ÉQUERRE D'ARGENT 2006 / MENTION – PÉRIPHÉRIQUES ARCHITECTES – EXTENSION DU CAMPUS JUSSIEU

L’extension emprunte au centre commercial sa stratégie fonctionnelle en regroupant les circulations dans un atrium central autour duquel s’organisent classes et laboratoires.

Vue extérieure : Extension du campus Jussieu, Périphériques architectes, Paris, Mention à l’équerre d’argent 2006 - © Luc Boegly
photo n° 1/10
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2006 / MENTION – PÉRIPHÉRIQUES ARCHITECTES – EXTENSION DU CAMPUS JUSSIEU

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2006 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

L’opération abrite un programme dense et complexe réparti sur près de 17 000 m², et s’inscrit dans le prolongement du gril imaginé en 1962-1963 par l’architecte du campus Edouard Albert et resté inachevé après la mort de ce dernier en 1968. Adossé aux pignons en attente de la tour 53 et de la demi-barre 54, strictement réglé sur les planchers existants, le nouveau bâtiment superpose huit niveaux en superstructure dont un niveau intermédiaire dédié à l’administration. Si l’extension vient parachever la trame orthogonale existante, son principe constructif affirme néanmoins son identité propre. Et c’est la façade, envisagée comme une enveloppe épaisse, qui fait à la fois la réussite de la greffe et l’image urbaine du bâtiment. Traitée en double peau, elle conjugue une façade vitrée et une enveloppe métallique positionnées de part et d’autre des coursives d’entretien. Au-devant des vitrages toute hauteur des classes et des laboratoires, cette peau unitaire en tôle d’aluminium reprend la trame constructive de 1,20 m qui régit les bâtiments d’Albert. L’édifice s’organise autour d’un atrium central aux dimensions généreuses (50 m x 15 m ) ouvert sur toute la hauteur du bâtiment (28,50 m). Cet espace piranésien généreux prend la forme d’une place verticale qui s’étire sur toute la hauteur du bâtiment et rassemble toutes les circulations, s’inspire directement de la logique fonctionnelle éprouvée dans les centres commerciaux. Ici, pas d’escalier aveugle ou de couloir cul-de-sac, mais des coursives généreusement dimensionnées bordant l’atrium, et des couples escalators/escaliers qui s’entrelacent. Hauts d’un étage, trois bâtiments-ponts en poutres treillis permettent le franchissement transversal de l’atrium tout en offrant des espaces collectifs aux utilisateurs.

 

Les niveaux, identiques en plan, sont identifiés et aisément repérables grâce à un recours massif à la couleur. Les sols des coursives et du rez-de-chaussée sont traités par une résine époxy colorée tandis que le caoutchouc est utilisé dans les classes. Une solution efficace mais également très économique, à l’image d’un bâtiment qui affiche un coût final de 1468 € HT/m2.

 

Visitez le site des architectes : www.peripheriques-architectes.com

 

  • Lieu : Jussieu 16M, 10, rue Cuvier Paris 5e
  • Maîtrise d’ouvrage : EPCJ, Etablissement public du campus de Jussieu
  • Maîtrise d'oeuvre : Périphériques architectes, Emmanuelle Marin + David Trottin + Anne-Françoise Jumeau ; Stéphane Razafindralambo et Sébastien Truchot, chefs de projet ; Peutz & Ass., BET acoustique ; OTH Bâtiments, BET TCE et économie
  • Surface : 16 895 m2 SHON
  • Coût : 24,8 M € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Chai à barriques, Château de Camensac, Saint-Laurent-Médoc, Fabre de Marien, 2018

Chai du Château de Camensac de Fabre de Marien

19/09/2019

Après avoir réalisé le pôle agricole en 2016 sur le domaine du château de Camensac, à Saint-Laurent-Médoc, au nord de Bordeaux, l’agence Fabre de Marien revient sur place pour réhabiliter le chai et le cuvier existant – cellier […]

crafts, anthologie contemporaine pour un artisanat de demain, Fabien Petiot, Chloé Braunstein-Kriegel

Une vision globale du craft

20/09/2019

Dans un monde de plus en plus matérialiste, le craft nécessite un éclairage critique et théorique renouvelé, que le seul terme d’« artisanat » restreint parfois. Politiques, écologiques, entrepreneuriales, humanitaires, patrimoniales, […]

Henri Ciriani, Borja Huidobro, projet pour le concours de l’hôtel de ville d’Amsterdam, coupe-perspective, 1968

L'espace émouvant d'Henri Ciriani à la Cité de […]

20/09/2019

L’architecte Henri Ciriani est à l’honneur de l’exposition « L’espace émouvant », jusqu’au 21 octobre à la galerie d’architecture moderne et contemporaine de la Cité de l’architecture et du patrimoine, […]

Immeuble de bureaux Anis, Dimitri Roussel et Nicolas Laisné, Nice, 2018

Des terrasses de travail imaginées par Nicolas […]

18/09/2019

Pour concevoir un immeuble de bureaux au sein de la ZAC Méridia à Nice, conçue et pilotée par l’agence Devillers et Associés, les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel se sont demandé ce qu’est un lieu de travail aujourd’hui. […]

Notre nid par Maxence Grangeot, Festival des Architectures Vives, Montpellier, 2019

Appel à candidatures pour le Festival des […]

18/09/2019

Avec pour objectif de faire découvrir le travail de jeunes architectes, paysagistes et urbanistes, le Festival des Architectures Vives (FAV) ouvre les portes de cours d'hôtels particuliers dans le centre historique de Montpellier, où sont exposées des installations […]

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

Nicolas Laisné et Dimitri Roussel - Portrait

18/09/2019

Fondée en 2003 par Nicolas Laisné (diplômé de Marne-la-Vallée la même année) et rejointe en 2010 par Dimitri Roussel (diplômé de La Villette en 2007), l’agence d’architecture Laisné-Roussel est à l'origine de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus