Emrys architects livrent, à Londres, des ateliers pour Craft Central

Ce centre de création aménagé pour une durée fixée à vingt ans investit un ancien atelier de fonderie de l’est londonien. Exercice de réhabilitation au service de l’artisanat, il se caractérise par l’exploitation optimale de l’espace, grâce à des structures siamoises en bois.

Les ateliers réalisés par Emrys architects, pour Craft Central à Londres - © Alan Williams
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Emrys architects livrent, à Londres, des ateliers pour Craft Central

L’organisme caritatif de promotion de l’artisanat Craft Central a confié à Emrys Architects l’aménagement dans une ancienne ferronnerie d’un centre de création et espace d’exposition, baptisé « The Forge ». Le bâtiment, classé, date du milieu de XIXe siècle ; il est situé dans l’île aux Chiens, un quartier de l’est de Londres, ancienne zone industrielle et portuaire aujourd’hui investie par des entreprises commerciales de grande échelle. Craft Central souhaite y développer un modèle d’entreprise créative différent, en proposant aux artisans et créateurs des ateliers à prix modéré. Le bail alloué au projet, d’une durée de vingt ans, nécessitait un espace flexible, adaptable à une multitude de situations de travail selon les besoins, sans dénaturer l’existant.

Modules jumeaux

Pour atteindre ces objectifs, les architectes ont collaboré avec le constructeur iSpace Corporate Interiors afin de concevoir et de mettre au point une structure autonome en bois de deux niveaux. Tout en conservant la valeur
patrimoniale de l’édifice, le projet exploite efficacement et de façon contemporaine l’ampleur de la grande halle (43 x 26 m). Loin d’occulter l’histoire du lieu, l’appareillage de briques est mis en valeur et les deux ponts roulants
sont sciemment conservés dans l’entrée. Le choix du contreplaqué de bouleau et de l’acier galvanisé parmi une palette de matériaux industriels reprend également le langage des usines sidérurgiques. La structure est constituée
de modules jumeaux de 32 x 9 m, insérés dans la longueur de la double nef. Son rythme au premier niveau correspond ainsi à celui des colonnes du bâti. Le volume en bois à structure acier abrite une série de studios indépendants
de 8 à 27 m2, plusieurs salles de réunion, ainsi qu’un espace d’exposition et d’événement situé à l’avant du bâtiment. Le traitement des espaces de travail privilégie les ateliers individuels, tandis que le dispositif en gradins en tête de chaque module relie les deux niveaux et crée des opportunités de rencontre. Grâce à la double échelle de hauteur, les gradins peuvent également être utilisés comme assises ou socles de présentation de la production des artisans. Des comptoirs fabriqués dans les mêmes matériaux de conception, simples et fonctionnels, complètent les moyens d’exposition. Enfin, pour les créateurs ne pouvant pas s’engager dans la location d’un atelier à temps plein, des espaces de travail partagés ont été aménagés, ainsi que des postes de travail ponctuels, le long des deux murs latéraux.

 

Un espace de circulation de 2 m autour des deux modules assure l’éclairage latéral des structures, tout en respectant les caractéristiques historiques internes existantes. Au niveau de la mezzanine, une coursive dessert les ateliers et laisse la lumière entrer par les baies vitrées. Aux verrières de la toiture correspondent des lanterneaux en polycarbonate insérés dans le toit des ateliers. Cet apport supplémentaire de lumière naturelle favorise le confort visuel des artisans, tandis que les espaces situés au rez-de-chaussée, plus sombres, conviennent aux travaux nécessitant un contrôle précis des niveaux de lumière artificielle. Les grandes baies de la façade sur rue offrent une vue généreuse sur cet espace, encourageant la curiosité des passants et l’interaction avec le public.

 

  • Lieu : Londres
  • Maîtrise d’ouvrage : Craft Central
  • Maîtrise d'oeuvre : Emrys Architects, Glyn Emrys, Matt Blackden, Catriona Jones
  • Programme : ateliers, bureaux partagés, espace de conférence, cuisine commune, sanitaires
  • Surface : 1 700 m2 (surface au sol intérieure + mezzanine)
  • Calendrier : livraison, 2017
  • Coût : 1,2 M€
  • Entreprises : iSpace Corporate Interiors, construction
  • Produits : contreplaqué de bouleau, cloisons en plaques de plâtre, fenêtres et lanterneaux en polycarbonate, garde-corps en acier galvanisé

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

14/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

L'immeuble Perspective, livré par Nicolas Laisné et Dimitri Roussel à Bordeaux - 2018

Signé Laisné Roussel, le plus grand bâtiment de […]

14/11/2018

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel ont inauguré fin octobre 2018 le plus grand immeuble de bureau en ossature bois de France : l’immeuble Perspective a pris forme à Bordeaux et s’élève jusqu’en R+6. Véritable vitrine de la filière […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus