ÉQUERRE D’ARGENT 2006 / NOMINÉ – BRENAC & GONZALEZ – IMMEUBLE DE LOGEMENTS

Sur un terrain complexe à fort dénivelé et traversé par un tunnel de la SNCF, les logements s’inscrivent à l’alignement de la rue et, au-delà du talus, se développent en redents générant des cours intérieures. 

 

Vue extérieure : immeuble de logements, Brenac & Gonzalez, Paris 13ème, nominé au Prix de l’équerre d’argent 2006 - © Stéphane Chalmeau
photo n° 1/4
Zoom sur l'image ÉQUERRE D’ARGENT 2006 / NOMINÉ – BRENAC & GONZALEZ – IMMEUBLE DE LOGEMENTS

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2006 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

En limite de l’îlot Massena-Chevaleret, le bâtiment est implanté sur la tranchée des voies ferrées de la gare d’Austerlitz et jouxte les nouvelles constructions de la ZAC Seine Rive Gauche. La parcelle est complexe : un terrain trapézoïdal le long de la rue, un dénivelé de 8 m et la dalle du tunnel ferroviaire. Les immeubles composent avec ces contraintes : à l’alignement sur rue, ils recomposent une voie parisienne, ils occupent le talus et trois redents se développent dans la profondeur de l’îlot. Fragmentés selon des joints de dilatation, les bâtiments sont soit fondés en terre soit construits en ponts ou encore assis sur la dalle SNCF. Les bâtiments situés sur le tunnel reposent sur une soixantaine de coussins de néoprène absorbant les vibrations. Cette opération menée sur une durée de 15 ans a inévitablement fait l’objet de modifications. La demande du maître d’ouvrage de réduire les surfaces des logements pour offrir des loyers moindres a conduit à offrir des espaces libres d’affectation et gratuits. Cette surface « en plus » a été rendue possible par la compacité et le rendement élevé de la distribution. L’ensemble de l’opération est en effet desservi par trois halls et trois cages d’escaliers.

Les façades sont entièrement revêtues de briques : des mulots de finition rustique soigneusement jointoyés, néanmoins la teinte varie d’un bloc à l’autre, ainsi que la répartition des ouvertures afin d’éviter l’effet de masse sur la façade d’une longueur de 150 m sur rue.

Côté rue les trois blocs sont délimités par des failles sur l’intérieur de l’îlot. Sur l’arrière, les redents constituent des volumes quasi autonomes qui donnent sur des cours plantées. Les appartements – du studio au 5 pièces – sont localisés de façon semblable dans les blocs, mais leur distribution diffère. Les plus grands logements, en duplex, bénéficient d’implantation en couronnement. Le parti de réduire les circulations dans ces logements, donne aux séjours le rôle de pôle distributif et profite aux pièces habitées. Les espaces « en plus », parfois éclairés naturellement, sont diversement localisés, ils trouvent des affectations variées : buanderie, rangement, coin télévision, petite chambre d’appoint… 

Visitez le site de l'architecte : http://www.brenac-gonzalez.fr/

  • Lieu : rue du Chevaleret, Paris 13e
  • Maîtrise d’ouvrage : La Sablière. Aménageur : Semapa
  • Maîtrise d'oeuvre : Olivier Brenac et Xavier Gonzalez, architectes ; Emmanuel Person, collaborateur ; Iratome, BET ; Pigeon, économiste ; Rameau, paysagiste
  • Surface : 12 120 m2 SHON
  • Coût : 10,55 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus