ÉQUERRE D'ARGENT 2004 / NOMINÉ – ANTOINE STINCO – RÉNOVATION DE LA MAISON DE LA CULTURE

Tout en conservant l’image du bâtiment d’André Wogenscky, le projet de requalification du Cargo en modifie profondément le fonctionnement et le sens urbain par la réalisation d’une extension importante.

Vue d'ensemble : Rénovation de la maison de la Culture, Antoine Stinco, Grenoble, Équerre d’argent 2004 / nominé - © Jean-Marie Monthiers
photo n° 1/4
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2004 / NOMINÉ – ANTOINE STINCO – RÉNOVATION DE LA MAISON DE LA CULTURE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2004 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Ce projet s’inscrit dans le cadre de deux orientations fortes : conserver la lisibilité de l’édifice existant, redéfinir la relation du bâtiment avec son environnement en raison de la dénivellation entre la rue et la dalle haute issue de l’urbanisme des années 60. L’ensemble est organisé en deux bâtiments reliés par deux passerelles. Le Cargo est conservé dans sa volumétrie d’origine que l’extension vient accompagner par un jeu de volumes correspondant au programme (studios et salles de création, hall) et une mise en relation des façades via un registre commun : ouvertures des baies, alignements des poteaux de structure, hauteur des acrotères, et matériaux mis en oeuvre (béton, bardage…). La création d’un parvis joue le rôle de socle pour le Cargo et gomme le dénivelé entre les deux accès par la création d’une rampe en pente douce.
L’organisation interne du projet s’appuie sur la reconfiguration du Grand Théâtre et du Petit Théâtre avec amélioration de l’accueil du public, la création d’une salle de concert à la place de l’ancien théâtre mobile, et la construction dans l’extension d’une salle de création et de deux studios de danse et leurs locaux associés. Cette réorganisation permet d’établir une distinction claire entre espaces publics et non publics, par l’amélioration du fonctionnement et de la desserte des espaces de services, elle s’accompagne également d’une mise à niveau des conditions de sécurité propres à ce type d’établissement. La distribution des espaces et les cheminements sont organisés pour que l’accès du public à toutes les salles se fasse par la façade principale (ouest) du bâtiment. Du hall du Cargo, on accède directement au Grand Théâtre (de plain-pied) et à la salle de concert via quatre escaliers fortement identifiés, puis au Petit Théâtre. On peut rejoindre par une passerelle vitrée la salle de Création et le Grand Studio. Ces salles peuvent fonctionner de manière autonome.
Le hall du Cargo, outre la banque d’accueil, sert à l’orientation des flux de spectateurs. Il a été aménagé pour retrouver l’ambiance originelle : marbre de Carrare au sol, expression de la structure poteaux poutres en béton également lisible de l’extérieur.

 

Visitez le site de l’architecte : http://www.stinco.fr/

 

  • Lieu : 4, rue Paul-Claudel, Grenoble (38).
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Grenoble.
  • Maîtrise d'oeuvre : Antoine Stinco, architecte mandataire; Claude Reinert, chef de projet chantier; Philippe Maffre, chef de projet études; Laurent Vié, chef de projet concours; Jean Lovera, architecte d'opération; Anne Foulon, paysagiste; Scene, scénographe; Peutz et Acouphen, acousticiens; Setat Degaud, géomètre. Betrec IG, direction chantier; Socotec, contrôleur technique; Veritas, contrôleur technique et coordination SSI; Valenti, IPG, SAIT, coordintation SSI; SA BET Pierre Martin, BET structure; CICA/ COTEBA, BET fluides; SCP MMG, économiste.
  • Surface : surface globale, 21 034 m2 SHON (surface extension, 6 488 m2 SHON).
  • Coût : 34 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus