Eugène Beaudouin et Marcel Lods, un duo d'architectes pionniers - exposition au MUS

Au Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS) l’exposition « Eugène Beaudouin et Marcel Lods, architectes d’avant-garde » a pour objectif d’expliquer les nombreux projets imaginés et réalisés entre 1928 et 1940 par les deux concepteurs qui se sont intéressés à l’habitat collectif, aux équipements, aux aéroclubs et à l’urbanisme. A voir jusqu’au 24 juin 2018.

 

Cité de la Muette Eugène Beaudouin, Marcel Lods (Architectes) ; Eugène Mopin (Ingénieur) construite de 1931 à 1935. Exposition « Eugène Beaudouin et Marcel Lods, architectes d’avant-garde » au Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS) - © Cité de l'architecture, CAPA, centre d'archives d'architecture du XXe siècle
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Eugène Beaudouin et Marcel Lods, un duo d'architectes pionniers - exposition au MUS

L’exposition du MUS « Eugène Beaudouin et Marcel Lods, architectes d’avant-garde », organisée en partenariat avec la Cité de l’architecture, revient sur sur le duo qui, au  cœur des années 30, a profondément marqué l’histoire de l’architecture moderne. Leurs œuvres, caractérisées tout à la fois par l’enjeu de l’aménagement urbain de la banlieue parisienne et par l’industrialisation du bâtiment, occupent une place unique dans l’avant-garde technologique en France. Elles ont en effet marqué l’entre-deux-guerres, notamment par leur modernisme et leur organisation scientifique du chantier.

Une œuvre pionnière

L’agence Beaudouin et Lods a réalisé une œuvre pionnière dans le domaine de la préfabrication avec la construction des premiers grands ensembles préfabriqués que sont la Cité du Champ-des-oiseaux, à Bagneux, et la Cité de la Muette, à Drancy, en s’associant avec des ingénieurs comme Jean Prouvé ou Eugène Mopin. Ils sont également les auteurs, à Suresnes, de la remarquable Ecole de plein air et, à Clichy, de la Maison du peuple.

Complémentarité

D’origines sociales et de formations différentes, Marcel Lods et Eugène Beaudouin ont su mettre leurs atouts en commun. Orphelin de père, Marcel Lods a grandi dans les quartiers populaires de la capitale et acquis une connaissance du bâtiment et du dessin en travaillant notamment pour des entrepreneurs ou des architectes. Eugène Beaudouin, lui, a évolué dès son plus jeune âge dans les cercles parisiens d’architectes de la commande publique, participé à des concours de l’Ecole des Beaux-Arts et séjourné à la Villa Médicis. Après leur rencontre en 1919 et leur association en 1925, leurs personnalités et leurs centres d’intérêts complémentaires leur permettent de développer des programmes novateurs.

 

  • « Eugène Beaudouin et Marcel Lods, architectes d’avant-garde »
  • Le Musée d’histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS),
  • 1 place de la gare de Suresnes-Longchamp, 92150 Suresnes
  • Jusqu'au 24 juin 2018
  • mus@ville-suresnes.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Pierre Audat architecte,  restructuration et extension d’un bâtiment industriel à Paris

Pierre Audat redynamise un immeuble industriel […]

17/01/2020

  Situé en fond de cour dans le XI e arrondissement de Paris, avenue Philippe Auguste, le bâtiment est un immeuble industriel typique du XIXe siècle avec son ossature en bois et son escalier central maçonné. Plus qu’une simple rénovation, sa […]

Bâtiment universitaire, université Paris Sud 11, Dominique Lyon architectes, Orsay (Essonne)

Un belvédère pour les étudiants de Saclay, par […]

16/01/2020

Conçu par l'architecte Dominique Lyon, le nouveau bâtiment d’enseignement de physique de l’université Paris-Sud s'installe à proximité de laboratoires déjà présents sur le plateau de Saclay (Essonne). Il s'enroule sur […]

Concours Young european architects 2020

Appel à candidatures: Young european architects […]

16/01/2020

Architectes européens de moins de 40 ans en quête de reconnaissance, il reste un mois pour candidater aux prix Young european architects organisé par Architecture-Studio et sa fondation vénitienne, la CA'ASI. Les lauréats de ce concours international seront […]

Lauréat du prix Première Œuvre 2019, atelier de verrerie à Brioude (Haute-Loire), Antoine Dufour Architectes, Sydec Allier Allagnon (maître d’ouvrage)

Prix de la Première Œuvre 2019: le patrimoine, de […]

15/01/2020

Le prix de la Première Œuvre 2019 est attribué à l'atelier de verrerie de l'artiste Emmanuel Barrois à Brioude (Haute-Loire), conçu par l'agence Antoine Dufour Architectes. Un projet de réhabilitation mesuré, qui préserve les […]

Pierre Dufour et Aymeric Antoine architectes, agence Antoine-Dufour, prix de la Première Œuvre 2019

Antoine Dufour architectes, portrait des lauréats […]

15/01/2020

Lauréats du prix de la Première Œuvre 2019 avec l'installation de l'atelier du maître verrier Emmanuel Barrois dans une ancienne halle ferrovière à Brioude (Haute-Loire), les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour revendiquent le travail sur […]

Atelier de stockage, ancien camp de Natzweiler-Struthof, Natzwiller (67) ; Antoine Dufour, Choulet, Ecallard, Bollinger Grohmann

L'agence Antoine Dufour architectes, en projets

15/01/2020

Les architectes Aymeric Antoine et Pierre Dufour, lauréats du prix de la Première Œuvre 2019, revendiquent le travail sur l'existant comme acte créatif. Par la charge de Pierre Dufour -architecte en chef des Monuments historiques dans les départements du […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus