ÉQUERRE D'ARGENT 2009 / NOMINÉ – BRUNO-JEAN HUBERT ET MICHEL ROY – RÉNOVATION DE LA TOUR FRANKLIN

Construite en 1980, cette tour accueillait jusqu’en avril 2006 le siège social de l’Urssaf. IGH de 26 étages édifié pour contenir 850 agents, disposant d’une hauteur par plancher de 3,23 m de dalle à dalle sur une hauteur de 94 m, cet édifice construit sur six niveaux de sous-sol était caractérisé par une massive structure porteuse périphérique en béton armé, ceinture de très larges poteaux implantés tous les 2,50 m. En octobre 2005, la Tour Urssaf rebaptisée en 2007 Tour Franklin, est mise en vente. The Carlyle Group se porte acquéreur du bâti pour réaliser une opération de promotion-restructuration conjointement avec le promoteur Meunier Entreprise. La conception architecturale est alors confiée aux architectes Hubert et Roy.

Vue générale : Rénovation de la Tour Franklin, Bruno-Jean Hubert et Michel Roy, Montreuil, Equerre d’argent 2009 / nominé - © Hervé Abbadie
photo n° 1/7
Zoom sur l'image ÉQUERRE D'ARGENT 2009 / NOMINÉ – BRUNO-JEAN HUBERT ET MICHEL ROY – RÉNOVATION DE LA TOUR FRANKLIN

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2009 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

ÉQUERRE D'ARGENT 2009 / NOMINÉ – ISABEL HÉRAULT ET YVES ARNOD – SIÈGE MONDIAL DE ROSSIGNOL

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2009 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

Située dans le quartier de la mairie en plein centre-ville de Montreuil, la tour s’inscrit dans le vaste projet de renouvellement urbain conçu par l’architecte Alvaro Siza. L’un des principes directeurs de cet aménagement est de redonner au sol son usage public afin de favoriser les parcours et les relations avec les quartiers environnants. L’ensemble des émergences bâties à R+1 et R+2 en périphérie de la tour ont, pour ce faire, été supprimées. Le projet de restructuration lourde de la dite Tour Franklin s’appuie sur le redéploiement de 46 800 m² SHON de bureaux, pouvant accueillir près de 2500 personnes, un restaurant d’entreprise d’une capacité de 1500 couverts, des archives sur deux niveaux de sous-sols ainsi qu’un parking sur trois niveaux de sous-sols également. Afin de rendre perceptible l’ancrage de la tour dans le sol et d’offrir un éclairement naturel au premier sous-sol, trois patios paysagés nord/sud/ouest ont été réalisés en pied de tour et en rive du parvis public, formant ainsi une douve végétale. Les émergences techniques en provenance des sous-sols ont été concentrées, dégageant l’usage public des parvis et les cheminements piétons. Les accès principaux de la tour sont localisés sur la façade ouest donnant sur la place Benoît Frachon. Ils franchissent les douves plantées et débouchent sur un hall principal sur triple hauteur lequel distribue deux halls secondaires nord et sud offrant des vues lumineuses sur les parvis piétons.

La structure béton de la superstructure de la tour a été conservée et adaptée en prolongeant les 26 planchers de 90 cm, la profondeur des poteaux porteurs en rive de façade. Ces extensions ont permis d’implanter au nu extérieur une nouvelle enveloppe vitrée performante. Celle-ci est composée de grands châssis respirants double peau de hauteur d’étage (323 x 250) formés d’une épaisseur de verre durci extérieur monolithique, d’un vide d’air et d’un double vitrage intérieur. Cette façade a été accrochée devant le nez de plancher prolongé. Les poteaux porteurs périphériques devenus intérieurs, se font supports d’un travail chromatique mis en lumière durant la nuit. Aux façades de béton préfabriqué que présentait la tour auparavant se substitue une enveloppe de verre coloré, nouveau repère urbain pour le quartier.

Pour augmenter le confort visuel et lumineux des plateaux de bureaux, les allèges d’origine ont été déposées, les feuillures des anciennes menuiseries sciées et les poteaux d’angles amincis afin de redonner transparence et légèreté à la lecture des angles. Ces transformations apporteraient un gain de 42 % de lumière naturelle à chaque baie entre poteaux en plus de valoriser les prolongements de dalles.

Les niveaux techniques d’origine à R+25/26 ont été reconvertis en plateaux de bureaux par le déplacement des organes de la tour en terrasse haute situés à R+27. La mise en scène nocturne de la tour relève d’une conception lumière de Vincent Thiesson. Elle est assurée par 134 mini-projecteurs à Leds répartis aléatoirement sur trois des façades. La lumière est calibrée sur les couleurs des poteaux (fuchsia, orange, jaune et lie de vin) grâce à la quadrichromie RVBA (rouge, vert, bleu, ambre). La faible consommation (4x3 W par projecteur) et la grande durée de vie (50 000 h soit environ 20 ans) limitent la maintenance du dispositif et son impact environnemental.

La restructuration de la tour a permis par ailleurs d’atteindre un niveau supérieur à celui du label HPE 2005 distinguant les bâtiments dont la consommation d’énergie primaire est inférieure de 10 % à la référence RT 2005. La création d’une façade double-peau respirante et la suppression des ponts thermiques ont amélioré le coefficient de déperdition thermique du bâtiment. La mise en œuvre de pompes à chaleur réversibles au niveau des bureaux permet de récupérer une part de la chaleur de l’air extrait en hiver pour un préchauffage de l’air neuf. Inversement, en été, les besoins de climatisation sont réduits en récupérant du froid. La combinaison de ces systèmes limite ainsi les charges énergétiques de l’utilisateur.

 

Visitez le site des architectes : http://www.hubert-roy-architectes.fr/

 

  • Lieu : 3, Rue Franklin, Montreuil (93).
  • Maîtrise d’ouvrage : CEREP France B/Meunier immobilier d’entreprise.
  • Maîtrise d'oeuvre : Bruno-Jean Hubert et Michel Roy, architectes ; William Gonord, chef de projet ; Mickaël Hackspill, Shu Chen, architectes collaborateurs ; Donnettresse architectes, colorimétrie du projet ; Eira Ingénierie, Jean-Michel Goury, maître d’œuvre d’exécution pour BNPPI ; Jean-Michel Rameau, paysagiste ; Vincent Thiesson, éclairagiste.
  • Surface : 30 000 m².

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus