Paris 2024: un nouveau toit à Roland-Garros, conçu par Dominique Perrault

Après la livraison du court de tennis Simonne-Mathieu conçu par Marc MimramPrix spécial du jury au palmarès de l’Équerre d'argent 2019, Roland-Garros (Paris XVIe arr.) poursuit sa mue. En vue des Jeux olympiques et paralympiques 2024, c'est le fameux court Suzanne-Lenglen qui sera dotée d'une couverture mobile conçue par Dominique Perrault.

Couverture du court Suzanne Lenglen, Dominique Perrault architecte, Roland Garros, Paris, Boulevard Auteuil
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Paris 2024: un nouveau toit à Roland-Garros, conçu par Dominique Perrault

Articles Liés

Paris 2024: le Village Olympique selon Dominique Perrault

Paris 2024: la construction en forme olympique

Paris 2024: le Centre aquatique olympique sera conçu par Ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS

En prévision des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, c'est l'architecte Dominique Perrault, associé à l'entreprise Renaudat Centre Constructions mandataire groupement, qui remporte le marché de conception-réalisation pour la couverture du deuxième plus grand court de tennis de Roland-Garros, Suzanne-Lenglen. Déployée dans un environnement privilégié, entre ville et nature, entre le Bois de Boulogne, Paris et Boulogne-Billancourt, la nouvelle couverture souhaite s’intégrer avec finesse grâce notamment à un dessin asymétrique pensé selon l’orientation et sa relation avec le paysage. Au nord, le projet s’ouvre vers la nature et les cimes du bois, alors qu’au sud les relations du bâtiment avec ses abords sont plus urbaines, le court Suzanne-Lenglen constituant, depuis le boulevard d’Auteuil, la façade du site de Roland-Garros. Le projet de couverture représente l’opportunité d’améliorer la qualité des espaces publics périphériques existants, notamment le parvis situé au sud du court. Une fois le court couvert, ce parvis formera une place abritée prête à être animée durant les tournois.

Une toiture en lévitation

La nouvelle toiture a pour fonction principale d’abriter de la pluie le court de tennis et la totalité des tribunes. Il s’agit aussi de protéger du vent et de contrôler les ombres portées par la toiture sur le terrain, pour ne pas gêner les joueurs. La couverture proposée est positionnée en surplomb des tribunes existantes et comprend une partie mobile, en toile, et une partie fixe qui intègre tous les équipements nécessaires à ses mouvements. Le projet se veut sans artifice, sa forme découlant des efforts structurels mis en place. La structure en acier est minimale, intégralement visible. La partie fixe de la toiture prend en plan la forme d’un U couvrant les tribunes sur trois côtés et dégageant intégralement les vues vers le nord et le Bois de Boulogne lorsque la toile est repliée. Les deux bras est et ouest du U, d’une portée de 87 mètres, intègrent les rails et mécanismes de blocage de la toiture mobile, alors que la branche sud constitue le coffre de rangement et intègre le treuil et le moteur permettant d’activer le buton mobile.

Maille inox, structure acier et toile PTFE

Le principe constructif retenu pour la charpente métallique est majoritairement celui de l’assemblage boulonné. Latéralement, une maille en acier inoxydable spiralée, fixé en partie haute aux poutres longitudinales et en partie basse aux gradins existants, enserre l'ensemble. La couverture mobile, pensée comme un tissu plissé se déploie avec délicatesse et légèreté dans un écrin solide. La relation entre la structure rigide en acier et la souplesse de la toile mobile contribue à façonner l’identité du projet, alliant précision mécanique et finesse du design. La couverture mobile est constituée d’une succession de 21 modules de toile tendue en forme de V, fixés continûment entre des câbles, pour une surface d’environ 4800m². Chaque module présente une largeur d’environ de 5 mètres et une longueur d’environ 44 mètres. Lorsque la toiture est déployée, les câbles sont tendus et portent en caténaire avec une tension permanente permettant de reprendre les charges de pluie et de vent. Le mouvement se fait par un déplacement horizontal, par déploiement du plissé le long de rails, du sud vers le nord. La toile, teinte gris métallisée, est un tissu de fibres en PTFE, un tissu 100% fluorpolymère avec un squelette de fil PTFE haute ténacité, choisi pour ses qualités particulièrement adaptées au projet: haute transmission lumineuse, maintenance réduite, robustesse sous l’effet de pliements/dépliements répétés, conservation de ses qualités mécaniques par temps froid.

 

  • Lieu : Roland-Garros, Avenue Gordon Benette, 75016 Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : Fédération Française de Tennis (FFT) + Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (Solideo).
  • Maîtrise d'œuvre : Renaudat Centre Constructions, construction métallique, mandataire ; Perrault Architecture (DPA /Paris), architecte
  • Programme : couverture du court Suzanne-Lenglen
  • Surface : 5200 m2, surface de la couverture fixe ; 4800 m2, surface de la couverture mobile

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Lot E, Brenac & Gonzalez & Associés architecte mandataire, MOA Architecture architecte associé, Paris (XVIIIe)

125 logements par MOA Architecture pour le […]

20/01/2021

300 Inscrite dans le projet urbain conçu par l'AUC pour le quartier Chapelle International à Paris (XVIIIe), la tour de logement E2 conçu par MOA Architecture se dresse sur un socle actif qu'elle partage avec son homologue E1 conçu par Brenac&Gonzalez&Associés, avec lequel elle s'accorde sur le principe […]

Le campus de l'Institut indien de management d'Ahmedabad conçu par Louis Kahn, Balkrishna Vithaldas Doshi et Anant Raje en 1962.

À Ahmedabad, les dortoirs de Louis Kahn sauvés de […]

19/01/2021

300 Début décembre, une pétition a été lancée par The Architectural Review, après la décision de l’Institut indien de management d'Ahmedabad (IIAM) de démolir 14 des 18 dortoirs du campus conçu par Louis Kahn, Balkrishna Doshi et Anant Raje en 1962. En un mois, plus de 600 architectes et universitaires, […]

Abonnés AMC

Lycée à Châteaurenard par Rémy Marciano et José Morales

Lycée à Châteaurenard par Rémy Marciano et José […]

18/01/2021

300 L'intégration dans le territoire agricole et collinaire de ce lycée conçu par Rémy Marciano et José Morales qui accueille 900 élèves s'appuie sur son inscription dans la continuité des lanières paysagères alentour. Sa localisation au nord-est de la parcelle libère un vaste espace de vie au sud, […]

Abonnés AMC

Centre sportif Charcot par Odile+Guzy à Paris (XIIIe)

Centre sportif Charcot par Odile+Guzy à Paris

15/01/2021

300 Le centre sportif d'Odile+Guzy assure une habile transition entre le quartier sur dalle de la ZAC Paris-Rive-Gauche (XIIIe arr.) et le tissu ancien bordant la rue du Chevaleret. Lesté par trois niveaux de parkings souterrains, il s'étale et s'enfonce sur sa parcelle triangulaire en pente. Sur sa […]

Grand Prix PARI Pavillon d’accueil d’une scierie, Corzé (Maine-et-Loire), 2017, Atelier d’architecture Ramdam

Le palmarès des prix PARI en Pays de la Loire

14/01/2021

300 PARI est un nouveau prix d’architecture lancé par la maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire, qui a choisi de le placer sous le signe de la résilience et de l’optimisme. L’enjeu étant de questionner l’architecture dans sa capacité d’adaptation pour inventer un construit nouvelle […]

Jean Chabanne

Disparition de l’architecte et urbaniste Jean […]

13/01/2021

300 Le fondateur de l’agence Chabanne, l’architecte et urbaniste Jean Chabanne, s’est éteint le 28 décembre 2020 à l’âge de 74 ans. C’est son fils Nicolas Chabanne, président de l’agence depuis 2011, qui l’annonce dans un communiqué. Jean Chabanne fonde son agence en 1969, après avoir obtenu son diplôme […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital