ÉQUERRE D'ARGENT 2003 / NOMINÉ – PATRICK BERGER ET JACQUES ANZIUTTI – CENTRE SOCIOCULTUREL

Le centre socioculturel de la RATP, construit dans un quartier en pleine mutation, est un bâtiment à quatre façades, traité tel un îlot, une typologie désormais assez rare à Paris.

Vue extérieure : Centre socioculturel, Patrick Berger et Jacques Anziutti, Paris 20e, Équerre d’argent 2003 / nominé - © Jean-Marie Monthiers
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2003 / NOMINÉ – PATRICK BERGER ET JACQUES ANZIUTTI – CENTRE SOCIOCULTUREL

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2003 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme d’aménagement du site Philidor- Maraîchers (Paris 20e) dont Patrick Berger a assuré le plan masse et établi le cahier des charges. Le bâtiment, projet d’un concours dont Patrick Berger et Jacques Anziutti ont été déclarés lauréats, abrite un programme dense et varié: les activités culturelles du comité d’entreprise de la RATP dont les formations musicales particulièrement importantes. Le programme comprend une école de musique, une bibliothèque de prêt, un centre de formation artistique, un centre de loisirs, un espace polyvalent, une salle de répétition pour les formations musicales et des locaux administratifs. Le volume est volontairement simple, sa compacité vise à une économie formelle, mais aussi à une économie de construction, et d’énergie. Dès le début des études, le principe du projet était posé par les architectes qui ont ensuite procédé à des ajustements. Un travail très important a porté sur la coupe. Au centre du bâtiment, se superposent trois volumes – la salle des grandes formations, la salle polyvalente, la salle de danse – surmontés d’un patio extérieur, espace de jeux des enfants. Du fait de leur fonction, ces salles requéraient à la fois une isolation phonique des unes par rapport aux autres mais aussi une qualitéacoustique propre. Dans cette superposition, volumes et hauteurs sont dégressifs en fonction du programme. Les circulations verticales sont glissées dans deux failles parallèles de part et d’autre du noyau central. Eclairées par des verrières zénithales, elles contribuent à l’indépendance structurelle des volumes produisant du son. Le noyau dur en béton au centre de l’ouvrage détermine à chaque niveau une galerie périphérique largement éclairée par les façades vitrées. Ce dispositif permet un aménagement libre de ces plateaux dont les usages peuvent être adaptés aux différentes activités et à leur évolution dans le temps. Les niveaux sont fonctionnellement associés deux à deux: au rez-de-chaussée et au premier étage sont les espaces destinés au public, au deuxième et troisième étages, les espaces à vocation pédagogique. Cette disposition programmatique est rendue lisible dans la composition de la façade, qui met en oeuvre trois matériaux, verre, moabi et aluminium. La variation du rythme des menuiseries, qui passe de deux éléments vitrés dans les niveaux bas à trois éléments vitrés dans les deux niveaux supérieurs, et la présence dominante du bois participent du caractère domestique voulu pour cet équipement.

 

Visitez les sites des architectes :

 

http://patrickberger.fr/


http://berger-anziutti.com/

 

  • Lieu : 38, rue des Maraîchers, Paris 20e (75).
  • Maîtrise d’ouvrage : Société d’études et de développement patrimonial (SEDP).
  • Maîtrise d'oeuvre : Patrick Berger et Jacques Anziutti, architectes, avec Janine Galiano, architecte, assistés d’Edouard Ropars et Blandine Patriarche (phase étude), et Nathalie Guihoux (phase réalisation), architectes assistants. Bureau Michel Forgue, économiste; SECATH concept, BET fluides; Batiserf, BET structures; ACV, BET acoustique; OGI, aménagements extérieurs. T. Martin, maquette. J. Abinal, illustrations.
  • Surface : 4000 m2 SHON.
  • Coût : 6,79 M€ HT.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus