Exposition "Architecture habitées" par Philippe Ruault à Amiens

La maison de l'architecture des Hauts-de-France à Amiens présente jusqu'au 20 juin 2018 le travail du photographe Philippe Ruault dans une exposition intitulée "Architecture habitées".

SANAA, Rolex Learning Center, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, 2017 - © Philippe Ruault
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Exposition Architecture habitées par Philippe Ruault à Amiens

Articles Liés

Regard de photographe: Philippe Ruault, interprète fidèle

Célèbre pour ses reportages sur des icônes de l’architecture contemporaine, Philippe Ruault aime revenir sur les lieux après que les habitants aient investi l’espace. La plasticité qu’il a cherchée à révéler quand il s’agissait d’illustrer le discours de l’architecte reçoit en superposition divers signes et de multiples présences. La photographie reprend une valeur objective. Les qualités muséales de l’architecture idéalisée sont confrontées aux valeurs d’usage, aux préoccupations de l’occupant, voire à ses obsessions quand le logement devient aussi un « musée-personnel » saturé d’objets affectifs.  L’exposition « Architectures habitées » qui se tient à la Maison de l'Architecture des Hauts-de-France à Amiens se singularise par l’importance de la thématique de l'usage. Dans tous les sens du terme (usure/temps qui passe et user/utile aux hommes). On se souvient du texte d’Adolf Loos qui rappelle que l'architecture, contrairement à l'art, est une discipline de la réalité et c'est en cela une véritable responsabilité de l'architecte. Le photographe peut s’en emparer pour sublimer l’instant ou au contraire en rendre compte avec une neutralité déconcertante. Philippe Ruaul se questionne : « Quel regard la photographie peut-elle apporter sur les usages de l'architecture ? La photographie comme usage de l'architecture elle-même. Prenant appui sur les problématiques actuelles, du paysage, du territoire, elle pose la question du vouloir voir par une narration visuelle indépendante, qui rend compte des qualités invisibles de l'architecture et déjoue le piège de la représentation dans la transmission de l'architecture. L'architecture n'est pas au service d'un art autonome mais d'un art social qui transforme les personnes en utilisateurs. » Mais dans les photos de Philippe Ruault, il est aussi réjouissant que le cadre de l’architecture contemporaine laisse émerger ce qu’il qualifie aussi lui-même de « poétique de l’esthétique » : que ce soit un paysage lointain, des raies de lumière, le collage surréaliste d’un mobilier d’un autre temps.

 

  • "Architecture habitées" par Philippe Ruault 
    Maison de l'Architecture des Hauts-de-France, 15, rue Marc Sangnier, 80000 Amiens
    Jusqu'au 20 juin 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596048_k2_k1_3684118.jpg

Composition re-composition, un centre pédagogique […]

26/10/2021

300 Située à Gooik, à l'ouest de Bruxelles, cette ancienne ferme a fait l'objet d'une restructuration par l'architecte flamand Jo Taillieu avec l'ajout d'une structure de verre inspirée des serres agricoles. Elle abrite désormais un pôle pédagogique, résolument tourné vers le paysage. Avec un contenu […]

Rénovation de maison, côté jardin, Joinville, Ramses Salazar Architecte

Bain de soleil pour ex-maison des sixties, par […]

25/10/2021

300 À Joinville, à l’est de Paris, le soleil a réinvesti une maison des années 1960 pour proposer à un foyer de quatre personnes un écrin moderne, hautement fonctionnel. Un renouvellement des lieux par Ramsès Salazar. L’intervention de Ramsès Salazar élargit et anoblit par l’ouverture à la lumière […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k9_k1_3684086.jpg

La recherche en agence (4/5) : faire évoluer la […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital