ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – FLORENCE LIPSKY ET PASCAL ROLLET – GRANDS ATELIERS DE L'ISLE D'ABEAU

A l'heure où se multiplient les opérations dans le domaine des écoles d'architecture, les Grands Ateliers offrent une structure inédite qui se distingue clairement des écoles classiques. 

Grands Ateliers de l'Isle d'Abeau, Florence Lipsky et Pascal Rollet, Villefontaine, Équerre d'argent 2002 / nominé - © G. Fessy
photo n° 1/5
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – FLORENCE LIPSKY ET PASCAL ROLLET – GRANDS ATELIERS DE L'ISLE D'ABEAU

C'est un équipement nouveau commun à onze établissements d'enseignement supérieur. Réunissant six écoles d'architecture, deux écoles d'ingénieurs, trois écoles d'art, les Grands Ateliers ont pour ambition de former ainsi le premier pôle français d'enseignement, de recherche et d'expérimentation en architecture. Implanté en contrebas d'un boulevard dans un quartier qui conjugue habitat et petites entreprises, le bâtiment est visible depuis l'espace urbain. Développant leur projet à l'image d'un process industriel, les architectes ont distribué sur une grande plate-forme les différentes composantes du programme, organisées de manière à optimiser les déplacements tant humains que matériels: une vaste halle de montage, des ateliers de conception et de mise en oeuvre, des racks de stockage de matériaux. La plate-forme d'assise prévue pour supporter des surcharges importantes est conçue comme un sol technique, elle assure la collecte des eaux qui la couverture, qui donne son unité au projet, est constituée de plaques de polycarbonate ondulé translucide ou transparent, et supportée par une charpente mixte métal et bois. Elle abrite les éléments du programme disposés en bandes parallèles. 100 sont reversées dans un bassin de filtrage. La couverture, qui donne son unité au projet, est constituée de plaques de polycarbonate ondulé translucide ou transparent, et supportée par une charpente mixte métal et bois. Elle abrite les données du programme disposées en bandes parallèles, activités intérieures ou extérieures mais couvertes: les containers de matériaux, le bloc dur avec les ateliers au rez-de-chaussée et les salles de cours au premier, une coursive centrale de desserte, et enfin, dispositif constitutif de l'équipement, la grande halle (30 m de longueur, 15 m de largeur, 8 m de hauteur libre) équipée d'un pont roulant, qui accueille les travaux d'expérimentation des étudiants: ici, la réalisation d'une structure gonflable, là, la construction d'un prototype en Triply, ou encore l'élaboration d'une oeuvre artistique à partir d'échelles métalliques emboîtées ... Un système de grandes portes industrielles en textile permet l'ouvertu re totale des deux extrémités du volume. La façade sur le jardin, équipée au rez-de-chaussée de portes vitrées repliables, peut s'escamoter entièrement. Des coursives offrent la possibilité d'observer depuis le Plan de l'étage. Coupe transversale. premier étage les projets en cours. Répondant au caractère expérimental du lieu, la façade sud est habillée de panneaux démontables qui permettent de tester avec les industriels partenaires ou les centres techniques, des produits de construction in situ. Une grande attention a également été portée au cadre paysager. Les activités menées dans la grande halle se prolongeant souvent à l'extérieu r, des extensions sont proposées tels esplanade et gradins. Tous les éléments structurants, murets, terrassements, porte d'accès au site, sont réalisés en acier Corten, renvoyant ainsi au caractère industriel du lieu. L'équipement est un outil fonctionnel et vivant. Les étudiants s'essayent dans la bonne humeur à expérimenter aujourd'hui ce que pourra être l'architecture qu'ils construiront demain ... Il reste à espérer que ce type de programme, propice à l'émulation entre étudiants, ne demeurera pas une expérience unique. 

 

Visitez le site des architectes : http://www.lipsky-rollet.com/

  • Lieu : Villefontaine, Isère (38),
  • Maîtrise d’ouvrage : Ministère de la Culture, Direction de l'architecture. Maîtrise d'ouvrage mandataire : EPIDA (établissement public de l'Isle D'Abeau)
  • Maîtrise d'oeuvre : Florence Lipsky et Pascal Rollet, architectes. Nicolas Dubus, architecte responsable du projet, et Attila Eris, architecte  collaborateur.
  • Surface : 2725 m2 SHON (surface technique couverte 3772 m2).
  • Coût : 2,13 M€ HT construction (plus 915 000 € HT paysage et 99000 € HT équipement scénique),

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

National Pulse memorial & museum, Orlando (USA), Coldefy, RDAI, HHCP Architects, Xavier Veilhan, dUCKS scéno, Agence TER, Prof. Laila Farah

Coldefy et RDAI signeront le National Pulse […]

10/12/2019

Les agences d’architecture françaises Coldefy et RDAI, associées à l’artiste Xavier Veilhan et aux paysagistes de l’Agence TER, remportent la consultation internationale pour la construction du mémorial aux victimes de l’attentat contre la […]

Heidegger et la question de l’habiter.  Une philosophie de l’architecture,  Céline Bonicco-Donato

Heidegger expliqué aux architectes - Livre

10/12/2019

Comme de coutume, ce sont les Anglais qui avaient tiré les premiers, avec la publication, en 2007, d’un Heidegger for Architects par Adam Sharr (un Gallois, en réalité). Ce dernier constatait déjà que Heidegger était le philosophe le plus cité […]

Transformation du Musée des Beaux-Arts de Dunkerque en bibliothèque, D'Houndt et Bajart architectes

Du musée de la reconstruction à la […]

09/12/2019

Commandée par la ville de Dunkerque, la médiathèque conçue par l’agence d'architecture D'Houndt+Bajart investit l’ancien musée des Beaux-Arts sous la forme d’un équipement d'envergure comprenant café, bibliothèque, […]

AMC n°6-décembre 1984, couverture

Dans les archives d'AMC: 1984, Koolhaas, mental et […]

09/12/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

« Moderne Maharajah, un mécène des années 1930 ». Man Ray, le maharajah et sa femme vers 1927

Une fascinante modernité indienne exposée au Musée […]

06/12/2019

A Paris, le Musée des Arts décoratifs met à l’honneur l’extraordinaire figure du maharajah d’Indore qui donna libre cours son goût pour les avant-gardes artistiques et décoratives en créant, en Inde, un univers moderne unique. […]

Elizabeth de Portzamparc, architecte

Elizabeth de Portzamparc - Portrait

06/12/2019

Architecte et urbaniste, Elizabeth de Portzamparc conçoit ses bâtiments comme des symboles porteurs de nouvelles valeurs, des repères urbains forts qui structurent les lieux où ils s’installent. Née à Rio de Janeiro, Elizabeth de Portzamparc […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus