ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – PHILIPPE BARTHÉLÉMY ET SYLVIA GRINO - COMPLEXE SPORTIF

Après une genèse de projet atypique, Philippe Barthélémy et Sylvia Grino, lauréats du concours en 1992, livrent un équipement qui conjugue coût minimal et qualité architecturale. 

Vue intérieure : complexe sportif, Philippe Barthélémy et Sylvia Griño, Ailly-sur-Somme, Équerre d'argent 2002 / nominé - © Hélène Binet
photo n° 1/4
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2002 / NOMINÉ – PHILIPPE BARTHÉLÉMY ET SYLVIA GRINO - COMPLEXE SPORTIF

L' agence à d'abord assisté pendant sept ans la maîtrise d'ouvrage pour collecter les fonds nécessaires à la construction de l'édifice. Les études de projet ont ensuite été orientées vers une optimisation maximale des coûts et donc, à l'utilisation des compétences locales. La plupart des travaux ont été exécutés par des entreprises artisanales. Résultat, le bâtiment parvient à concilier qualité architecturale et budget restreint, et affiche un coût défiant toute concurrence: environ 477 €/m2. Le projet est un équipement municipal mixte associant un complexe sportif multisalles (grande salle de sport 44 m x 22 m, dojo et salle de gymnastique) et une bibliothèque. L'ajout de cette dernière au programme permettait d'obtenir des subventions supplémentaires, ce qui explique cette cohabitation peu habituelle. L'équipement se situe à l'écart du bourg d'Ailly-sur-Somme, commune de la grande périphérie d'Amiens. La topographie du terrain et sa déclivité naturelle ont dicté la morphologie du bâtiment et en particulier la forme de la toiture. De plus, les deux niveaux induits par le dénivelé permettaient de répondre de manière efficace à la dualité programmatique qui nécessitait des espaces et des flux bien différenciés. La bibliothèque occupe le rez-de-chaussée bas tandis que le complexe sportif s'étend sur la totalité de l'emprise au sol du bâtiment, en partie supérieure. Deux entrées accolées et distinctes permettent d'accéder à l'un ou à l'autre des équipements. L'ensemble est abrité dans un volume prismatique dont la toiture reprend les courbes du terrain. Un système à double peau sans ossature secondaire, indifféremment utilisé pour les parois et la toiture, constitue l'enveloppe. La charpente est quant à elle composée de simples portiques en acier galvanisé. Dans un axe nord-sud, la toiture (bac acier laqUé) se développe parallèlement à la pente et se plie pour apporter de la lumière ou pour s'adosser au talus. Sur le principe d'un grand shed, le pliage permet d'éclairer - en second jour et donc sans risque d'éblouissement - la grande salle grâce à la lumière du sud. Ce dispositif présente également l'avantage de mettre en tension les poutres qui franchissent les plus grandes portées. Les pignons sont habillés par un bardage de tôle acier laquée couleur rouille. En partie centrale, ils dissimulent les équipements techniques derrière une grille ajourée qui, teintée de la même couleur que la tôle, donne l'illusion d'une façade lisse et continue. Sur rue, la façade principale est entièrement vitrée; protégée par le débord de la toiture, elle met en scène les différentes activités associatives.

 

Visitez le site des architectes : http://barthelemygrinoarchitectes.eu/

  • Lieu : rue Emile Boute, Ailly-sur-Somme, Somme (80).
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville d'Ailly-sur-Somme.
  • Maîtrise d'oeuvre : Philippe Barthélémy et Sylvia Grino, architectes ; Anthony Costa, chef de projet ; Eric Carlson, architecte concours ; Intégrale 4, BET structure; Icof/uides, BET fluides.
  • Surface : 2500 m2 SHON.
  • Coût : 1,19 M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pavillon d’architecture

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et […]

04/10/2022

300 A l'occasion de la Biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, les architectes Sophie Berthelier et Véronique Descharrières déploient un pavillon éphémère qui met la rencontre entre les visiteurs, au cœur du dispositif architectural. Toujours au devant des débats culturels, le Frac […]

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

PHOTO - 29820_1743800_k2_k1_4008454.jpg

HISTOIRE D'UNE MUTATION - Livre

03/10/2022

300 Monographie consacrée à la Samaritaine, cet ouvrage remonte l'histoire du grand magasin parisien, mais il aborde surtout, avec une grande richesse de documents visuels, l'histoire de la renaissance de cet ensemble urbain après sa fermeture en 2005. Une renaissance, sous la houlette de LVMH […]

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

PHOTO - 30472_1782010_k2_k1_4104158.jpg

COSA - portrait

29/09/2022

300 Arnaud Sachet et Benjamin Colboc fondent l'agence Cosa en 2016, à Paris. Arnaud Sachet, diplômé de l'ENSAIS en 2001, et Benjamin Colboc, diplômé de Paris Belleville en 2003, ont fondé Cosa en 2016, après avoir collaboré au sein de Colboc Franzen & associés. Recherchant des réponses simples à des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital