ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES PERRAUDIN – ÉCOLE D’ARCHITECTURE DE LYON

Vue de la rue couverte : École d’architecture de Lyon, Francoise-Hélène Jourda et Gilles Perraudin, Lyon, Équerre d’argent 1987 / mention spéciale du jury
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION SPÉCIALE DU JURY - FRANCOISE-HÉLÈNE JOURDA – GILLES PERRAUDIN – ÉCOLE D’ARCHITECTURE DE LYON

Articles Liés

Équerre d'argent 1987 / Jean Nouvel Architecture Studio – Institut du monde arabe – Paris[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 1987 / MENTION - PIERRE SORIA – LOGEMENTS SOCIAUX

PREMIÈRE ŒUVRE 1987 / MENTION – DU BESSET - LYON - MORITA - MAISON DE LA VILLETTE

L'école d'architecture de Lyon située à Vaulx-en-Velin est composée de deux parties clairement identifiables :
1. Un anneau demi-circulaire pour l'administration, les bureaux de professeurs et des salles de réunion, anneau relativement fermé sur l'extérieur, mais ouvert dans l'axe de la rue intérieure de l'école.
2. Un bâtiment rectangulaire traversé longitudinalement par une rue couverte. Sa partie basse, massive, est composée de deux suites de cinq travées. Pour l'une, les travées sont voûtées et contiennent quatre salles de cours et la bibliothèque en position centrale. Pour l'autre, les travées à plafonds à caissons contiennent des laboratoires et la cafétéria en position centrale. Au-dessus de ce soubassement prennent place deux vastes ateliers  identiques construits par la succession régulière des fermes d’une charpente légère en bois avec articulations en acier moulé. Les ateliers sont totalement transparents puisque vitrés sur l'extérieur comme sur la rue intérieure. Des coursives longent celle-ci, des passerelles la traversent permettant une relation facile entre les espaces. Les deux façades extérieures des ateliers sont protégées du soleil par des voiles tendues; devant l'une d'elles se déploiera bientôt un vélum qui protégera un amphithéâtre extérieur situé face à la cafétéria.
L’organisation simple de l'ensemble ne peut manquer d'évoquer deux architectes qu’admirent particulièrement les maîtres d'œuvre de la nouvelle école : Louis 1. Kahn et Mario Botta. Mais la démonstration offerte ici ne se  résume pas à une leçon de géométrie où chaque élément s'assemble aux autres selon des règles effectivement lisibles. La leçon est aussi une leçon de construction.
La nouvelle école d'architecture met en effet en scène plusieurs principes de construction, en particulier:
1. Un principe qui exploite les qualités du béton armé ici toujours laissé apparent et remarquablement mis en oeuvre de diverses manières: murs coulés  en place, arcs faits de claveaux préfabriqués; nervures préfabriquées voûtes, etc.
2. Un principe qui exploite les qualités du bois lamellé-collé pour définir une charpente légère aux articulations faites de pièces d'acier moulé spécialement conçues et dessinées.
3. Un principe qui exploite les qualités du verre pour couvrir la rue intérieure et constituer les façades extérieures et intérieures.
4. Un principe qui exploite les qualités d'une toile en fibre de polyester qui, bien que n'étant pas opaque, assure la protection solaire des façades. La nouvelle école d'architecture offre ainsi à voir une véritable pédagogie de la construction : c'était un objectif que s'étaient fixé Françoise-Hélène Jourda et Gilles Perraudln. Cette pédagogie attribue diverses valeurs à la construction, et l'édifice mêle des caractères qui ne sont pas contradictoires: depuis ceux d'un rationalisme constructif façon XIXe siècle, jusqu'à ceux de l'architecture high-tech anglo-saxonne actuelle - et ça n'est pas un hasard si le célèbre groupe d'ingénieurs RFR (Peter Rice, Martin Francis, lan Ritchie) a apporté ses conseils en ingénierie. Depuis donc Viollet-le-Duc pour le dessin des éléments métalliques, et Auguste Choisy pour la conception de la mise en oeuvre rationnelle des éléments massifs maçonnés, jusqu 'aux avancées high-tech pour la conception des surfaces vitrées de clôture et des auvents de toile qui protègent les façades.

 

Visitez le site des architectes :

http://www.jourda-architectes.com/


http://www.perraudinarchitecture.com/

 

  • Lieu : rue Maurice-Audin, 69120 Vaulx-en-Velin.
  • Maîtrise d’ouvrage : ministère de l'Urbanisme du Logement, de l'Aménagement du territoire et des Transports, direction de l'Architecture et de l'Urbanisme.
  • Maîtrise d'oeuvre : cabinet Jourda et Perrraudin, partenaires, architectes, Françoise-Hélène Jourda, Gilles Perraudin, Amilcar Dos Santos, architectes de conception; Jean-Pierre Genevois, Pascal Rollet, chantier
  • Surface : bâtiment : 9 500 m2 HOB + 1000 m2 extérieur couvert; aménagement extérieur : 4500 m2
  • Coût : 31,2 millions de francs HT, valeur mai 1985.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

SOUYS-LAB, projet lauréat Europan 15, sur le site de Floirac

Europan 15: Souys-Lab, projet lauréat à Floirac

21/01/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville […]

Bureaux et galerie d'art à Bordeaux, RCR ARTOTEC architectes

L'architecture suggestive d'RCR Artotec, à […]

20/01/2020

Située en secteur protégé, au cœur du quartier Saint-Michel à Bordeaux, cette reconversion est signée RCR ARTOTEC, entité française de l’agence espagnole Pritzker 2017. ­Guidée par la lumière, elle fait […]

RCR ARTOTEC

RCR ARTOTEC - Portrait

20/01/2020

L’équipe franco-­catalane RCR ARTOTEC est composée du trio Prix Pritzker 2017 et du duo bordelais d’­ARTOTEC, Thomas Rodriguez et Jaïro Pinedo. C’est à la suite d’une rencontre placée sous le signe de l’évidence amicale et […]

Les affres existentiels d'une starchitecte en BD

20/01/2020

Si l'architecture, en tant qu'objet fictionnel ou simple décor, constitue une matière d'élection dans l'art de la bande dessinée, le choix de recourir à la figure de l'architecte pour en faire un sujet à part entière, un […]

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus