ÉQUERRE D’ARGENT 2007 / LAURÉAT – NATHALIE FRANCK ET YVES BALLOT – RÉHABILITATION D’UN GROUPE SCOLAIRE

Vue extérieure : Réhabilitation d’un groupe scolaire, Nathalie Franck et Yves Ballot, Bordeaux, Prix de l’équerre d’argent 2007 - © Antoine Guilhem Ducléon
photo n° 1/12
Zoom sur l'image ÉQUERRE D’ARGENT 2007 / LAURÉAT – NATHALIE FRANCK ET YVES BALLOT – RÉHABILITATION D’UN GROUPE SCOLAIRE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2007 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

PREMIÈRE ŒUVRE 2007 / LAURÉAT – COMTE ET VOLLENWEIDER – CITÉ ARTISANALE

PREMIÈRE ŒUVRE 2007 / NOMINÉ – HTC ARCHITECTES – TRANSFORMATION ET EXTENSION D’UN ATELIER

Bien malgré lui, le groupe scolaire Nuyens est à l'origine d'une polémique virulente dans le petit monde des architectes. À peine lauréat, il est aussitôt pointé du doigt comme le symbole d'une architecture modeste, voire spartiate, supposée préférée, à tort ou à raison, à d'autres plus expressives. Étranger à cette controverse, l'ensemble (pôle petite enfance, écoles maternelle et primaire) multiplie les vues sur le nouveau jardin botanique et sur le quartier de la Bastide, alors en pleine reconfiguration sur la rive droite de Bordeaux. Entre parties neuves et école existante conservée avec sa belle pierre restaurée couleur miel, la connivence est évidente. Entre elles, ni friction ni caresse, mais une mise en valeur mutuelle grâce à un jeu subtil de débords, de porte-à-faux, d'écarts, de mise à distance des plans de façade, de fentes zénithales par où se glisse la lumière rasante. Les décalages utilisant la contrainte d'un terrain allongé (150 m) appuient la dynamique des circulations. Presque toutes extérieures, elles dévoilent en travelling le lointain et le proche, et le plan général dessiné en deux U disposés de part et d'autre d'un espace central de desserte avec l'entrée principale couverte. Double paradoxe : si sur la rue, le groupe scolaire semble modeste, à cœur il révèle une consistance spatiale foisonnante et si l'acier, le verre, le béton sont d'une austérité appuyée, sous le soleil ils s'animent et changent la lumière en matière.

 

 

  • Lieu : ZAC « Cœur de Bastide », Bordeaux (33)
  • Maîtrise d’ouvrage : Communauté urbaine de Bordeaux
  • Maîtrise d'oeuvre : Yves Ballot , Nathalie Franck, architectes ; Jean-Sébastien Bejenne, Arnaud Comin, Julien Gallina, assistants. Sechaud Bâtiment, BET
  • Surface : 7 268 m2
  • Coût : 5 215 154 € HT, soit 1 400 € HT/m2 SHON 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus