ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES PERRAUDIN – ÉCOLE D’ARCHITECTURE DE LYON

Vue de la rue couverte : École d’architecture de Lyon, Francoise-Hélène Jourda et Gilles Perraudin, Lyon, Équerre d’argent 1987 / mention spéciale du jury
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES PERRAUDIN – ÉCOLE D’ARCHITECTURE DE LYON

Articles Liés

Équerre d'argent 1987 / Jean Nouvel Architecture Studio – Institut du monde arabe – Paris[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION - PIERRE SORIA – LOGEMENTS SOCIAUX

PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

L'école d'architecture de Lyon située à Vaulx-en-Velin est composée de deux parties clairement identifiables :
1. Un anneau demi-circulaire pour l'administration, les bureaux de professeurs et des salles de réunion, anneau relativement fermé sur l'extérieur, mais ouvert dans l'axe de la rue intérieure de l'école.
2. Un bâtiment rectangulaire traversé longitudinalement par une rue couverte. Sa partie basse, massive, est composée de deux suites de cinq travées. Pour l'une, les travées sont voûtées et contiennent quatre salles de cours et la bibliothèque en position centrale. Pour l'autre, les travées à plafonds à caissons contiennent des laboratoires et la cafétéria en position centrale. Au-dessus de ce soubassement prennent place deux vastes ateliers  identiques construits par la succession régulière des fermes d’une charpente légère en bois avec articulations en acier moulé. Les ateliers sont totalement transparents puisque vitrés sur l'extérieur comme sur la rue intérieure. Des coursives longent celle-ci, des passerelles la traversent permettant une relation facile entre les espaces. Les deux façades extérieures des ateliers sont protégées du soleil par des voiles tendues; devant l'une d'elles se déploiera bientôt un vélum qui protégera un amphithéâtre extérieur situé face à la cafétéria.
L’organisation simple de l'ensemble ne peut manquer d'évoquer deux architectes qu’admirent particulièrement les maîtres d'œuvre de la nouvelle école : Louis 1. Kahn et Mario Botta. Mais la démonstration offerte ici ne se  résume pas à une leçon de géométrie où chaque élément s'assemble aux autres selon des règles effectivement lisibles. La leçon est aussi une leçon de construction.
La nouvelle école d'architecture met en effet en scène plusieurs principes de construction, en particulier:
1. Un principe qui exploite les qualités du béton armé ici toujours laissé apparent et remarquablement mis en oeuvre de diverses manières: murs coulés  en place, arcs faits de claveaux préfabriqués; nervures préfabriquées voûtes, etc.
2. Un principe qui exploite les qualités du bois lamellé-collé pour définir une charpente légère aux articulations faites de pièces d'acier moulé spécialement conçues et dessinées.
3. Un principe qui exploite les qualités du verre pour couvrir la rue intérieure et constituer les façades extérieures et intérieures.
4. Un principe qui exploite les qualités d'une toile en fibre de polyester qui, bien que n'étant pas opaque, assure la protection solaire des façades. La nouvelle école d'architecture offre ainsi à voir une véritable pédagogie de la construction : c'était un objectif que s'étaient fixé Françoise-Hélène Jourda et Gilles Perraudln. Cette pédagogie attribue diverses valeurs à la construction, et l'édifice mêle des caractères qui ne sont pas contradictoires: depuis ceux d'un rationalisme constructif façon XIXe siècle, jusqu'à ceux de l'architecture high-tech anglo-saxonne actuelle - et ça n'est pas un hasard si le célèbre groupe d'ingénieurs RFR (Peter Rice, Martin Francis, lan Ritchie) a apporté ses conseils en ingénierie. Depuis donc Viollet-le-Duc pour le dessin des éléments métalliques, et Auguste Choisy pour la conception de la mise en oeuvre rationnelle des éléments massifs maçonnés, jusqu 'aux avancées high-tech pour la conception des surfaces vitrées de clôture et des auvents de toile qui protègent les façades.

 

Visitez le site des architectes :

http://www.jourda-architectes.com/


http://www.perraudinarchitecture.com/

 

  • Lieu : rue Maurice-Audin, 69120 Vaulx-en-Velin.
  • Maîtrise d’ouvrage : ministère de l'Urbanisme du Logement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, direction de l'Architecture et de l'Urbanisme.
  • Maîtrise d'oeuvre : cabinet Jourda et Perrraudin, partenaires, architectes, Françoise-Hélène Jourda, Gilles Perraudin, Amilcar Dos Santos, architectes de conception; Jean-Pierre Genevois, Pascal Rollet, chantier
  • Surface : bâtiment : 9 500 m2 HOB + 1000 m2 extérieur couvert; aménagement extérieur : 4500 m2
  • Coût : 31,2 millions de francs HT, valeur mai 1985.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital