Diébédo Francis Kéré, en pleine nature à la Serpentine Gallery

C'est à l'architecte burkinabé Diébédo Francis Kéré que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2017. La structure s'installera dans les jardins de Kensington, à Londres, du 23 juin au 8 octobre 2017.

Projet pour le pavillon 2017 de la Serpentine Gallery par l'architecte Francis Kéré, Londres - © Kéré Architecture
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Diébédo Francis Kéré, en pleine nature à la Serpentine Gallery

Articles Liés

BIG briques à la Serpentine Gallery

Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery

Depuis son lancement en 2000, le rendez-vous annuel londonien est aussi couru des amateurs d'architecture anglais... que des starchitectes du monde entier. Etre invité par la Serpentine Gallery, par Hans Ulrich Obrist, son célèbre directeur artistique, et Yana Peel, sa directrice générale, à concevoir le pavillon estival de l'institution constitue une belle marque de reconnaissance, qui propulse dans les rangs très serrés des stars mondiales de l'architecture. Car la liste des concepteurs qui se sont prêtés à l'exercice a de quoi faire saliver les métropoles les plus avides de grandes signatures. Zaha Hadid, Rem Koolhaas, Herzog&de Meuron, Jean Nouvel, Sou Fujimoto, SANAA… ont tous conçu un pavillon éphémère dans les jardins de Kensington, livrant alors leur première réalisation londonienne -c'est la règle pour être invité. Après le bling-bling Bjarke Ingels et son empilement sophistiqué de briques diaphanes en 2016, c'est au tour de l'humaniste Diébédo Francis Kéré de jouer à l'architecture temporaire, en créant une construction spectaculaire dont les premières images ont été révélées.

Ombre, eau et lumière

La petite structure circulaire, vouée à abriter des événements culturels, est inspirée de l'arbre qui sert de point de rencontre dans la maison natale de l'architecte au Burkina Faso. Le "tronc" en acier devient une canopée protectrice en bois, détachée des parois, en bois également. L'air circulera librement sous la couverture qui protégera les visiteurs de la pluie londonienne et/ou de la chaleur estivale. Adepte d'un travail en harmonie avec les éléments naturels, Diébédo Francis Kéré met le climat en spectacle: l'eau ruissellera sur la toiture jusqu'au cœur du tronc pour devenir cascade, avant d'être évacuée par un système de drainage dans le sol, tandis que les jours créés dans la couverture transformeront la petite construction en lanterne au coucher du soleil. "Au Burkina Faso, le climat et le paysage naturel sont une réalité difficile avec laquelle je suis habitué à travailler, raconte l'architecte. Par conséquent, je me suis demandé comment ma contribution dans ce parc royal pouvait améliorer l'expérience de la nature du visiteur". Immersion possible à partir du 23 juin 2017.


Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

RCR Arquitectes au Centre Pompidou à Paris

RCR Arquitectes et MiAS font leur entrée au musée

26/10/2020

300 Le Centre Pompidou à Paris présente, jusqu'en mai 2020, les 73 croquis et 10 maquettes de l'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker en 2017 qui intègrent la collection d’architecture du Musée national d'art moderne. Le studio MiAS Arquitectes expose quant à lui 42 maquettes, 14 […]

LiquenLAV. Valentin Sanz, architecte

LiquenLAV, architecture, design et graphisme - […]

26/10/2020

300 Basée en Espagne, à Almenar de Soria, l'agence d'architecture, de design et de graphisme ­LiquenLAV a été fondée par Valentin Sanz. Valentin Sanz est d’abord architecte, mais il développe au cours de réalisations un intérêt particulier pour le design d’objet et de mobilier. Diplômé de l’université […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370610_k2_k1_3177153.jpg

Paris coloré, Paris transformé - Le fonds […]

23/10/2020

300 Jusqu'au 11 janvier 2010 à la Cité de l'architecture et du patrimoine, le musée Albert-Kahn lève le voile sur une partie de son extraordinaire collection d'images de la capitale au début du XXe siècle. Au prisme de l'autochrome et de films, celle-ci apparaît à la fois intemporelle et en profonde […]

Par art et par nature / Architectures de guerre, Philippe Prost.

La leçon de guerre de Philippe Prost - Livre

23/10/2020

300 Qui a dit que l’architecture de guerre était un sujet aride ? Pour se convaincre du contraire, il faut lire le dernier essai de Philippe Prost, grand spécialiste de Vauban, qui se saisit de l’un de ses thèmes de prédilection pour penser l’architecture d’aujourd’hui et la ville de demain à l’aune de […]

Abonnés AMC

Maison à Fano (Danemark), Lenschow & Pihlmann architectes

Esthétiser l'ordinaire, une maison au Danemark par […]

22/10/2020

300 Briques creuses, câbles électriques, ciment coloré et plaques de plâtre fibré. Dans cette maison au Danemark, Lenschow & Pihlmann se jouent des matériaux standard de la construction pour bâtir une esthétique minimaliste. Le parti architectural étant d'établir une relation forte avec l'environnement, […]

Salle de boxe M. Ali, façade Est, Aconcept

Havre de paix pour le combat, une salle de boxe […]

21/10/2020

300 Pans de béton et pans vitrés sont les bases portées par Aconcept pour la salle de boxe Mohamed Ali, que l’atelier a livrée en juin 2020 à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne). L’édifice siège dans un terrain verdoyant, en plein secteur urbain. L’alternance entre le tout transparent et tout opaque est […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital