Europan 15: L'escargot, la méduse et le begonia, projet lauréat à Rochefort Océan

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition consacrée à cette thématique, cruciale dans la transformation des villes aujourd’hui. Avec cette session, Europan souhaite mettre l’accent sur la transition productive écologique, autour de trois questions: celle des ressources, de la mobilité et de l'équité spatiale. Au total, 166 projets venus de toute l'Europe ont été rendus en réponse aux problématiques soulevées sur les 9 sites d'études proposés en France. A Rochefort Océan (Charente-Maritime), deux projets ont été désignés lauréats à l’issue d’une analyse par des experts indépendants, puis par un jury national regroupant des représentants des villes partenaires et des aménageurs, des architectes, des urbanistes et des paysagistes. Voici celui conçu par l'équipe Altitude 35.

 

L’escargot, la méduse et le bégonia, projet lauréat Europan 15, site de Rochefort Océan - © Altitude 35 - Clara Loukkal, Benoît Barnoud et Lucie Goumain
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Europan 15: L'escargot, la méduse et le begonia, projet lauréat à Rochefort Océan

Articles Liés

Europan 15: Souys-Lab, projet lauréat à Floirac

Europan 15: Parcs hydro-productifs, lauréat à Saint-Omer

Europan 15: Lost Highway, a(p)prendre de l'A87, projet lauréat à Champigny

La fonte des glaciers et la dilatation de l’océan entraînent une élévation du niveau de la mer et modifient la physionomie de l’estuaire de la Charente, du trait de côte et de la ville de Rochefort. Depuis le Moyen-Age, l’homme a dressé des digues, drainé les terres humides pour assainir et étendre les surfaces cultivables et habitables. Il s’agit à présent d’organiser un repli stratégique en redonnant à l’eau toute sa place. Les espaces conquis par l’eau dessinent une nouvelle carte territoriale, atténuent le risque de submersion marine et participent au maintien des implantations humaines sur les points hauts. Plus visible, l’eau redevient un élément central de l’étendue du paysage. Le corpus des sciences naturelles est sollicité pour esquisser une méthodologie d’action et répondre à la nouvelle donne climatique et écologique. Dans la lignée des travaux de Paul Duvigneaud, trois postulats permettent d’engager ce travail sur le métabolisme du territoire. D'abord, faciliter les services réciproques entre l’homme et les milieux naturels. Ensuite, invoquer des échelles simultanées dans l’espace et dans le temps. Enfin, ajuster le projet au fil du temps par l’observation et l’expérimentation.

 

À partir d’une vision cartographique à la grande échelle de l’estuaire de la Charente, l'équipe questionne les relations entre l’homme, les milieux (terrestre, marin, et végétal), les phénomènes naturels (marées) et leurs possibles utilisations énergétiques. À l’échelle du site de réflexion, le projet travaille avec l’eau et organise un repli de l’urbanisation. Au sein des espaces naturels et agricoles existants et nouvellement créés, sont intégrés des parcours de mobilité douces pour développer l’agro-tourisme. À l’échelle du secteur de l’Arsenal, le remaillage des espaces publics par les anciennes portes permet d’ouvrir la ville historique.

L'avis du jury

Une proposition appuyée sur une remarquable analyse des milieux naturels et habités.

 

  • Equipe: Altitude 35, paysage, urbanisme, territoires ; Clara Loukkal, paysagiste et urbaniste-géographe ; Benoît Barnoud, paysagiste et architecte ; Lucie Goumain, étudiante en urbanisme.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité de ses aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels qu’hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital