprend la typologie d’un cabanon traditionnel en bois. La salle de bains, la cuisine, une pièce à vivre traditionnelle et l’escalier sont chacun logés dans un bloc, tandis que l’emprise centrale totalement vitrée accueille le séjour. La minéralité du sol en béton brut et les murs blanchis à la chaux du rez-de-chaussée contrastent avec la monomatérialité du niveau supérieur. La structure bois est habillée de bardeaux traditionnels, alors que les parois intérieures sont revêtues de panneaux de bois thermoformé pour composer une sous-face de toiture aux lignes douces qui répond à la blondeur du parquet. Une série de baies coulissantes en bandeau éclaire la pièce. La distinction base minéralevolume bois s’opère minutieusement, marquée jusque dans le changement de matérialité des marches de l’escalier. 

 

  • Lieu : Tokyo (Japon)
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : DGT Architects, Dan Dorell, Lina Ghotmeh et Tsuyoshi Tane et collaborateurs, architectes ; Yasuhirokaneda, BET structure ; EOS plus, ingénierie mécanique
  • Programme : logement individuel
  • Surface : 122 m2
  • Entreprises : Eiko Construction

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

25/09/2017

A Pantin, l’architecte-urbaniste Benjamin Fleury a livré un ensemble de 20 logements dont la matérialité participe à l’insérer avec justesse dans un contexte marqué par une dualité entre les tissus industriels et résidentiels. […]

L'architecte Benjamin Fleury

Benjamin Fleury

25/09/2017

Né en 1973 dans le grand ensemble des Mazières à Draveil et ayant grandi à Vigneux-sur-Seine, l’architecte Benjamin Fleury se décrit comme « un enfant de la banlieue ». Diplômé de l’école d’architecture de […]

Agora 2017, Biennale de Bordeaux, Hangar 14

Agora 2017: comprendre ce qu'est le paysage

22/09/2017

Parmi la kyrielle d'événements que propose la nouvelle édition d'Agora, la foisonnante biennale d'architecture, d'urbanisme et de design de Bordeaux ouverte du 14 au 24 septembre 2017, l'exposition "Paysages augmentés" présentée […]

Happier café de l’agence J.C. Architecture, avec rouleaux séparateurs.

Papier craft pour café éphémère à Taïpei

22/09/2017

A Taïpei, J.-C. architecture montre l'attrait d'une nouvelle matière à explorer dans l'aménagement intérieur: le papier craft. Le papier tient une place importante dans le quotidien des habitants de Taïpei, à Taïwan, qui le manipulent […]

Impression 3D, l’usine du futur, François Brument, Maëlle Campagnoli

Les nouveaux savoir-faire de la 3D - Livre

22/09/2017

Déjà considérée comme ce qui sera la quatrième révolution industrielle, l’impression 3D transforme peu à peu notre quotidien avec sa production sur mesure et optimisée. Elle fait des miracles dans de nombreux domaines – […]

Thomas Jorion

Regard de photographe: Les vestiges d'empire de […]

21/09/2017

  Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Thomas Jorion. C’est à travers une série d’images publiées dans son dernier livre […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus