ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – PHILIPPE BARTHÉLÉMY ET SYLVIA GRINO - COMPLEXE SPORTIF

Après une genèse de projet atypique, Philippe Barthélémy et Sylvia Grino, lauréats du concours en 1992, livrent un équipement qui conjugue coût minimal et qualité architecturale. 

Vue intérieure : complexe sportif, Philippe Barthélémy et Sylvia Griño, Ailly-sur-Somme, Équerre d'argent 2002 / nominé - © Hélène Binet
photo n° 1/4
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – PHILIPPE BARTHÉLÉMY ET SYLVIA GRINO - COMPLEXE SPORTIF

L' agence à d'abord assisté pendant sept ans la maîtrise d'ouvrage pour collecter les fonds nécessaires à la construction de l'édifice. Les études de projet ont ensuite été orientées vers une optimisation maximale des coûts et donc, à l'utilisation des compétences locales. La plupart des travaux ont été exécutés par des entreprises artisanales. Résultat, le bâtiment parvient à concilier qualité architecturale et budget restreint, et affiche un coût défiant toute concurrence: environ 477 €/m2. Le projet est un équipement municipal mixte associant un complexe sportif multisalles (grande salle de sport 44 m x 22 m, dojo et salle de gymnastique) et une bibliothèque. L'ajout de cette dernière au programme permettait d'obtenir des subventions supplémentaires, ce qui explique cette cohabitation peu habituelle. L'équipement se situe à l'écart du bourg d'Ailly-sur-Somme, commune de la grande périphérie d'Amiens. La topographie du terrain et sa déclivité naturelle ont dicté la morphologie du bâtiment et en particulier la forme de la toiture. De plus, les deux niveaux induits par le dénivelé permettaient de répondre de manière efficace à la dualité programmatique qui nécessitait des espaces et des flux bien différenciés. La bibliothèque occupe le rez-de-chaussée bas tandis que le complexe sportif s'étend sur la totalité de l'emprise au sol du bâtiment, en partie supérieure. Deux entrées accolées et distinctes permettent d'accéder à l'un ou à l'autre des équipements. L'ensemble est abrité dans un volume prismatique dont la toiture reprend les courbes du terrain. Un système à double peau sans ossature secondaire, indifféremment utilisé pour les parois et la toiture, constitue l'enveloppe. La charpente est quant à elle composée de simples portiques en acier galvanisé. Dans un axe nord-sud, la toiture (bac acier laqUé) se développe parallèlement à la pente et se plie pour apporter de la lumière ou pour s'adosser au talus. Sur le principe d'un grand shed, le pliage permet d'éclairer - en second jour et donc sans risque d'éblouissement - la grande salle grâce à la lumière du sud. Ce dispositif présente également l'avantage de mettre en tension les poutres qui franchissent les plus grandes portées. Les pignons sont habillés par un bardage de tôle acier laquée couleur rouille. En partie centrale, ils dissimulent les équipements techniques derrière une grille ajourée qui, teintée de la même couleur que la tôle, donne l'illusion d'une façade lisse et continue. Sur rue, la façade principale est entièrement vitrée; protégée par le débord de la toiture, elle met en scène les différentes activités associatives.

 

Visitez le site des architectes : http://barthelemygrinoarchitectes.eu/

  • Lieu : rue Emile Boute, Ailly-sur-Somme, Somme (80).
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville d'Ailly-sur-Somme.
  • Maîtrise d'oeuvre : Philippe Barthélémy et Sylvia Grino, architectes ; Anthony Costa, chef de projet ; Eric Carlson, architecte concours ; Intégrale 4, BET structure; Icof/uides, BET fluides.
  • Surface : 2500 m2 SHON.
  • Coût : 1,19 M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

« Station Blocpark », projet lauréat de Réinventer Paris 2, site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), The Wall-Arkose, porteur, Baehr & Landau architectes

Les lauréats de Réinventer Paris 2 (7/20): Station […]

13/02/2019

Le jury de Réinventer Paris 2 a sélectionné, sur le site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), le projet "Station Blocpark" porté par The Wall-Arkose et conçu par Baehr & Landau architectes. Indispensables artères […]

AMC n°40-octobre 1976, couverture

Dans les archives d'AMC: 1976, l'atelier Ciriani […]

13/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus