Double peau pour l’église orthodoxe russe à Paris

A deux pas de la tour Eiffel, la construction de l’église orthodoxe russe de la Sainte-Trinité sera terminée en octobre 2016. Réalisé par Jean-Michel Wilmotte, avec le groupe Bouygues, ce programme associe culte, enseignement et administration.

L'église orthodoxe de la Sainte-Trinité, Paris VIIe - Agence Wilmotte & Associés - © G. Sornin
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Double peau pour l’église orthodoxe russe à Paris

L’agence Wilmotte & Associés a remporté le concours international, lancé en 2007 par le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe. Il s’inscrit sur le site de l’ancien siège de Météo France, à deux pas de la tour Eiffel, sur les berges de la Seine.

 

Jean-Michel Wilmotte divise le complexe en quatre entités distinctes sans pour autant compromettre l’harmonie de l’ensemble. Le nouveau programme immobilier regroupe, autour de la cathédrale orthodoxe, un centre culturel, un centre paroissial ainsi qu’une école primaire bilingue.

 

Un double feuilletage

 

Hormis celle de l'église en pierre agrafée, les façades des trois bâtiments tertiaires sont formées par une double peau. La première est composée uniquement de verre. Du mur-rideau en rez-de-chaussée jusqu’au panneau de façade, les architectes n’ont pas lésiné avec le matériau. Chargé de la pose, Permasteelisa parle de 5000 m2 de surfaces vitrées. Par un jeu d’insertion par strates entre les linéaires de pierre aux lignes brisées, le verre procure à la seconde peau une allure feuilletée.

 

Un profil parisien

 

Par souci d’identité, les architectes ont également opté pour un matériau présent dans le paysage parisien: la pierre de Massangis. Du sol aux façades en passant par la décoration intérieure, son teint crème est partout. Elle a été retenue pour sa couleur, sa luminosité et sa provenance de Bourgogne, à la suite d'une installation de prototypes à l'échelle 1 sous le ciel de Paris. Ce dispositif a permis d’apprécier toutes les variations lumineuses in situ. Rocamat a fourni pas moins de 12000 profils de Massangis à facettes pour la réalisation de l’ensemble. Une centaine de gabarits ont été élaborés. La pose de bas en haut de chaque trame verticale a imposé la fabrication de la totalité des éléments en amont.

 

Coiffée de cinq bulbes dorés, l’église de la Sainte-Trinité conserve les traits canoniques des fameuses églises orthodoxes de Russie. L’implantation des bâtiments offre de belles échappées visuelles, par un jeu de transitions douces comme la large allée plantée entre le bâti existant classé du palais de l’Alma et les nouvelles constructions.

 

L’église sera inaugurée en octobre 2016 en présence de Vladimir Poutine et de François Hollande.

 

  • Lieu: Paris
  • Maîtrise d’ouvrage: Fédération de Russie
  • Maîtrise d'œuvre: Wilmotte & Associés Architectes; Géoperspectives, géomètre; Louis Benech, paysagiste
  • Maîtrise d'œuvre de conception: Bouygues Bâtiment Ile-de-France
  • Programme: une église orthodoxe, un centre paroissial, un centre culturel et une école primaire bilingue
  • Surface: 4790 m2 Shon

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Père Noël TANAZACQ

    Formidable! Magnifique! Bravo.Je regrette seulement que l'or des coupoles soit un peu mat, et non brillant, et que le portail d'entrée soit petit (d'après ce que j'ai vu, puisque je passe souvent devant l'église en construction.

  • Momo Monik

    Une double peau pour une plus de laideur ! ... Je l'ai vu de mes yeux : c'est lamentablement laid, des blocs de béton recouvert de cette fausse peau qui dans 2 mois sera recouverte de coulures grise de pluie ... Si ça c'est l'avenir de l'architecture, déjà qu'on était bien bas, alors c'est que l'on creuse encore un peu plus.

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

25/09/2017

A Pantin, l’architecte-urbaniste Benjamin Fleury a livré un ensemble de 20 logements dont la matérialité participe à l’insérer avec justesse dans un contexte marqué par une dualité entre les tissus industriels et résidentiels. […]

L'architecte Benjamin Fleury

Benjamin Fleury

25/09/2017

Né en 1973 dans le grand ensemble des Mazières à Draveil et ayant grandi à Vigneux-sur-Seine, l’architecte Benjamin Fleury se décrit comme « un enfant de la banlieue ». Diplômé de l’école d’architecture de […]

Agora 2017, Biennale de Bordeaux, Hangar 14

Agora 2017: comprendre ce qu'est le paysage

22/09/2017

Parmi la kyrielle d'événements que propose la nouvelle édition d'Agora, la foisonnante biennale d'architecture, d'urbanisme et de design de Bordeaux ouverte du 14 au 24 septembre 2017, l'exposition "Paysages augmentés" présentée […]

Happier café de l’agence J.C. Architecture, avec rouleaux séparateurs.

Papier craft pour café éphémère à Taïpei

22/09/2017

A Taïpei, J.-C. architecture montre l'attrait d'une nouvelle matière à explorer dans l'aménagement intérieur: le papier craft. Le papier tient une place importante dans le quotidien des habitants de Taïpei, à Taïwan, qui le manipulent […]

Impression 3D, l’usine du futur, François Brument, Maëlle Campagnoli

Les nouveaux savoir-faire de la 3D - Livre

22/09/2017

Déjà considérée comme ce qui sera la quatrième révolution industrielle, l’impression 3D transforme peu à peu notre quotidien avec sa production sur mesure et optimisée. Elle fait des miracles dans de nombreux domaines – […]

Thomas Jorion

Regard de photographe: Les vestiges d'empire de […]

21/09/2017

  Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Thomas Jorion. C’est à travers une série d’images publiées dans son dernier livre […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus