Enzo Mari s'en est allé, son œuvre vit à la Triennale de Milan

Le décès d'Enzo Mari, père fondateur d'un design pour un homme de la sobriété, sonne comme un lever de rideau, alors que son œuvre brille actuellement -autant que son œil était vif- dans les salles du musée milanais de La Triennale.

Enzo Mari portrait - © Ramak Fazel
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Enzo Mari s'en est allé, son œuvre vit à la Triennale de Milan

Articles Liés

Jeux d'enfant: une sélection d'objets de liberté

Five Fields, l’incident comme principe de jeux et d'éveil pour les enfants

Des aires de jeux réinventées

A 88 ans, le grand Enzo Mari, créatif insatiable, défenseur avant l'heure d’une conception de peu, expérimentateur de jeux qui favorisent une croissance juste de l'enfant -loin du débordement de la production commerciale, a tiré sa révérence. Pour mémoire, nous revenions en 2016 sur les jeux d'enfants conçue par des designers et des architectes. Enzo Mari laisse une collection d'une grande richesse, et les clés d'une vision majeure. Né à Cerano (proche de Novara, Italie), il a été formé aux Arts et Lettres à l’Académie de Brera de 1952 à 1956, avec un approfondissement orienté sur la psychologie de la perception visuelle. Il collabore avec l’éditeur milanais Danese dès 1957. Une poétique de la forme sèche, associée à une utilisation cohérente des matériaux définissent son apport au design et en font un repère fondamental de cet art italien. De ses pièces de mobilier, on peut retenir Frate avec Driade, un archétype largement imité, ou la chaise Tonietta de Zanotta. On lui doit le jouet puzzle des 16 animaux, savamment dessiné dans un bloc de bois pour éviter la perte de matière à la découpe. Il a signé encore le Calendrier perpétuel, des études de représentations de la nature passant par des animaux et livres.

De l’open source au scellé

Son activité est autant engagée que théoricienne. Enzo Mari perçoit le design comme un « projet », qui entretient un rapport au monde : il doit donc être simple, réparable, recyclable, durable. Il peut être manifeste d’un propos. Symbolique est Putrella, qui amène dans un intérieur bourgeois un objet apriori sans valeur, un élément brut de construction. Précurseur d’un esprit « do it yourself », de l’open-source de mobilier, en 1974 il entend démocratiser la création directe à l'usager, sans passer par le secteur de la distribution. « J’ai pensé que si les gens étaient encouragés à construire une table de leur main, ils étaient alors à même de comprendre la pensée cachée derrière celle-ci », défendait-il. La série « Proposta per un’autoprogettazione » comprend par exemple des plans de chaises simples à réaliser à partir de pièces basiques, à assembler avec seulement des clous et un marteau. En 2015, il offre pour une levée de fonds caritative les droits à l’utilisation de ces plans au centre de réfugiés berlinois Cucula, pour une édition limitée réalisée par les réfugiés.

 

En 2016, il fait don de ses archives à la Ville de Milan, mais à la condition qu’elles restent scellées pendant les quarante années qui suivront sa mort ! Le génie au caractère affirmé y a vu le moyen d'exprimer l’éloignement radical de son travail avec la production excessivement commerciale qui sévit. Il confie son œuvre majeure à un recul nécessaire, pour qu’elle soit redécouverte par les observateurs du futur, à l'aune d'un monde nouveau, en 2060. Pour une immersion et un hommage, les visites sont ouvertes au musée de la Triennale, jusqu'au 18 avril 2021. Une exposition à laquelle il a collaboré, suite à ses nombreux échanges avec Hans Ulrich Obrist.

 

 

  • Enzo Mari, exposé par Hans Ulrich Obrist et Francesca Giacomelli
  • Jusqu'au 18 avril 2021
  • Musée de la Triennale, Milan (Italie)
  • triennale.org

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

LE TOUR DE FRANCE DES MAISONS ÉCOLOGIQUES, Mathis Rager, Emmanuel Stern, Raphaël Wather

Construire Hors Standard - Livre

09/04/2021

300 Deux architectes et un anthropologue ont entrepris un tour de France de deux mois pour aller à la rencontre de ceux qui construisent des maisons individuelles écologiques s'éloignant des modèles vendus clés en mains. A travers la mise en perspective de trente réalisations, cette étude est une […]

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry

A la cité-jardin de la Butte Rouge, d'abord on […]

06/04/2021

300 Le mauvais feuilleton de la cité-jardin de la Butte Rouge continue. Malgré les alertes patrimoniales engagées depuis plusieurs années et la prise de position récente de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot visant à protéger ce modèle d'urbanisme social humaniste - construit entre 1931 et […]

Modélisation 3D des charpentes et couvertures du chœur de la charpente disparue de Notre-Dame de Paris.Réalisée par Kévin Jacquot, sous la direction de Livio de Luca, CNRS – UMR MAP 3295 (Modèles et Simulations pour l’Architecture et le Patrimoine), 2019

Pas de fac-similé pour la charpente de Notre-Dame […]

08/04/2021

300 Alors que le démontage de l’échafaudage titanesque de la cathédrale Notre-Dame de Paris est achevé et que les travaux de consolidation devraient être finis à l’été prochain, le projet de restauration de la charpente médiévale en chêne massif de la nef et du chœur vient d’être validé par la […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24570_1456566_k5_k1_3361966.jpg

Au bord de la Moselle, StudioLada livre une agora […]

07/04/2021

300 Relevant de la typologie minimaliste de la halle médiévale -une couverture et une structure -, cet ouvrage conçu par le collectif StudioLada se distingue par sa spectaculaire charpente en bois. Telle une agora de village, il est pensé comme un nouveau modèle de salle polyvalente, économique et […]

PHOTO - 24570_1456546_k6_k5_3361853.jpg

StudioLada - Portrait

07/04/2021

300 Tous diplômés de l'Ensa Nancy, Christophe Aubertin, Xavier Géant, Agnès Hausermann, Aurélie Husson, Eléonore Nicolas et Benoît Sindt forment en 2008 le collectif StudioLada. Les fondateurs du collectif StudioLada ont pour objectif de pratiquer une architecture contextuelle, qui mobilise les […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital