Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, par l'Atelier Lavit

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse.

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues - © Marco Lavit Nicora
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, par l'Atelier Lavit

Articles Liés

En Picardie, une suite d'hôtel perchée par Marco Lavit Nicora

A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de pêche reçoit un complexe hôtelier écoresponsable: 15 suites autonomes, qui composent le site des Grands Cépages aménagé sur l’étang de la Lionne. Ces cabanes camouflées, isolées les unes des autres sur un vaste plan d’eau, invitent à une retraite en couple ou en famille, afin de profiter du calme et de la fraîcheur ambiants. Rompu aux implantations insolites, comme ses chambres nichées dans les arbres sur le domaine du château de Raray (projet publié dans AMC n° 266-janvier 2018), l’architecte italien Marco Lavit imagine trois types d’habitat inspirés de constructions primitives: troglodyte, palafitte ou flottant.

Contempler la faune et la flore

L’accès aux structures se fait à pied, sur les chemins et les pontons, ou par bateau. Ainsi, recouvertes de terre, dressées sur pilotis ou reposant sur des flotteurs plongés dans l’eau, elles se postent au plus près de la faune et de la flore pour offrir à leurs hôtes des points de vue privilégiés sur le milieu naturel. D’un vocabulaire architectural similaire aux observatoires de paysage, dont les écrans dissimulent celui qui observe, elles permettent de contempler l’écosystème. Leur double peau en bois se compose d’une première enveloppe qui renferme la chambre et d’une seconde qui filtre les rayons, le vent et la vue jusque sur la terrasse. L’intérieur est dépouillé. Les nœuds des lames de pin pour seul motif, le décor se joue à travers les vues cadrées par les menuiseries noires des ouvrants. Les lacunes aléatoires des tasseaux composent des images abstraites au cours de la journée, à partir de la végétation, du lac et du ciel. La protection en claire-voie dessine avec le soleil et les scintillements de l’eau des ombres en mouvement perpétuel sur le sol.

 

  • Lieu : Sorgues (84)
  • Maîtrise d’ouvrage : Cabanes Nature & Spa
  • Maîtrise d'oeuvre : Atelier Lavit, Marco Lavit, architecte
  • Programme : complexe hôtelier écoresponsable
  • Surface : 23 m2 par suite
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Coût : 700 000 € HT
  • Produits : pin brut de sciage ou raboté

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Workforce

Dans l’Oise, 3e édition d’Usimages, biennale […]

24/05/2019

Jusqu’au 15 juin 2019 se déroule la 3e biennale de photographie consacrée au patrimoine industriel Usimages. Organisée par l’agglomération Creil Sud Oise, avec le concours de Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France, elle interroge cette […]

Patrick Bouchain, l'architecture comme relation. Texte d'Abdelkader Damani. Postface de Pierre Frey

L'inventaire de Patrick Bouchain - Livre

24/05/2019

S'il fait des émules toujours plus nombreux, Patrick Bouchain, grand prix de l'Urbanisme 2019 demeure une figure unique dans le paysage des architectes français. Inclassable, il pourrait passer pour un gourou tant il est passé maître dans l'art de captiver ses […]

AL_A - Extension du musée Victoria & Albert, à Londres

L'extension du musée Victoria & Albert, à Londres, […]

23/05/2019

Plus grand musée d’art et de design au monde, le V&A abrite une collection permanente de plus de 2,3 millions d’objets couvrant plus de 5 000 ans de créativité humaine. En 2017, il a fait l'objet d'une extension, dont le projet a été […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture, du 23 au 29 mai

23/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Biennale internationale des métiers d’art et de la création Du 22 au 26 mai, au Grand Palais, à Paris revelations-grandpalais.com […]

Les logements de la Gare d'eau, à Lille - Ch-H Tachon, 2019

À Lille, Charles-Henri Tachon livre 54 logements […]

22/05/2019

Pour qu’une place existe, elle se doit d’être tenue par les bâtiments qui la bordent. C’est de ce postulat que Charles-Henri Tachon et son équipe sont partis pour élaborer l’opération de 54 logements située sur la nouvelle place de la […]

Charles-Henri Tachon, architecte

Charles-Henri Tachon - Architecture et paysage

22/05/2019

Diplômé de l’école d’architecture de Paris-Tolbiac en 1996, Charles-Henri Tachon fonde son agence en 1999 à Paris et à Mercurey (Saône-et-Loire), dont il est originaire. Charles-Henri Tachon pense l’architecture comme une expérience […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus