ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ - HANS HOLLEIN - PARC EUROPÉEN DU VOLCANISME

Creusé dans des coulées de lave basaltique, le projet ne distingue pas édifice et paysage. 

Vue extérieure : Parc européen du volcanisme, Hans Hollein, Saint-Ours-les-Roches, Équerre d’argent 2002 / nominé - © DR
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ - HANS HOLLEIN - PARC EUROPÉEN DU VOLCANISME

Le chemin d'accès vers le cône est dallé de pierres volcaniques et longe un mur de pierres à l'appareillage cyclopéen.

Le musée du volcanisme est aux trois-quarts souterrain à l'exception de quelques éléments qui émergent du sol. La voie principale d'accès abouti à une plateforme d'accueil à proximité immédiate du musée. Sous cette dalle sont réunis un parc souterrain de stationnement, des locaux techniques et des espaces du musée. La surface de la dalle est traitée en dallage, pelouse et bassins, surfaces fixes et ordonnées, alors que d'autres éléments créés (butte, arènes) avec les matériaux provenant des excavations sont de forme organique et renvoient au paysage. Dans les zones comme le cratère où la roche découpée ne présente pas une stabilité suffisante, sont réalisés des murs de pierre aux formes géométriques simples. Un béton très particulier incluant des granulats de basalte a été Le chemin d'accès vers le cône est dallé de pierres volcaniques et longe un mur de pierres à l'appareillage cyclopéen. 68 spécialement mis au point pour le projet. Le grand cône situé symboliquement face au Puy de Dôme culmine à 25 m de hauteur. Il est revêtu de roche volcanique noire à l'extérieur et ses parois intérieures sont tapissées de plaques dorées d'inox traitées à la vapeur de titane, réfléchissant la lumière naturelle. L'accès aux espaces souterrains d'exposition permanente, s'effectue par une rampe spiroïdale longeant les parois à pic d'un cratère de 35 m de profondeur ouvert dans les coulées. Un parcours libre mène ensuite le visiteur à travers divers espaces d'exploration. Deux salles de projection permettent de compléter la visite, l'une équipée d'un écran géant de 415 m2 peut accueillir 400 spectateurs et la seconde dédiée aux films en relief, 200 spectateurs. En fin de parcours, le restaurant occupe une position dominante dans le site et bénéficie d'une vue panoramique. Conçu par l'atelier Acanthe de Gilles Clément, le traitement paysager densifie les marges arborées du site où se glissent les parkings, et prévoit un parcours en boucle au large des bâtiments intégrant aires de pique-nique et de jeux pour enfants. Deux jardins abordent le thème des végétaux pionniers à la conquête des laves. Le premier attenant au bâtiment exploite un relief en creux incliné vers le coeur du musée. Conçu comme une serre et couvert d'une verrière de 1300 m2 , il abrite une petite forêt de fougères arborescentes originaires de Nouvelle-Zélande. Cet espace en creux se prolonge par un vallon en basalte en angle, ouvert sur le relief extérieur. Ce jardin de roches, soumis au climat local accueille des mousses et des graminées ainsi que plusieurs espèces de sedums résistants à la sécheresse d'un tel sol. 

 

Visitez le site de l'architecte : http://www.hollein.com/

  • Lieu : route de Mazayes, Saint-Ours-les-Roches, Puy-de-Dôme (63)
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil régional d'Auvergne
  • Maîtrise d'oeuvre : Hans Holfein, architecte ; Hans-Peter Wunsch, responsable du projet. Atelier 4, architectes associés, Philippe Tixier, chef de projet. Atelier Rainer Verbizh, scénographie. ITC, BET structure;  Choulet, BET fluides ; Lichtdesign, BET éclairage ; Acanthe - Gilles Clément, Pierre Déat, paysage.
  • Surface : 18200 m2
  • Coût : 101,37 M€ TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

30/10/2020

300 Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est […]

Pascal Chombart de Lauwe et Etienne Chevreul-Demas, architectes. agence Tectone

Tectone - Portrait

30/10/2020

300 L’architecte urbaniste Pascal Chombart de Lauwe fonde Tectone en 1986 avec Jean Lamude (décédé en 1996). Etienne Chevreul-Demas devient associé en 2017. Bien que les normes complexifient la production des logements, l’agence Tectone, forte d’une expérience de trente ans dans le domaine, défend qu’il […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370558_k3_k1_3176913.jpg

Référence: Maurice Blanc, moderne Grenoblois

29/10/2020

300 Le Grenoblois Maurice Blanc (1924-1988) consacre sa vie à l'architecture et à l'urbanisme avec une contribution originale qui se déploie entre 1950 et 1980. Maître d'œuvre engagé, il est l'un des initiateurs locaux de la formation permanente des architectes et un acteur politique municipal. Pour cet […]

Rendez-vous à suivre

5 rendez-vous d'architecture, à ne pas manquer ce […]

29/10/2020

300 Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. 1. Conquêtes spatiales, à Annecy Au tournant des années 1960, Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann imaginent un nouveau langage architectural aux formes organiques, exprimant une vision […]

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital