ÉQUERRE D'ARGENT 2004 / NOMINÉ – JAKOB ET MACFARLANE – CENTRE DE COMMUNICATION

Pour la transformation du bâtiment Métal 57, conçu en 1981 par Claude Vasconi comme une usine pour Renault, les architectes s’appuient judicieusement sur la force originelle du lieu : sa grande toiture en sheds tridimensionnelles.

Vue aérienne des sheds : Centre de communication, Jakob et MacFarlane, Boulogne-Billancourt, Équerre d’argent 2004 / nominé - © DR
photo n° 1/6
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2004 / NOMINÉ – JAKOB ET MACFARLANE – CENTRE DE COMMUNICATION

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2004 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Cet édifice n’a jamais vraiment été exploité comme bâtiment industriel. Sous-utilisé, il servit d’équipement tertiaire pour la firme automobile, premier et finalement unique édifice d’un projet urbain avorté. Dans le cadre d’une revalorisation de ce « patrimoine » dont la référence industrielle est jugée cohérente avec l’identité d’entreprise de Renault, Métal 57 est aménagé en centre de communication pour la firme.
L’objectif du programme est de pouvoir accueillir les collaborateurs du monde entier – leur offrant la possibilité de se réunir – et d’exposer la richesse des collections de Renault tout comme les nouvelles recherches en matière d’automobile. Le programme – assez ambigu du fait de sa bivalence – impliquait donc de faire cohabiter des équipements proprement internes au fonctionnement du lieu (salles de conférences, auditoriums, etc..) avec des espaces destinés au public (amphithéâtres, espaces d’exposition...). Le projet de Dominique Jakob et Brendan Mac Farlane qui propose une autonomie des flux internes et externes s’appuie judicieusement sur la force originelle du lieu : sa grande toiture en sheds. Plutôt que de loger les parties du programme sous la toiture – suivant une logique d’insertion de boîtes indépendantes dans un hangar -, ils utilisent et chahutent la structure tridimensionnelle. « Les sheds existants sont interprétés comme un champ générateur de notre intervention. Etant donné leur qualité unique, notre intention est de leur donner une nouvelle vie en utilisant leur géométrie pour générer les espaces du nouveau programme » expliquent les architectes.
La structure d’origine n’offrant cependant pas la possibilité d’être beaucoup sollicitée, les volumes qui accueillent les éléments de programme (auditorium, salles de réunion, etc..) sont donc abrités derrière des structures acier semiautonomes. Celles-ci sont composées de PRS dédoublés à ligne brisée. La géométrie des profils des salles est issue du prolongement des lignes directives des sheds de la toiture. Devant les structures, sont accrochées des « cimaises » qui font office de possibles surfaces d’exposition. Le travail des architectes a essentiellement porté sur la périphérie, laissant ainsi libre un grand volume central éclairé par les sheds dont les panneaux de verre Dravel ont été remplacés par un double vitrage clair, comme le prévoyait initialement Vasconi.

 

Visitez le site des architectes : http://www.jakobmacfarlane.com/fr/

 

  • Lieu : Boulogne-Billancourt (92).
  • Maîtrise d’ouvrage : Renault / Sicofram
  • Maîtrise d'oeuvre : Dominique Jakob, Brendan MacFarlane, architectes; Patrice Gardera, chef de projet; Sébastien Gamelin, Christian Lahoude, Petra Maier, Jean-Jacques Hubert, Antoine Santiard, Oliver Page, Eric Page, Michèle Marjerus, Antoine Lacoste, Thorsten Strathaus, Patrick Rindnerkecht, collaborateurs; Cabinet Labeyre, scénographes; Xu, acousticien; Isomertix, éclairagiste; RFR, façade et verrière; Inex, fluides; Casso, sécurité incendie; SCO, OPC; Forgue, économiste; Veritas, bureau de contrôle.
  • Surface : 13 000 m2 SHON.
  • Coût : 23 M€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus