Europan 15: L'escargot, la méduse et le begonia, projet lauréat à Rochefort Océan

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition consacrée à cette thématique, cruciale dans la transformation des villes aujourd’hui. Avec cette session, Europan souhaite mettre l’accent sur la transition productive écologique, autour de trois questions: celle des ressources, de la mobilité et de l'équité spatiale. Au total, 166 projets venus de toute l'Europe ont été rendus en réponse aux problématiques soulevées sur les 9 sites d'études proposés en France. A Rochefort Océan (Charente-Maritime), deux projets ont été désignés lauréats à l’issue d’une analyse par des experts indépendants, puis par un jury national regroupant des représentants des villes partenaires et des aménageurs, des architectes, des urbanistes et des paysagistes. Voici celui conçu par l'équipe Altitude 35.

 

L’escargot, la méduse et le bégonia, projet lauréat Europan 15, site de Rochefort Océan - © Altitude 35 - Clara Loukkal, Benoît Barnoud et Lucie Goumain
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Europan 15: L'escargot, la méduse et le begonia, projet lauréat à Rochefort Océan

Articles Liés

Europan 15: Souys-Lab, projet lauréat à Floirac

Europan 15: Parcs hydro-productifs, lauréat à Saint-Omer

Europan 15: Lost Highway, a(p)prendre de l'A87, projet lauréat à Champigny

La fonte des glaciers et la dilatation de l’océan entraînent une élévation du niveau de la mer et modifient la physionomie de l’estuaire de la Charente, du trait de côte et de la ville de Rochefort. Depuis le Moyen-Age, l’homme a dressé des digues, drainé les terres humides pour assainir et étendre les surfaces cultivables et habitables. Il s’agit à présent d’organiser un repli stratégique en redonnant à l’eau toute sa place. Les espaces conquis par l’eau dessinent une nouvelle carte territoriale, atténuent le risque de submersion marine et participent au maintien des implantations humaines sur les points hauts. Plus visible, l’eau redevient un élément central de l’étendue du paysage. Le corpus des sciences naturelles est sollicité pour esquisser une méthodologie d’action et répondre à la nouvelle donne climatique et écologique. Dans la lignée des travaux de Paul Duvigneaud, trois postulats permettent d’engager ce travail sur le métabolisme du territoire. D'abord, faciliter les services réciproques entre l’homme et les milieux naturels. Ensuite, invoquer des échelles simultanées dans l’espace et dans le temps. Enfin, ajuster le projet au fil du temps par l’observation et l’expérimentation.

 

À partir d’une vision cartographique à la grande échelle de l’estuaire de la Charente, l'équipe questionne les relations entre l’homme, les milieux (terrestre, marin, et végétal), les phénomènes naturels (marées) et leurs possibles utilisations énergétiques. À l’échelle du site de réflexion, le projet travaille avec l’eau et organise un repli de l’urbanisation. Au sein des espaces naturels et agricoles existants et nouvellement créés, sont intégrés des parcours de mobilité douces pour développer l’agro-tourisme. À l’échelle du secteur de l’Arsenal, le remaillage des espaces publics par les anciennes portes permet d’ouvrir la ville historique.

L'avis du jury

Une proposition appuyée sur une remarquable analyse des milieux naturels et habités.

 

  • Equipe: Altitude 35, paysage, urbanisme, territoires ; Clara Loukkal, paysagiste et urbaniste-géographe ; Benoît Barnoud, paysagiste et architecte ; Lucie Goumain, étudiante en urbanisme.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Manifeste clinique, projet mentionné Europan 15 sur le site de Marseille, table des orientations

Europan 15: Manifeste clinique, projet mentionné à […]

27/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

Architectures brutalistes, paris et environs, 100 bâtiments remarquables, Simon Texier. Photographies de Samuel Picas

Un brutalisme francilien - Livre

27/02/2020

Plus que tendance, le brutalisme fait débat, par-delà les divergences qui ont, en leur temps, opposé le légendaire couple d'architectes britanniques Alison et Peter Smithson et le critique Reyner Banham qui théorisera ce mouvement. Apparu dans les années […]

Urbanisme agricole, projet lauréat d'Europan 15 sur le site Pays de Dreux

Europan 15: Urbanisme agricole, projet lauréat au […]

26/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville […]

Chantiers communs 2020, Basse-Normandie

La Basse-Normandie en "chantiers communs" pendant […]

26/02/2020

Territoires pionniers (anciennement la maison de l’architecture de Basse-Normandie) invite tous les publics à se retrouver, à réfléchir, à échanger et à agir ensemble pour construire son cadre de vie plus durable, au fil d’une soixantaine […]

Jeux olypiques Paris 2024, village des athlètes, lot D, Saint-Ouen

Paris 2024: la construction en forme olympique

25/02/2020

La compétition pour sélectionner les maîtres d'œuvre du futur village des athlètes, pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, a dévoilé son podium. Un territoire de 51 ha étalé sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis […]

Les écoles d'architecture en colère, écrivent au Premier ministre

24/02/2020

"Un étudiant en architecture a-t'il moins de valeur qu’un jeune artiste, qu’un jeune musicien ou qu’un circassien?". La mobilisation des écoles nationales supérieures d'architecture de France (Ensa) se poursuit. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Edouard Philippe, les présidents des conseils […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus