ÉQUERRE D’ARGENT 2003 / MENTION – NICOLAS MICHELIN – GYMNASE EUROPOLE

Poursuivant la démarche qui lui est coutumière, Nicolas Michelin a proposé ici un dispositif léger et brut qui, en dépit du budget très réduit, génère un maximum d’espace. Sa stratégie pertinente a même permis d’offrir une salle de sports supplémentaire non programmée ! 

Gros plan sur l'enveloppe : Gymnase Europole, Nicolas Michelin, Beyrouth, Mention au prix de l’équerre d’argent 2003 - © Jean-Michel Landecy
photo n° 1/8
Zoom sur l'image ÉQUERRE D’ARGENT 2003 / MENTION – NICOLAS MICHELIN – GYMNASE EUROPOLE

L'enveloppe extrêmement légère du bâtiment, constituée de plaques de polycarbonate bleu glacier cintrées sur une série d'arcs d'acier, se lit comme une peau lisse aux reflets changeants.

Articles Liés

PREMIÈRE ŒUVRE 2003 / NOMINÉ – LAURENT HODEBERT – ÉCOLE MATERNELLE

PREMIÈRE ŒUVRE 2003 / NOMINÉ – CATHERINE BONTE ET CHRISTOPHE MIGOZZI – LABORATOIRE DE[...]

PREMIÈRE ŒUVRE 2003 / NOMINÉ – PHILIPPE CHALLES – BÂTIMENT UNIVERSITAIRE

Avec un programme exigeant un gymnase de mêmes dimensions que la parcelle disponible, le bâtiment occupe en totalité le terrain d’assiette. Un socle en béton supporte une structure semicylindrique en acier couverte d’une peau en polycarbonate à la fois façade et toiture. Le rez-de-chaussée est constitué de trois voiles béton parallèles qui supportent la dalle béton de la salle de sports, et définissent les vestiaires avec leurs sanitaires. À l’est, déterminée par la dalle, une salle de 24 x14 m, supplémentaire par rapport au programme, est créée à la suite des vestiaires. En façade sud, trois petits volumes béton très géométriques abritent les circulations verticales, soit deux escaliers et un ascenseur.

La structure en demi-cylindre constituée de onze arcs d’acier galvanisé, est revêtue de plaques de polycarbonate de 13 m de longueur fixées sur les pannes intermédiaires et solidarisées entre elles par un joint continu clipsé sur la face externe. Les pignons sont habillés d’un bardage acier inox à lames horizontales, qui sur la rue, est microperforé au niveau du hall d’entrée, afin d’offrir une transparence vers l’espace urbain. La couleur bleue du polycarbonate (facteur solaire 0,6) est susceptible de minimiser l’échauffement du volume. En outre, l’ombre portée du parking de douze niveaux en cours d’édification au sud du gymnase, protégera celui-ci de l’ensoleillement direct. Un système de volets mobiles dans les deux pignons assure une ventilation naturelle. La correction acoustique du grand volume du gymnase est complétée au moyen de huit baffles (5,60 m de diamètre) spécialement dessinés par les architectes. Sur une structure métallique est mis en forme un grillage qui supporte un complexe acoustique de laine minérale, protégé par un capitonnage de tissu métallisé. Suspendus à la structure comme de grands lustres surdimensionnés, ces baffles intègrent aussi les appareils d’éclairage. Dans le volume même du baffle sont insérés de petits tubes fluo verticaux qui, quand l’éclairage général est éteint, diffusent une étrange lueur.

Outre sa forme plutôt inhabituelle pour ce type de programme et son image très lisse et presque naïve dans un site particulièrement chahuté, le bâtiment se caractérise aussi par sa légèreté du fait son enveloppe en polycarbonate. Enfin, sa couleur bleue varie étonnamment sous la lumière, et donne à la construction des allures de lanterne magique quand la nuit tombe. Le polycarbonate crée une irisation de la lumière qui fait du gymnase un signal urbain singulier.

 

Visitez le site de l'architecte : http://anma.fr/FR/presentation/nicolas_michelin

  • Lieu : Avenue du Doyen-Louis-Weil, Grenoble, Isère (38)
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Grenoble, service des sports ; Kern ingénierie, OPC
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Nicolas Michelin, architecte urbaniste ; Cyril Trétout, architecte associé. Michel Forgue, économiste ; Batiserf, BET structure ; Thermibel, BET fluides et acoustique
  • Surface : 2335 m2 SHON
  • Coût : 1,78 M€ HT, soit 846 €/m2 y compris équipements

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

« Station Blocpark », projet lauréat de Réinventer Paris 2, site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), The Wall-Arkose, porteur, Baehr & Landau architectes

Les lauréats de Réinventer Paris 2 (7/20): Station […]

13/02/2019

Le jury de Réinventer Paris 2 a sélectionné, sur le site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), le projet "Station Blocpark" porté par The Wall-Arkose et conçu par Baehr & Landau architectes. Indispensables artères […]

AMC n°40-octobre 1976, couverture

Dans les archives d'AMC: 1976, l'atelier Ciriani […]

13/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus