ÉQUERRE D'ARGENT 2005 / NOMINÉ - CHAIX & MOREL - RESTAURATION DU PETIT PALAIS

Construit en 1900 par Charles Girault afin de présenter peintures et sculptures à la seule lumière du jour, le Petit Palais avait au fil du temps perdu ses caractéristiques d’origine. L’intervention récente a permis d’en retrouver les qualités notamment l’abondante lumière naturelle, l’ampleur des espaces.

Vue extérieure : restauration du Petit Palais, Chaix & Morel, Paris, Équerre d’argent 2005 / nominé - © Bruno Delamain
photo n° 1/4
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2005 / NOMINÉ - CHAIX & MOREL - RESTAURATION DU PETIT PALAIS

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2005 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Le Petit Palais est construit sur un plan en arc de cercle autour d’un jardin intérieur bordé d’un péristyle. Inscrit à l’inventaire des Monuments historiques, le bâtiment se compose classiquement d’un soubassement monumental, d’un étage noble et d’un niveau de combles. Les galeries intérieures bénéficiaient de la lumière zénithale procurée par un double système de verrières. Des interventions successives avaient abouti à une division des espaces et à l’occultation des sources de lumière naturelle. Ces aménagements inadaptés ont conduit à engager des travaux de modernisation de l’ensemble du musée afin d’étendre les surfaces d’exposition et de permettre la présentation et la conservation des œuvres dans le respect des normes internationales.

Le projet repose sur deux principes : retrouver la lumière naturelle d’origine, réorganiser le musée autour de deux espaces d’expositions permanentes et temporaires. 6 000 m2 supplémentaires ont été créés par le creusement de trois niveaux sous le jardin intérieur pour héberger les réserves d’œuvres, les locaux techniques et l’auditorium, et par la mise en place d’une mezzanine dans le volume de la galerie intérieure sud pour loger les bureaux de la conservation, la bibliothèque et le cabinet d’arts graphiques.

La réorganisation de l’espace en deux parties selon un axe est-ouest permet de supprimer l’organisation annulaire des circuits et de rétablir des communications latérales entre les galeries. Ainsi, l’aile nord, côté Champs-Élysées accueille les salles d’exposition permanente sur deux niveaux, tandis que l’aile sud côté cours la Reine est dédiée aux grandes expositions temporaires. Cette nouvelle organisation offre plus de 2 500 m2 de surfaces d’exposition supplémentaires.

 

Visitez le site des architectes : http://www.chaixetmorel.com/

 

  • Lieu : Petit Palais, Paris 8e (75).
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris, Assistants maîtrise d’ouvrage Apave, bureau de contrôle ; Veritas, SPS ; Copibat, OPC ; Véritas, coordinateur SSI ; Mazet et Associés, Auxitec, synthèse.
  • Maîtrise d'oeuvre : Atelier d’architecture Chaix et Morel et associés, architectes et muséographes. Philippe Chaix, Jean-Paul Morel, Anabel Sergent, Benoit Sigros, architectes ; Eric Bartolo, Lionel Bousquet, Caroline Djuric, Marie Duval, Ulisse Gnesda, Arianne Hagendorf, Aurélie Joubaire, Emmanuel Laurent, Christoph Leitner, Thilan Mendis, Dorothée Nourisson, Francesca Pisani Rapp, Mirco Tardio, Camille Vidal, Antoine Viger-Kohler, assistants ; Henriette Martenot, secrétariat - coordination. Ingérop, BET généraliste, économie, coordination, électricité. ARetC, BET structure. Inex, BET CVC et plomberie. Atelier de Paysage Isabelle Schmit, paysagiste. Concepto, éclairagiste. F. Guignard et I. Zamansky, architectes conseils MH pour la restauration. Claude Ripeau, économiste second œuvre et agencement muséographie. Margaret Gray, graphiste.
  • Surface : SHON avant opération, 15 651 m2 ; SHON après opération, 22 673 m2.
  • Coût : travaux 41,2 M€ HT.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus