Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. 

Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome - © Leonardo Finotti
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Doriana et Massimiliano Fuksas - Centre des congrès - Rome

Le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit dans les années 1940 par le régime fasciste, compte désormais un complexe capable d’accueillir des événements à l’échelle de la ville. Celui-ci comporte quatre gestes architecturaux, dont deux dressés sur une dalle de béton : un hôtel de 439 chambres et un palais des congrès conçu comme une boîte de verre dont les lignes orthogonales renvoient à l’architecture rationaliste des années 1930. Le sous-sol est le principal point d’entrée du site, aménagé pour que le public pénètre en son cœur en descendant les marches d’un large escalier. Il est surmonté d’une superstructure de 165 m de long, constituée de poutres-échelles verticales et horizontales, calibrées pour franchir 66 m de portée.

Une boîte de verre

Les circulations verticales, comprises dans l’épaisseur de l’enveloppe, libèrent le sol du hall et révèlent le Cloud. Ce dispositif blanc translucide en surplomb du rez-de-chaussée est formé d’une ossature d’acier complexe ; trois bras en porte-à-faux supportent les cinq niveaux de déambulation et l’auditorium qu’il abrite. Ses lignes organiques se développent en une membrane de fibre de verre microperforée, enduite de silicone ignifuge high-tech. Les visiteurs empruntent un immense escalator pour monter dans cet objet flottant. Ils traversent un entre-deux lumineux aux usages variés et se dirigent vers l’amphithéâtre de 1 800 places, tapissé de panneaux de bois courbes. De nuit, les ombres de la structure se détachent pour projeter un motif squelettique sur les panneaux vitrés de cette lanterne urbaine, soulignant son effet spectaculaire.

 

  • Lieu : Rome
  • Maîtrise d’ouvrage : EUR SpA
  • Maîtrise d'oeuvre : Doriana & Massimiliano Fuksas, architectes ; A. I. engineering, BET ; Studio Majowiecki + Studio Sarti, structure ; XU + A. I. Engineering, acoustique ; Studio Sarti, sécurité ; Speirs & Major associates, éclairage
  • Surface : 55 000 m2 ; dont hôtel, 20 600 m2 ; palais des congrès, 7 800 m2 ; bureaux, 1 100 m2 ; hall, 4 200 m2 ; restaurant 700 m2
  • Calendrier : 2016
  • Coût : N.C.
  • Matériaux : double vitrage solaire, REI ; acier ; béton armé ; fibre de verre microperforée + silicone Atex 2000 TRL ; fauteuil Carla, Poltrona Frau + Doriana & Massimiliano Fuksas

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Bruno SEVIN

    Magnifique!!! mais qui va faire la poussière?? le coût de l'entretien au quotidien de telles réalisations ne doit pas être négligeable!!! très terre à terre, je le concède....

Rising Talent Awards, Chen Hingyu, Pin Wall Light, Bentu

Jeune design made in China, aux Galeries Lafayette

18/02/2019

Le jeune design chinois a fait l’objet d’un double focus en ce début d’année. Lors du salon Maison&Objet au mois de janvier 2019, au cœur des Rising Talent Awards, et en écho, dans l'exposition de la sélection aux Galeries Lafayette […]

Bjarke Ingels, architecte, agence BIG

Bjarke Ingels, agence BIG - portrait

18/02/2019

Fondée en 2006 par l’architecte danois Bjarke Ingels –ancien collaborateur de Rem Koolhaas et ancien associé de Julien de Smedt (Plot)–, l’agence BIG regroupe architectes, designers, urbanistes, paysagistes et chercheurs, à Copenhague, New York et […]

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus