Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. 

Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome - © Leonardo Finotti
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. Celui-ci comporte quatre gestes architecturaux, dont deux dressés sur une dalle de béton : un hôtel de 439 chambres et un palais des congrès conçu comme une boîte de verre dont les lignes orthogonales renvoient à l’architecture rationaliste des années 1930. Le sous-sol est le principal point d’entrée du site, aménagé pour que le public pénètre en son cœur en descendant les marches d’un large escalier. Il est surmonté d’une superstructure de 165 m de long, constituée de poutres-échelles verticales et horizontales, calibrées pour franchir 66 m de portée.

Une boîte de verre

Les circulations verticales, comprises dans l’épaisseur de l’enveloppe, libèrent le sol du hall et révèlent le Cloud. Ce dispositif blanc translucide en surplomb du rez-de-chaussée est formé d’une ossature d’acier complexe ; trois bras en porte-à-faux supportent les cinq niveaux de déambulation et l’auditorium qu’il abrite. Ses lignes organiques se développent en une membrane de fibre de verre microperforée, enduite de silicone ignifuge high-tech. Les visiteurs empruntent un immense escalator pour monter dans cet objet flottant. Ils traversent un entre-deux lumineux aux usages variés et se dirigent vers l’amphithéâtre de 1 800 places, tapissé de panneaux de bois courbes. De nuit, les ombres de la structure se détachent pour projeter un motif squelettique sur les panneaux vitrés de cette lanterne urbaine, soulignant son effet spectaculaire.

 

  • Lieu : Rome
  • Maîtrise d’ouvrage : EUR SpA
  • Maîtrise d'oeuvre : Doriana & Massimiliano Fuksas, architectes ; A. I. engineering, BET ; Studio Majowiecki + Studio Sarti, structure ; XU + A. I. Engineering, acoustique ; Studio Sarti, sécurité ; Speirs & Major associates, éclairage
  • Surface : 55 000 m2 ; dont hôtel, 20 600 m2 ; palais des congrès, 7 800 m2 ; bureaux, 1 100 m2 ; hall, 4 200 m2 ; restaurant 700 m2
  • Calendrier : 2016
  • Coût : N.C.
  • Matériaux : double vitrage solaire, REI ; acier ; béton armé ; fibre de verre microperforée + silicone Atex 2000 TRL ; fauteuil Carla, Poltrona Frau + Doriana & Massimiliano Fuksas

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Bruno SEVIN

    Magnifique!!! mais qui va faire la poussière?? le coût de l'entretien au quotidien de telles réalisations ne doit pas être négligeable!!! très terre à terre, je le concède....

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

crafts, anthologie contemporaine pour un artisanat de demain, Fabien Petiot, Chloé Braunstein-Kriegel

Une vision globale du craft

20/09/2019

Dans un monde de plus en plus matérialiste, le craft nécessite un éclairage critique et théorique renouvelé, que le seul terme d’« artisanat » restreint parfois. Politiques, écologiques, entrepreneuriales, humanitaires, patrimoniales, […]

Henri Ciriani, Borja Huidobro, projet pour le concours de l’hôtel de ville d’Amsterdam, coupe-perspective, 1968

L'espace émouvant d'Henri Ciriani à la Cité de […]

20/09/2019

L’architecte Henri Ciriani est à l’honneur de l’exposition « L’espace émouvant », jusqu’au 21 octobre à la galerie d’architecture moderne et contemporaine de la Cité de l’architecture et du patrimoine, […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus