Emmanuelle Moureaux: "La couleur est un élément en 3D qui compose l’espace"

À l’occasion du dossier "Façades polychromes" publié dans le dernier numéro d’AMC (n° 250), l’architecte Emmanuelle Moureaux établie au Japon explicite son rapport à la couleur qui constitue le cœur de son travail architectural et plastique.

Sugamo Shinkin Bank Nakaaoki Branch, 2014, Kawaguchi (Japan), Emmanuelle Moureaux architecte - © Nacasa & Partners Inc.
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Emmanuelle Moureaux: La couleur est un élément en 3D qui compose l’espace

Articles Liés

Emmanuelle Moureaux, architecte

Créer l’espace par la couleur est une constante de votre démarche…

Emmanuelle Moureaux: J’utilise la couleur, non comme un élément de finition appliqué sur une surface pour la décorer, mais comme un élément qui crée l’espace. Je considère la couleur non comme un élément plat en 2D, mais comme un élément en 3D, et je joue avec elle comme un jeu de calques superposés dans l’espace, qui fabriquent l’espace. J’ai nommé ce concept "shikiri", signifiant "diviser (créer) avec la couleur". C’est la ville de Tokyo qui m’a fait aimer la couleur. Quand je l’ai visitée pour la première fois en 1995, j’étais étudiante et dès les premières heures, j’ai été éblouie par les centaines de couleurs qui me donnaient l’impression de "flotter" dans la ville. De par la structure de la ville, composée d’une multitude de "layers" (superpositions de volumes, de câbles, de panneaux, etc.), les couleurs me sont apparues en trois dimensions dans le paysage urbain. C’était comme si je voyais de la couleur pour la première fois. J’ai ressenti une grande émotion et j’ai décidé à ce moment-là d’habiter au Japon. Mon concept de "shikiri" qui est à la base de tout mon design est largement inspiré par les "couleurs" et "layers" de Tokyo.

 

En tant qu’architecte quel est pour vous le rôle de la couleur dans un bâtiment et, plus largement, dans l’espace public? 
E.M.: En architecture, la couleur est en général considérée comme un élément de finition. Un architecte choisit en fin de processus de conception la couleur des murs, planchers, plafonds, etc. La couleur reste un élément plat en deux dimensions. Pour moi, la couleur est beaucoup plus qu’une finition appliquée sur une surface. Il s’agit  d’un élément architectural à part entière qui compose l’espace de la même manière que, par exemple, un mur. La couleur donne de la profondeur, du rythme et, bien sûr, des émotions.

 

Intégrez-vous la couleur dès la phase de conception d’un projet architectural? Assimilez-vous la couleur à un décor ornemental ou à un matériau de construction?
E.M. : Quand je commence un projet, je décide approximativement le nombre de couleurs que je vais utiliser, celui-ci dépendant de la fonction, du contexte et de mon inspiration. Par exemple, 24 couleurs pour la Sugamo Shinkin Bank. J’étudie ensuite la "forme" de la couleur, que j’explore en surfaces, ou en lignes de plus en plus fines. Je superpose ces couches de couleur de manière à créer l’espace et des émotions.

 

En quoi la couleur participe-t-elle à la charge émotionnelle d’un bâtiment ou d’un espace public?
E.M.: La couleur donne de la beauté, de la gaité, de l’énergie. Alors que l’œil humain peut distinguer des millions de couleurs, notre usage et conscience de la couleur se limite à une dizaine. Quand on vous demande quelle est votre couleur préférée, vous répondez "vert, bleu, rouge", les couleurs limitées de l’arc-en-ciel. C’est pour faire prendre conscience de la multitude de couleurs présentes dans notre environnement que j’ai commencé en 2013 ma série d’installations 100 colors. Par ces installations, je veux que les personnes voient, touchent et ressentent par leur corps la couleur.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Café-vélo à Paris La Défense par MAARU + Atelier Nuage + Bleus Paillettes + Cyclofix

Des containers reconvertis en café-vélo à Paris La […]

22/01/2021

300 Un local éphémère de réparation de vélos vient d’ouvrir à la Défense, au pied de la Grande Arche, face à Nanterre. Réalisé par l'agence MAARU à partir d’anciens containers, il se distingue par l’ingéniosité de son aménagement intérieur avec un mobilier reconfigurable à l’envi. Cet espace de 60m² est […]

Ruines. Photographies de Josef Koudelka.

Voir l'antiquité selon Josef Koudelka - Livre

22/01/2021

300 C'est peut-être le plus beau livre d'architecture de l'année. A travers près de 200 photographies, il retrace l'ensemble du travail de Josef Koudelka réalisé sur les sites antiques du pourtour méditerranéen pendant plus de vingt ans ; des pérégrinations qui l'ont conduit du Sud de l'Europe jusqu'au […]

Abonnés AMC

Le siège du groupe Le Monde, Snøhetta (architectes mandataires) et SRA (architectes associés), Paris 13

Le vaisseau pixélisé du Monde par Snohetta et SRA […]

21/01/2021

300 Figure de proue du quartier Austerlitz Sud à Paris, le siège social du Groupe Le Monde a accueilli ses salariés (Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, ainsi que l’Obs et Rue 89) dans un immeuble-pont de sept étages signé Snohetta et SRA architectes. De forme concave et d’une superficie […]

Abonnés AMC

Lot E, Brenac & Gonzalez & Associés architecte mandataire, MOA Architecture architecte associé, Paris (XVIIIe)

125 logements par MOA Architecture pour le […]

20/01/2021

300 Inscrite dans le projet urbain conçu par l'AUC pour le quartier Chapelle International à Paris (XVIIIe), la tour de logement E2 conçu par MOA Architecture se dresse sur un socle actif qu'elle partage avec son homologue E1 conçu par Brenac&Gonzalez&Associés, avec lequel elle s'accorde sur le principe […]

Le campus de l'Institut indien de management d'Ahmedabad conçu par Louis Kahn, Balkrishna Vithaldas Doshi et Anant Raje en 1962.

À Ahmedabad, les dortoirs de Louis Kahn sauvés de […]

19/01/2021

300 Début décembre, une pétition a été lancée par The Architectural Review, après la décision de l’Institut indien de management d'Ahmedabad (IIAM) de démolir 14 des 18 dortoirs du campus conçu par Louis Kahn, Balkrishna Doshi et Anant Raje en 1962. En un mois, plus de 600 architectes et universitaires, […]

Abonnés AMC

Lycée à Châteaurenard par Rémy Marciano et José Morales

Lycée à Châteaurenard par Rémy Marciano et José […]

18/01/2021

300 L'intégration dans le territoire agricole et collinaire de ce lycée conçu par Rémy Marciano et José Morales qui accueille 900 élèves s'appuie sur son inscription dans la continuité des lanières paysagères alentour. Sa localisation au nord-est de la parcelle libère un vaste espace de vie au sud, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital