ÉQUERRE D'ARGENT 1996 / PRIX SPÉCIAL DU JURY - FABRICE DUSAPIN ET FRANÇOIS LECLERCQ - CAISSE NATIONALE DE PRÉVOYANCE

Face à la ville ancienne, le bâtiment est le premier élément d'un nouveau quartier. 

Vue générale : Caisse nationale de prévoyance, Fabrice Dusapin et François Leclercq, Angers, Équerre d’argent 1996 / Prix spécial du jury - © J.-M. Monthiers
photo n° 1/11
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 1996 / PRIX SPÉCIAL DU JURY - FABRICE DUSAPIN ET FRANÇOIS LECLERCQ - CAISSE NATIONALE DE PRÉVOYANCE

Vue générale du bâtiment depuis la place Saint-Serge.

Articles Liés

ÉQUERRE D'ARGENT 1996 / LAURÉAT - PIERRE LOUIS FALOCI - MUSÉE DES CIVILISATIONS CELTIQUES

ÉQUERRE D'ARGENT 1996 / MENTION - ROLAND CASTRO ET SOPHIE DENISSOF - RESTRUCTURATION DU[...]

PREMIÈRE ŒUVRE 1996 / LAURÉAT – THIERRY LACOSTE, ANTOINETTE ROBAIN ET CLAIRE GUIEYSSE -[...]

C'est un immeuble de bureaux « banal » - le siège est à Paris - où 500 personnes traitent sur ordinateur des contrats d'assurance. Mais, par sa situation en proue et par ses dimensions - 135 mètres de façade sur l'avenue, 7 niveaux, 17 000 m' de plancher -, il a un impact particulier sur son environnement. Il se perçoit de loin par des vues obliques. Sa lecture est facilitée par la composition de la façade : un ordre monumental est donné par la double hauteur de huit atriums qui traversent l'épaisseur du bâtiment et par les horizontales des balcons filants un niveau sur deux. Au rez-de-chaussée sont installés les services techniques (imprimerie, archives, cuisines, chaufferie ... ). Un mur en schiste d'Angers complété d'un rideau d'arbres vient traiter le rapport à la place. Un hall double hauteur accueille les visiteurs, mais le véritable espace de représentation se trouve trois mètres au-dessus: une grande galerie longitudinale revêtue d'un parquet en bois de merbeau, scandée par les poteault de structure en acier peint anti-feu, donne la dimension du bâtiment. Ouverte côté ville par une façade vitrée (panneaux de VEA de 3,50 x 1,60 m) , elle se prolonge côté jardin par une esplanade en platelage de bois. S'y greffent le restaurant d'entreprise qui s'avance avec sa terrasse jusqu'au jardin public, la bibliothèque en léger débord sur le deck, la cafétéria rangée dans le volume du bâtiment. Aux étages supérieurs, des unités de travail autonomes ont été définies suivant l'organisation de l'entreprise: sur deux niveaux, elles comprennent un petit atrium traversant double hauteur et quatre grands bureaux collectifs de 100 m2 placés en façade nord dans lesquels travaillent une dizaine de personnes. Les atriums sont conçus comme des espaces de détente: parquet, cloisons en hêtre et verre, double hauteur et prolongement extérieurs par des balcons filants. La façade sud est occupée par des bureaux individuels et de petites salles de réunion qui bénéficient de différentes protections solaires. Par l'organisation des espaces, les choix techniques et l'usage de matériaux comme le bois, les architectes ont apporté à ce lieu de travail tous les éléments du confort et de la domesticité.

 

Visitez le site des architectes : 
http://www.fabricedusapin.fr/
 

http://www.francoisleclercq.fr/

 

  • Lieu : ZAC Saint-Serge, Angers (49)
  • Maîtrise d’ouvrage : Caisse nationale de prévoyance. Maître d'ouvrage délégué: SCIC AMo.
  • Maîtrise d'oeuvre : Fabrice Dusapin et François Leclercq, architectes; Philippe Croisier et M. Tournier Lasserve, assistants; Marc Mimram Ingénierie, BET structure et économiste; Noble Ingénierie, BET fluides; Atelier Phusis, paysagiste; Capri Acoustique, acousticien; Socotec, contrôle.
  • Surface : 17 000 m2
  • Coût : 149 MF TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital