ÉQUERRE D’ARGENT 2008 / NOMINÉ – DUSAPIN ET LECLERCQ - LYCÉE

Vue extérieure : lycée, Dusapin et Leclercq, Savigny-sur-Orge, nominé au Prix de l’équerre d’argent 2008 - © Gitty Darugar
photo n° 1/5
Zoom sur l'image ÉQUERRE D’ARGENT 2008 / NOMINÉ – DUSAPIN ET LECLERCQ - LYCÉE

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2008 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

Baptiste Corot fonctionnait depuis longtemps avec un ensemble de bâtiments disparates et vétustes. Un grand chantier de restructuration extension a été lancé en 2005. L’agence Dusapin Leclercq a donc conçu une sorte de plan d’urbanisme qui s’appuie sur un projet de paysage et structure en pôles les activités : enseignement, restauration, sports, arts. Les architectes ont ensuite entrepris en phases successives la réhabilitation de certains bâtiments et la construction de six bâtiments neufs en bois qui abritent des salles d’enseignement, mais aussi un restaurant scolaire, un gymnase, un théâtre. Le travail de remodelage du campus s’appuie sur le respect de la trame existante et la préservation et la valorisation de la végétation et du cours d’eau présent sur le site. Les nouveaux bâtiments sont en structure bois revêtus d’un bardage à claire-voie en mélèze. Le restaurant scolaire a été ouvert en 2007 (voir amc n° 172), cette année ce sont le gymnase et le théâtre qui ont été livrés ainsi que plusieurs bâtiments d’enseignement. Le gymnase, très vaste, abrite trois terrains de sport. Il s’appuie d’un côté sur un bassin agrandi, de l’autre sur une butée formant gradins sur les terrains d’évolution extérieurs. Il est couvert d’une vaste toiture débordant largement de part et d’autre du bâtiment. La charpente est réalisée avec des planches de lamibois (Kerto), simple à découper et à assembler et léger. Les poutres de plus de 20 m de portée, sont composées en trois parties assemblées sur place. Leur partie centrale, en V, est évidée, ainsi la lumière pénètre au centre du volume, sans provoquer d’éblouissement. Le sol est une dalle légèrement surélevée. Les façades sont constituées de panneaux translucides en méthacrylate, et doublées d’une protection solaire en lames de mélèze. Au rez-de-chaussée, les baies vitrées avec menuiseries classiques en bois offrent des vues sur le paysage. Le volume des vestiaires est couvert d’un jardin qui crée des gradins pour le stade. Le théâtre, implanté dans la cour du pôle artistique, est un bâtiment compact, monolithique, opaque et entièrement en bois : voiles à ossature bois et couverture d’une portée de 16 m constituée de poutres-caissons en lamibois, avec toiture végétalisée. Son volume est longé d’une galerie sous verrière qui articule la liaison avec l’existant, espace de transition entre le bâtiment et la façade existante intérieure-extérieure. Le dispositif d’accès lui permet une autonomie de fonctionnement en dehors des horaires du lycée. Ainsi, les bâtiments neufs cohabitent avec l’existant. Ils sont construits dans des gabarits identiques, se juxtaposent dans leur alignement ou viennent se greffer à l’intérieur des cours. Des galeries en creux, une grande passerelle, des patios, constituent les éléments du dispositif établissant un dialogue entre les bâtiments neufs et réhabilités dans le parc qui a retrouvé une nouvelle centralité, et une identité forte de campus arboré.

Visitez le site de l’architecte : www.francoisleclercq.fr/

  • Lieu : Lycée Jean-Baptiste Cortot, Savigny-sur-Orge
  • Maîtrise d’ouvrage : Conseil régional d’Ile-de-France, SAERP mandataire 
  • Maîtrise d'oeuvre : agence Dusapin & Leclercq, architectes ; agence Ter, paysagiste ; IOSIS, BET.
  • Surface : 28 000 m2 SHON dont 10 000 m2 d’extension bois
  • Coût : 37 946 000 € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus