ÉQUERRE D'ARGENT 2007 / NOMINÉ - NICOLAS MICHELIN & ASSOCIÉS - LOGEMENTS

Implantée sur l’Ile de Nantes, au bord de la Loire, face au centre historique, l’opération « Habiter les quais » s’inscrit dans le plan masse d’Alexandre Chemetoff.

Vue d'ensemble : Logements, Nicolas Michelin & Associés, Nantes, Équerre d’argent 2007 / nominé - © Stéphane Chalmeau
photo n° 1/7
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2007 / NOMINÉ - NICOLAS MICHELIN & ASSOCIÉS - LOGEMENTS

Sur un socle en béton sablé, trois immeubles de 18 logements chacun, sont disposés en quinconce afin de dégager les vues et d’assurer l’ensoleillement maximal des façades.

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2007 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Sur un socle en béton sablé, trois bâtiments en hauteur se découpent sur le fond du palais de justice de Jean Nouvel. Ces trois immeubles de 18 logements chacun, sont disposés en quinconce afin de dégager les vues et d’assurer l’ensoleillement maximal des façades. Au sud de la parcelle, un bâtiment de 19 logements sociaux prolonge verticalement le socle au cœur duquel sont logés les parkings. Les rez-de-chaussée sur rue sont occupés par des bureaux, activités et par une brasserie sur le quai de Loire. A l’est, quatre maisons de ville en duplex s’ouvrent sur le jardin public.

Tous les appartements à la vente répartis dans les trois plots, bénéficient au minimum de deux orientations et fréquemment de trois. La construction avec voiles périphériques porteurs, noyau central, et séparatifs rapportés, permet l’évolution des cloisonnements et facilite la réunion de plusieurs pièces en un grand espace. Les angles sont évidés et les séjours dont les baies coulissent totalement, se prolongent à l’extérieur par de grandes terrasses protégées par des pare-vent mobiles en tôle perforée. L’importance du porte-à-faux des balcons a conduit à réaliser la dalle de balcon avec une post contrainte sur site (technique employée pour les ouvrages d’art). Les façades isolées par l’extérieur sont revêtues d’un bardage en lames d’aluminium mat. Des capteurs solaires en toiture fournissent 50 % de la production d’eau chaude sanitaire.

Les maisons, desservies par une venelle privative, sont conçues en duplex inversés. Les séjours au premier niveau sont très vitrés et s’ouvrent sur le square de l’île Mabon. Les chambres au rez-de-chaussée sont éclairées par un patio. Elles disposent chacune d’une terrasse en toiture.

Au sud, l’immeuble de logements sociaux est distribué par des coursives vitrées. Les logements dont certains sont en duplex, sont pour la plupart traversants ; ils bénéficient soit d’une terrasse privative à rez-de-jardin, soit d’une double hauteur dans le séjour ou encore d’une terrasse solarium au dernier niveau.

Les immeubles sont implantés sur un jardin paysage imaginé par West 8, qui mêle ardoise brute, plantes sauvages et essences rares.

Ce projet affirme la nécessité d’être généreux dans les espaces à vivre communs ou privés, et privilégie les vues et l’ouverture sur le paysage. 

 

Visitez le site de l'architecte : http://www.anma.fr/

 

  • Lieu : quai François-Mitterrand, Nantes (44)
  • Maîtrise d’ouvrage : ING Real Estate ; Gleeds, assistance à la maîtrise d’ouvrage ; SAMOA, aménageur.
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Nicolas Michelin & Associés, Nicolas Michelin, Michel Delplace, Cyril Trétout, architectes ; Edwin Herkens, BET ; Hélène Dupont, suivi de chantier ; chefs de projet. Quadra architectes ; Bernard Tournier Lasserve, maîtrise d’œuvre exécution ; Kephren Ingénierie, BET structure ; Alto Ingénierie, BET fluides ; Peutz et associés, BET acoustique ; West 8, paysagiste.
  • Surface : 8 200 m2 SHON
  • Coût : 9 800 000 € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus