Du musée de la reconstruction à la médiathèque-paysage, par D'Houndt et Bajart

Commandée par la ville de Dunkerque, la médiathèque conçue par l’agence d'architecture D'Houndt+Bajart investit l’ancien musée des Beaux-Arts sous la forme d’un équipement d'envergure comprenant café, bibliothèque, boutique, auditorium et salle d’exposition. Pour la transformation de ce bâtiment emblématique, les architectes ont conçu un aménagement ambitieux, déployant un paysage sensoriel étonnant.

Transformation du Musée des Beaux-Arts de Dunkerque en bibliothèque, D'Houndt et Bajart architectes - © Maxime Delvaux
photo n° 1/18
Zoom sur l'image Du musée de la reconstruction à la médiathèque-paysage, par D'Houndt et Bajart

Articles Liés

De la serre horticole au bureau arboré, par O-Office

Des bureaux transformés en logements, par Lobjoy-Bouvier-Boisseau

Marc Younan – reconversion d’un immeuble industriel en 85 logements sociaux – Paris XVIIIe

L’ancien musée des Beaux-Arts de Dunkerque est caractéristique de l'architecture de la reconstruction: sa volumétrie simple recherche la monumentalité, ses façades aveugles en marbre blanc et son entrée en pagode sont une référence directe aux réalisations d'Oscar Niemeyer. La première intervention des architectes de l'agence D'Houndt + Bajart, chargés de transformer les lieux en médiathèque, consiste à réactiver le potentiel iconique du bâtiment. Les constructions annexes, adossées au fil du temps, sont démolies pour recréer l'unicité du volume principal. Le marbre blanc retrouve son éclat, de discrètes rainures le dotant d'un nouvel aspect tantôt mat, tantôt brillant. Les façades sont percées de larges ouvertures, guidant la lumière naturelle dans la profondeur du bâtiment. A l'étage, une baie panoramique éclaire généreusement l'espace d'exposition. Sous la pagode, le volume de l’ancienne entrée est fermé par des parois de verre pour abriter un pavillon de musique. Au sud, l’entrée de l’auditorium jouxte le bel escalier historique, à la cage cylindrique ajourée.

Moquette, skaï et frambroise

L'entrée dans la médiathèque s'effectue par le café. L’espace ouvert et lumineux y est appréhendable d’un seul regard. Un gradin XXL invite le visiteur à s'installer. On peut s'y poser pour lire, se détendre, dessiner, contempler le parc ou tout simplement rejoindre l’étage. La moquette verte et les alcôves capitonnées de cuir synthétique couleur framboise bousculent la rigueur immaculée, un brin aseptisée, du bâtiment d'origine. Au sein de ce paysage unificateur sont distillés une diversité d’aménagements, censés encourager différentes attitudes: s’absorber complètement dans la lecture, feuilleter des magazines en discutant, réviser un examen, se lover dans une alcôve le temps d’un film, méditer une phrase lue en regardant le jardin, etc. Par ailleurs, la qualité originelle de l'édifice imposait une certaine exigence dans la mise en œuvre de son réaménagement. Les plafonds en plâtre aux arrondis sensuels, les tablettes et bibliothèques en bois, etc. Tous ces ouvrages ont été réalisés sur mesure, en réponse aux éléments architecturaux hérités du passé. Les rayonnages des livres, par exemple, reprennent le motif des claustras de l’escalier extérieur.

 

  • Lieu : Dunkerque (Nord)
  • Maîtrise d’ouvrage : ville de Dunkerque
  • Maîtrise d'œuvre : D'HOUNDT+BAJART architectes&associés ; Pierre Leleu, chef de projet ; ATLANTE INGENIERIE, BET structure, fluides, HQE ; VANOOSTHUYSE, économiste ; ACAPELLA, acousticien
  • Programme : transformation d'un musée des Beaux-Arts en bibliothèque
  • Surface : 3870 m2, surface de plancher
  • Calendrier : livraison, mars 2019
  • Coût : 4,9 M€ HT, hors mobilier ; 900 000 € HT, marché mobilier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Généalogie du bâti industriel - Livre

05/05/2021

300 Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital