Dossier spécial: zones inondables

Les inondations représentent, en France, le premier risque naturel: un bâtiment sur quatre y serait exposé et plus de 20% de la population française vivrait en zone inondable. Il est indéniable que la prévention des risques naturels procède avant tout de l’aménagement du territoire, du traitement du paysage, puis de la planification urbaine et, enfin, des techniques architecturales ou constructives. Dans son numéro 245 (octobre 2015), AMC présente des projets et réalisations exemplaires construites en zones inondables.

ANMA, écoquartier en méandre de fleuve à Carrières-sous-Poissy - © ANMA
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Dossier spécial: zones inondables

Les images de villes inondées, de lotissements submergés et de bâtiments effondrés sont diffusées régulièrement sur les chaînes d’information. Conséquences réelles ou supposées des changements climatiques, ampleur surestimée des phénomènes sous le prisme déformant des médias ou méfaits d’une mémoire sélective, toujours est-il que ces catastrophes naturelles nous surprennent et que la société exige des réponses et cherche des responsables. Des outils réglementaires et législatifs sont à la disposition des élus et professionnels de l’aménagement et de la construction pour faire face à ces exigences. Les plans de prévention des risques inondations (PPRI) comme les programmes d’action et de prévention contre les inondations (PAPI) sont autant de dispositifs pour mettre en place des stratégies de gestion de crise et de retour à la vie normale. Ils ont nécessité une analyse minutieuse des phénomènes de catastrophe naturelle. À l’aide de bases de données cartographiques très précises, cette analyse s’appuie sur l’histoire des territoires, sur la géographie, et sur l’indispensable prise en compte des facteurs socioculturels qui caractérisent les développements de la ville contemporaine. Dans son numéro 245 (octobre 2015), AMC présente les projets de François Leclercq et TER à Marseille; Nicolas Michelin à Carrières-sous-Poissy (Yvelines); Tectoniques à Nîmes; et Daufresne, Le Garrec & associés à Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise)… autant de manières de considérer le risque d'inondation comme levier de renouvellement de la ville.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

ANMA, écoquartier en méandre de fleuve à Carrières-sous-Poissy

Dossier spécial: zones inondables

Les inondations représentent, en France, le premier risque naturel: un bâtiment sur quatre y serait exposé et plus de 20% de la population française vivrait en zone inondable. Il est indéniable […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus