Emrys architects livrent, à Londres, des ateliers pour Craft Central

Ce centre de création aménagé pour une durée fixée à vingt ans investit un ancien atelier de fonderie de l’est londonien. Exercice de réhabilitation au service de l’artisanat, il se caractérise par l’exploitation optimale de l’espace, grâce à des structures siamoises en bois.

Les ateliers réalisés par Emrys architects, pour Craft Central à Londres - © Alan Williams
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Emrys architects livrent, à Londres, des ateliers pour Craft Central

L’organisme caritatif de promotion de l’artisanat Craft Central a confié à Emrys Architects l’aménagement dans une ancienne ferronnerie d’un centre de création et espace d’exposition, baptisé « The Forge ». Le bâtiment, classé, date du milieu de XIXe siècle ; il est situé dans l’île aux Chiens, un quartier de l’est de Londres, ancienne zone industrielle et portuaire aujourd’hui investie par des entreprises commerciales de grande échelle. Craft Central souhaite y développer un modèle d’entreprise créative différent, en proposant aux artisans et créateurs des ateliers à prix modéré. Le bail alloué au projet, d’une durée de vingt ans, nécessitait un espace flexible, adaptable à une multitude de situations de travail selon les besoins, sans dénaturer l’existant.

Modules jumeaux

Pour atteindre ces objectifs, les architectes ont collaboré avec le constructeur iSpace Corporate Interiors afin de concevoir et de mettre au point une structure autonome en bois de deux niveaux. Tout en conservant la valeur
patrimoniale de l’édifice, le projet exploite efficacement et de façon contemporaine l’ampleur de la grande halle (43 x 26 m). Loin d’occulter l’histoire du lieu, l’appareillage de briques est mis en valeur et les deux ponts roulants
sont sciemment conservés dans l’entrée. Le choix du contreplaqué de bouleau et de l’acier galvanisé parmi une palette de matériaux industriels reprend également le langage des usines sidérurgiques. La structure est constituée
de modules jumeaux de 32 x 9 m, insérés dans la longueur de la double nef. Son rythme au premier niveau correspond ainsi à celui des colonnes du bâti. Le volume en bois à structure acier abrite une série de studios indépendants
de 8 à 27 m2, plusieurs salles de réunion, ainsi qu’un espace d’exposition et d’événement situé à l’avant du bâtiment. Le traitement des espaces de travail privilégie les ateliers individuels, tandis que le dispositif en gradins en tête de chaque module relie les deux niveaux et crée des opportunités de rencontre. Grâce à la double échelle de hauteur, les gradins peuvent également être utilisés comme assises ou socles de présentation de la production des artisans. Des comptoirs fabriqués dans les mêmes matériaux de conception, simples et fonctionnels, complètent les moyens d’exposition. Enfin, pour les créateurs ne pouvant pas s’engager dans la location d’un atelier à temps plein, des espaces de travail partagés ont été aménagés, ainsi que des postes de travail ponctuels, le long des deux murs latéraux.

 

Un espace de circulation de 2 m autour des deux modules assure l’éclairage latéral des structures, tout en respectant les caractéristiques historiques internes existantes. Au niveau de la mezzanine, une coursive dessert les ateliers et laisse la lumière entrer par les baies vitrées. Aux verrières de la toiture correspondent des lanterneaux en polycarbonate insérés dans le toit des ateliers. Cet apport supplémentaire de lumière naturelle favorise le confort visuel des artisans, tandis que les espaces situés au rez-de-chaussée, plus sombres, conviennent aux travaux nécessitant un contrôle précis des niveaux de lumière artificielle. Les grandes baies de la façade sur rue offrent une vue généreuse sur cet espace, encourageant la curiosité des passants et l’interaction avec le public.

 

  • Lieu : Londres
  • Maîtrise d’ouvrage : Craft Central
  • Maîtrise d'oeuvre : Emrys Architects, Glyn Emrys, Matt Blackden, Catriona Jones
  • Programme : ateliers, bureaux partagés, espace de conférence, cuisine commune, sanitaires
  • Surface : 1 700 m2 (surface au sol intérieure + mezzanine)
  • Calendrier : livraison, 2017
  • Coût : 1,2 M€
  • Entreprises : iSpace Corporate Interiors, construction
  • Produits : contreplaqué de bouleau, cloisons en plaques de plâtre, fenêtres et lanterneaux en polycarbonate, garde-corps en acier galvanisé

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596048_k2_k1_3684118.jpg

Composition re-composition, un centre pédagogique […]

26/10/2021

300 Située à Gooik, à l'ouest de Bruxelles, cette ancienne ferme a fait l'objet d'une restructuration par l'architecte flamand Jo Taillieu avec l'ajout d'une structure de verre inspirée des serres agricoles. Elle abrite désormais un pôle pédagogique, résolument tourné vers le paysage. Avec un contenu […]

Rénovation de maison, côté jardin, Joinville, Ramses Salazar Architecte

Bain de soleil pour ex-maison des sixties, par […]

25/10/2021

300 À Joinville, à l’est de Paris, le soleil a réinvesti une maison des années 1960 pour proposer à un foyer de quatre personnes un écrin moderne, hautement fonctionnel. Un renouvellement des lieux par Ramsès Salazar. L’intervention de Ramsès Salazar élargit et anoblit par l’ouverture à la lumière […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k9_k1_3684086.jpg

La recherche en agence (4/5) : faire évoluer la […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital