Emmanuelle Moureaux: "La couleur est un élément en 3D qui compose l’espace"

À l’occasion du dossier "Façades polychromes" publié dans le dernier numéro d’AMC (n° 250), l’architecte Emmanuelle Moureaux établie au Japon explicite son rapport à la couleur qui constitue le cœur de son travail architectural et plastique.

Sugamo Shinkin Bank Nakaaoki Branch, 2014, Kawaguchi (Japan), Emmanuelle Moureaux architecte - © Nacasa & Partners Inc.
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Emmanuelle Moureaux: La couleur est un élément en 3D qui compose l’espace

Articles Liés

Emmanuelle Moureaux, architecte

Créer l’espace par la couleur est une constante de votre démarche…

Emmanuelle Moureaux: J’utilise la couleur, non comme un élément de finition appliqué sur une surface pour la décorer, mais comme un élément qui crée l’espace. Je considère la couleur non comme un élément plat en 2D, mais comme un élément en 3D, et je joue avec elle comme un jeu de calques superposés dans l’espace, qui fabriquent l’espace. J’ai nommé ce concept "shikiri", signifiant "diviser (créer) avec la couleur". C’est la ville de Tokyo qui m’a fait aimer la couleur. Quand je l’ai visitée pour la première fois en 1995, j’étais étudiante et dès les premières heures, j’ai été éblouie par les centaines de couleurs qui me donnaient l’impression de "flotter" dans la ville. De par la structure de la ville, composée d’une multitude de "layers" (superpositions de volumes, de câbles, de panneaux, etc.), les couleurs me sont apparues en trois dimensions dans le paysage urbain. C’était comme si je voyais de la couleur pour la première fois. J’ai ressenti une grande émotion et j’ai décidé à ce moment-là d’habiter au Japon. Mon concept de "shikiri" qui est à la base de tout mon design est largement inspiré par les "couleurs" et "layers" de Tokyo.

 

En tant qu’architecte quel est pour vous le rôle de la couleur dans un bâtiment et, plus largement, dans l’espace public? 
E.M.: En architecture, la couleur est en général considérée comme un élément de finition. Un architecte choisit en fin de processus de conception la couleur des murs, planchers, plafonds, etc. La couleur reste un élément plat en deux dimensions. Pour moi, la couleur est beaucoup plus qu’une finition appliquée sur une surface. Il s’agit  d’un élément architectural à part entière qui compose l’espace de la même manière que, par exemple, un mur. La couleur donne de la profondeur, du rythme et, bien sûr, des émotions.

 

Intégrez-vous la couleur dès la phase de conception d’un projet architectural? Assimilez-vous la couleur à un décor ornemental ou à un matériau de construction?
E.M. : Quand je commence un projet, je décide approximativement le nombre de couleurs que je vais utiliser, celui-ci dépendant de la fonction, du contexte et de mon inspiration. Par exemple, 24 couleurs pour la Sugamo Shinkin Bank. J’étudie ensuite la "forme" de la couleur, que j’explore en surfaces, ou en lignes de plus en plus fines. Je superpose ces couches de couleur de manière à créer l’espace et des émotions.

 

En quoi la couleur participe-t-elle à la charge émotionnelle d’un bâtiment ou d’un espace public?
E.M.: La couleur donne de la beauté, de la gaité, de l’énergie. Alors que l’œil humain peut distinguer des millions de couleurs, notre usage et conscience de la couleur se limite à une dizaine. Quand on vous demande quelle est votre couleur préférée, vous répondez "vert, bleu, rouge", les couleurs limitées de l’arc-en-ciel. C’est pour faire prendre conscience de la multitude de couleurs présentes dans notre environnement que j’ai commencé en 2013 ma série d’installations 100 colors. Par ces installations, je veux que les personnes voient, touchent et ressentent par leur corps la couleur.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Crèche multiaccueil et familiale, BFV Architectes, Paris (XXe)

Le réemploi s'affiche en façade, une crèche […]

20/10/2021

300 Le foncier disponible se faisant rare à Paris, la crèche est édifiée par BFV architectes au sein d'une parcelle grignotée sur un espace vert protégé (EVP) appartenant à une barre de logements sociaux de Paris Habitat, dans le XXe arrondissement. Le projet de crèche conçu par l'agence BFV compense la […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k3_k1_3684074.jpg

La recherche en agence, une production de savoirs […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k4_k1_3684077.jpg

La recherche en agence (1/5) : alimenter le […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

PHOTO - 27054_1596044_k2_k1_3684109.jpg

La villa française de Gio Ponti s'ouvre au public

18/10/2021

300 Conçue pour la famille Bouilhet, alors propriétaire de la maison d'orfèvrerie Christofle, la villa L'Ange volant de Gio Ponti constitue un prototype parfait de casa all'italiana, pensée par l'architecte et designer autour de la notion de joie d'habiter, de théâtralité et de vide. Seule œuvre […]

Concours scolaire d’architecture, mars 1968.Coll. privée. R. Jost (élève ERA Strasbourg)

Remonter l'histoire de l'enseignement de […]

18/10/2021

300 Soutenu par le Comité d’histoire du ministère de la Culture et le service de l’architecture de la direction générale des patrimoines, le programme de recherche "Histoire de l'enseignement de l'architecture au XXe siècle" se clôture les jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2021, par deux journées de […]

Habiter, ville et architecture, Jacques Lucan, Editions EPFL Press, 2021

Quand Jacques Lucan confronte le logement à […]

18/10/2021

300 De Jacques Lucan, on attend des ouvrages denses, précis et rigoureux, qui, tout en revêtant une dimension historique, restent en prise avec la façon contemporaine de faire de l'architecture, ici et maintenant. C'était le cas en 2015 avec son dernier opus, Précisions sur un état présent de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital