ÉQUERRE D'ARGENT 2003 / NOMINÉ – JEAN-PIERRE PRANLAS-DESCOURS – LOGEMENTS ET CRÈCHE

Cette opération mixte, couplant 42 logements et une crèche, s’inscrit dans le cadre du réaménagement général du site du bassin de la Villette. Elle constitue l’une des dernières opérations portant sur le renouvellement urbain de cette partie du nord-est de Paris.

Vue générale : Logements et crèche, Jean-Pierre Pranlas-Descours, Paris 19e, Équerre d’argent 2003 / nominé - © Jean-Christophe Ballot
photo n° 1/5
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2003 / NOMINÉ – JEAN-PIERRE PRANLAS-DESCOURS – LOGEMENTS ET CRÈCHE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2003 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Le bâtiment s’aligne avec ses mitoyens, en parfaite continuité avec les ouvrages réalisés dans le cadre de cette ZAC, à l’angle du quai de la Loire et d’une nouvelle voie piétonne reliant ce quai à l’avenue Jean-Jaurès.
Le programme de l’opération comportant 24 logements PLI et 18 PLA ainsi qu’une crèche avec halte garderie se devait de répondre à de strictes règles de sécurité et d’usage, et respecter une enveloppe prédéfinie. La crèche se développe sur une grande partie du rez-de-chaussée et contient une cour exposée au sud. Cette situation contiguë avec les logements confère une ambiance assez vivante à l’espace d’accueil, regroupant les deux programmes. Un puits de lumière vient marquer, tel un oeil pointé vers le bas, leur point d’intersection. Le traitement plastique de la crèche est basé sur l’usage dominant du bois, utilisé pour donner une identité aux partitions (parois séparatives, meuble-cloison, façade sur cour, etc.). La volumétrie du rez-dechaussée est caractérisée par un travail sur la lumière et la couleur. Le programme de la crèche accueille un espace d’accueil pour 30 berceaux avec halte garderie, un jardin, des salles d’éveil, de sommeil, de jeu d’eau, une biberonnerie, un service administratif et des espaces pour le personnel. Les logements, quant à eux, sont distribués par deux cages d’escalier indépendantes, développées suivant des typologies traditionnelles. Chaque unité est composée d’assez grands volumes de vie, (cuisines de 13 m2, assez grandes chambres).
Le peu de surface de circulation intérieure a en effet permis de gagner en surface d’habitation. Les noyaux humides cuisine/salle de bain ne sont pas forcément couplés, ce qui permet de donner plus de souplesse en plan. Des grands ouvrants donnent sur le quai du bassin de la Villette. Les logements sont traversants, pour la plupart. Les matériaux auxquels l’architecte a eu recours s’inscrivent dans la logique de stratification horizontale des règles urbaines appliquées: béton blanc pour le R+1, enduit lisse pour les niveaux de 2 à 7, bardage métallique pour les trois derniers niveaux en retrait.

 

Visitez le site de l’architecte : http://www.pdaa.eu/index.php

 

  • Lieu : 36-38, quai de la Loire, Paris 19e (75).
  • Maîtrise d’ouvrage : OPAC de Paris.
  • Maîtrise d'oeuvre : Jean-Pierre Pranlas-Descours, architecte ; Colette Brice, architecte collaboratrice.
  • Coût : 4,12M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus