ÉQUERRE D'ARGENT 1985 / MENTION – EDITH GIRARD – IMMEUBLE DE LOGEMENTS

La restructuration du bassin de la Villette fait partie de l'une des orientations essentielles du schéma directeur de Paris.

Vue d'ensemble : Immeuble de logements, Edith Girard, Paris XIXe, Équerre d’argent 1985 / mention
photo n° 1/14
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 1985 / MENTION – EDITH GIRARD – IMMEUBLE DE LOGEMENTS

Vue de l'ensemble de l'opération depuis la rive opposée du bassin de La Villette. Sur le côté droit de l'opération doit prochainement prendre place un square public en relation directe avec le quai de la Loire.

Articles Liés

Équerre d'argent 1985 / Lauréat – Roland Simounet – Musée Picasso – Paris IV

ÉQUERRE D'ARGENT 1985 / MENTION – RENZO PIANO ET ALEXANDRE CHEMETOFF RESTRUCTURATION DES[...]

PREMIÈRE ŒUVRE 1985 / MENTION – MICHEL DAYOT, BOURGOIS - EDEIKINS - TURENNE - SIÈGE SOCIAL[...]

Dans cette optique, la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP), propriétaire d'un terrain de plus de deux hectares le long du quai de la Loire, décide en juin 1982 de consulter trois architectes (Edith Girard, Henri Gaudin, cabinet E.D.) et les charge d'établir une proposition pour un immeuble de logements situé à l'angle du quai de la Loire et de la rue E. Dehaynin. En bordure de cet îlot, un équipement sportif et un espace vert public viendront compléter l'aménagement. Le projet lauréat d'Edith Girard est aujourd'hui achevé.
L'organisation du plan. Le terrain proposé, de forme trapézoïdale présente l'un de ses côtés sur les berges du bassin de La Villette. Cette façade orientée Nord-Ouest, est un point privilégié du site, en rapport direct de vue avec la Rotonde de Ledoux, le Sacré-Coeur et la Tour Eiffel. L'ensemble des 111 logements est organisé en deux bâtiments en équerre d'inégales hauteurs. Le bâtiment le plus haut, l'équerre nord, constitue la façade sur la rue Dehaynin qui se retourne sur le quai de la Loire. L'autre équerre, le bâtiment sud, plus basse et parfaitement orthogonale, laisse pénétrer le soleil à l'intérieur d'une cour centrale commune; l'un de ses côtés est tourné vers un futur square public. Un passage diagonal par rapport à la cour permet de mettre celle-ci en relation avec le quai de la Loire.
L'équerre sud. Les 30 logements qu'elle contient sont en grande majorité des duplex traversants. Le système de coursives qui les dessert est tantôt intérieur, au niveau 2, tantôt extérieur, au niveau 4. Au rez-de-chaussée de cette équerre, on trouve la loge du concierge, les locaux communs et les accès au parking, Des pilotis assurent une transparence et une perméabilité vers le futur jardin public et le bassin de La Villette.
L'équerre nord. Répétitifs dans leur organisation typologique et leur expression architecturale, les logements de l'équerre nord sont des "flats" formant muraille et front sur le canal. La géométrie biaise de la rue Dehaynin déclenche une cascade de redents assurant vue et lumière à ces logements. Par contraste, le faîte du front de canal est traité en volumes souples et colorés, flottant librement sur le ciel.
Le jardin, la cour centrale. Le sol de la cour est le lieu des circulations verticales et d'un aménagement de jardinières plantées. La légère pente du sol minéral rattrape l'écart entre niveau de la cour et niveau des circulations. Le registre végétal "dissimule" la privatisation des terrasses d'appartements du rez-de-chaussée.

 

  • Lieu : 64, quai de la Loire, Paris 19e.
  • Maîtrise d’ouvrage : Régie immobilière de la Ville de Paris.
  • Maîtrise d'oeuvre : Edith Girard architecte; Brigitte Oyon assistante; Jean-Pierre Tohier économiste.
  • Surface : Surface H.O : 11 087 m2; surface habitable : 8 310 m2
  • Coût : 27 403 035 F. H.T. Prix au m2 habitable : 3 231 F. H.T. (valeur juillet 1982)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Labo Rabo, projet lauréat d’Europan 16 sur le site de Grenoble

Europan 16 : Labo Rabo, projet lauréat à Grenoble

20/01/2022

300 Concours d’idées d’architecture et d’urbanisme biennal, Europan propose aux jeunes professionnels de la conception urbaine, paysagère et architecturale de travailler autour d’une thématique spécifique et sur des sites réels. Pour sa 16ème édition intitulée « Villes vivantes, des projets-processus […]

Ricardo Bofill, architecte

Ricardo Bofill (1939-2022)

17/01/2022

300 Dans les environs de Barcelone, sous les tentures de la mythique « Fabrique », cimenterie devenue agence d'architecture luxuriante, il a conçu des projets titanesques livrés aux quatre coins du monde. En France, de Noisy-le-Grand à Montpellier, en passant par Paris, l'architecte Ricardo Bofill, […]

Le pari du vivant-(se) repenser ensemble, projet lauréat d’Europan 16 sur le site de Douaisis Agglo

Europan 16 : Le pari du vivant, projet lauréat […]

19/01/2022

300 Concours d’idées d’architecture et d’urbanisme biennal, Europan propose aux jeunes professionnels de la conception urbaine, paysagère et architecturale de travailler autour d’une thématique spécifique et sur des sites réels. Pour sa 16ème édition intitulée « Villes vivantes, des projets-processus […]

PHOTO - 28011_1644965_k2_k1_3792722.jpg

Redécouvrir l'atypique Edmond Lay - Livre

19/01/2022

300 Le parcours de l'architecte Edmond Lay est remarquable et fascinant. Pourtant, l'œuvre de celui qui a été récompensé par le grand prix national de l'Architecture en 1984 demeure mal connue (lire Référence dans AMC n°296). Profondément marqué par l'architecture organique de Frank Lloyd Wright, Edmond […]

La Muralla Roja, 1973, Calpe, Alicante (Espagne), Ricardo Bofill - Taller de Arquitectura

Visite en images des principales réalisations de […]

18/01/2022

300 Monumentales et monochromes, répétitives et étourdissantes, toujours hautement photogéniques… Les réalisations de Ricardo Bofill et de son agence basée à Barcelone, le Taller de Arquitectura, incarnent une version hautement narrative de l'architecture postmoderne qui marqua le XXe siècle. Symétrie, […]

Plan du projet des Halles à Paris (Ricardo Bofill, 1974).

Flashback : Bofill, le "nouveau philosophe"

17/01/2022

300 Octobre 1974 : Ricardo Bofill, ou les aventures d'un "nouveau philosophe" en architecture. Il aura fallu attendre 1979 pour que Ricardo Bofill et son associé Manolo Nuñez puissent officiellement exercer en France, décision prise par arrêté ministériel en octobre de cette année-là. Antigone, le grand […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital