Disparition de l'architecte colombien German Samper

Figure majeure de l’architecture moderne en Colombie et proche collaborateur du Corbusier, German Samper est décédé le 22 mai à l’âge de 95 ans.

German Samper à son bureau - © German Samper Personal Archive.
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Disparition de l'architecte colombien German Samper

Figure majeure de la modernité colombienne, German Samper aborde des programmes aux enjeux opposés. Entre 1954 et 2009, sa production prestigieuse d'équipements publics et de sièges sociaux monumentaux structurant le centre-ville de Bogota cohabite avec des réalisations modestes d'habitat en périphérie, illustrant une recherche constante sur le logement à destination des classes défavorisées. L'architecte considère l'habitation comme un vecteur d'ascension sociale et, face à l'explosion démographique, il défend une planification des quartiers auto-construits basée sur la densité et la structuration de leurs espaces publics. Dans ce cadre, son travail à l'échelle domestique le conduit à produire des organisations architecturales minimales, sujettes à l'appropriation et à l'extension. Né en 1924, German Samper Gnecco est de la même génération que son compatriote Rogelio Salmona (1927-2007) et, comme lui, reçoit sa formation dans le jeune département d’architecture de l’université nationale de Bogota, puis à Paris chez Le Corbusier.

 

L'habitat comme projet social

Ils représentent les deux tendances de la modernité colombienne, qui s’attelle non seulement aux programmes d’habitat social – fait rare –, mais développe une pensée du collectif dans un pays à l’oligarchie puissante et à l’intérêt privé dominant. Alors que Salmona dispose sur le territoire des compositions organiques en briques, Samper prolonge l’approche rationaliste distillée par leurs professeurs, les architectes exilés Karl Heinrich Brunner, Bruno Violi, Leopoldo Rother. La découverte de Le Corbusier constituant une autre influence majeure. Samper exerce en équipe au sein de l’agence d’architectes et de constructeurs fondée en 1946 Esguerra Saenz Urdaneta Suarez (1958-1964), dont il deviendra associé (Esguerra Saenz Urdaneta Samper, 1965-1977, puis Esguerra Saenz Samper, jusqu’en 1994). Parmi ses réalisations les plus remarquables figurent le musée de l’or (1963), les sièges sociaux des laboratoires Abbott (1961), de la Banque centrale hypothécaire (1964), de la compagnie aérienne Avianca (1968), ou, à Barranquilla, de la banque de la République (1984). 

 

Pour aller plus loin, voir les articles Bénédicte Chaljub publiés dans AMC : « Rogelio Salmona, l’habitat social comme monument », n° 271, septembre ?2018 et « German Samper, l’autoconstruction comme projet social », n°278, mai 1019.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital