Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. 

Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome - © Leonardo Finotti
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. Celui-ci comporte quatre gestes architecturaux, dont deux dressés sur une dalle de béton : un hôtel de 439 chambres et un palais des congrès conçu comme une boîte de verre dont les lignes orthogonales renvoient à l’architecture rationaliste des années 1930. Le sous-sol est le principal point d’entrée du site, aménagé pour que le public pénètre en son cœur en descendant les marches d’un large escalier. Il est surmonté d’une superstructure de 165 m de long, constituée de poutres-échelles verticales et horizontales, calibrées pour franchir 66 m de portée.

Une boîte de verre

Les circulations verticales, comprises dans l’épaisseur de l’enveloppe, libèrent le sol du hall et révèlent le Cloud. Ce dispositif blanc translucide en surplomb du rez-de-chaussée est formé d’une ossature d’acier complexe ; trois bras en porte-à-faux supportent les cinq niveaux de déambulation et l’auditorium qu’il abrite. Ses lignes organiques se développent en une membrane de fibre de verre microperforée, enduite de silicone ignifuge high-tech. Les visiteurs empruntent un immense escalator pour monter dans cet objet flottant. Ils traversent un entre-deux lumineux aux usages variés et se dirigent vers l’amphithéâtre de 1 800 places, tapissé de panneaux de bois courbes. De nuit, les ombres de la structure se détachent pour projeter un motif squelettique sur les panneaux vitrés de cette lanterne urbaine, soulignant son effet spectaculaire.

 

  • Lieu : Rome
  • Maîtrise d’ouvrage : EUR SpA
  • Maîtrise d'oeuvre : Doriana & Massimiliano Fuksas, architectes ; A. I. engineering, BET ; Studio Majowiecki + Studio Sarti, structure ; XU + A. I. Engineering, acoustique ; Studio Sarti, sécurité ; Speirs & Major associates, éclairage
  • Surface : 55 000 m2 ; dont hôtel, 20 600 m2 ; palais des congrès, 7 800 m2 ; bureaux, 1 100 m2 ; hall, 4 200 m2 ; restaurant 700 m2
  • Calendrier : 2016
  • Coût : N.C.
  • Matériaux : double vitrage solaire, REI ; acier ; béton armé ; fibre de verre microperforée + silicone Atex 2000 TRL ; fauteuil Carla, Poltrona Frau + Doriana & Massimiliano Fuksas

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Bruno SEVIN

    Magnifique!!! mais qui va faire la poussière?? le coût de l'entretien au quotidien de telles réalisations ne doit pas être négligeable!!! très terre à terre, je le concède....

Le Confort moderne, Nicole Concordet architecte, Poitiers

L'architecte Nicole Concordet réinvente le Confort […]

11/12/2018

Lieu culturel transdisciplinaire cher à la ville de Poitiers depuis sa création en 1985, le Confort Moderne a rouvert ses portes en décembre 2017, après seize mois de chantier. Une réhabilitation menée par l'architecte Nicole Concordet, lauréate […]

Nicole Concordet, architecte

Nicole Concordet, lauréate 2018 du prix de la […]

10/12/2018

Depuis sa création en 2013, le "prix des Femmes architectes" créé par l'ARVHA, Association pour la recherche sur la ville et l’habitat, met en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, sources d'inspiration pour les plus […]

Fondation Architectes de l'urgence

Architectes de l'urgence: un don pour rebâtir

10/12/2018

Depuis 2001, la fondation Architectes de l’urgence agit partout dans le monde pour reconstruire les logements, les écoles et les hôpitaux détruits par les catastrophes naturelles et les conflits, pour former aux bonnes pratiques constructives et aider les populations […]

La Villa Kujoyama, construite en 1992 par l’architecte Kunio Kato, à flanc de colline à Kyot (Japon).

Résidence d'architectes à la Villa Kujoyama: […]

10/12/2018

L'Institut français ouvre les candidatures pour résider à la Villa Kujoyama, à Kyoto. Avec la Villa Médicis à Rome et la Casa de Velasquez à Madrid, c'est l’un des plus prestigieux programmes de résidence artistique […]

La photographie aérienne s’expose au CAUE92

06/12/2018

Remarquable exposition, «Survols, la photographie aérienne des villes» est présentée au CAUE92 à Nanterre jusqu’au 3 mars 2019. De Nadar qui réalise la première photo vue d’en haut il y a 160 ans jusqu’à […]

Université d'ingénierie et de technologie (UTEC) à Lima par Grafton Architects, lauréat du RIBA International Prize 2016

Grafton architects, en conférence à Bruxelles

07/12/2018

Le 11 décembre 2018, les architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelly McNamara donneront une conférence présentant leur démarche architecturale au Bozar, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Fondé en 1978, leur agence Grafton architects se caractérise […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus