Exposition "Architecture habitées" par Philippe Ruault à Amiens

La maison de l'architecture des Hauts-de-France à Amiens présente jusqu'au 20 juin 2018 le travail du photographe Philippe Ruault dans une exposition intitulée "Architecture habitées".

SANAA, Rolex Learning Center, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, 2017 - © Philippe Ruault
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Exposition Architecture habitées par Philippe Ruault à Amiens

Articles Liés

Regard de photographe: Philippe Ruault, interprète fidèle

Célèbre pour ses reportages sur des icônes de l’architecture contemporaine, Philippe Ruault aime revenir sur les lieux après que les habitants aient investi l’espace. La plasticité qu’il a cherchée à révéler quand il s’agissait d’illustrer le discours de l’architecte reçoit en superposition divers signes et de multiples présences. La photographie reprend une valeur objective. Les qualités muséales de l’architecture idéalisée sont confrontées aux valeurs d’usage, aux préoccupations de l’occupant, voire à ses obsessions quand le logement devient aussi un « musée-personnel » saturé d’objets affectifs.  L’exposition « Architectures habitées » qui se tient à la Maison de l'Architecture des Hauts-de-France à Amiens se singularise par l’importance de la thématique de l'usage. Dans tous les sens du terme (usure/temps qui passe et user/utile aux hommes). On se souvient du texte d’Adolf Loos qui rappelle que l'architecture, contrairement à l'art, est une discipline de la réalité et c'est en cela une véritable responsabilité de l'architecte. Le photographe peut s’en emparer pour sublimer l’instant ou au contraire en rendre compte avec une neutralité déconcertante. Philippe Ruaul se questionne : « Quel regard la photographie peut-elle apporter sur les usages de l'architecture ? La photographie comme usage de l'architecture elle-même. Prenant appui sur les problématiques actuelles, du paysage, du territoire, elle pose la question du vouloir voir par une narration visuelle indépendante, qui rend compte des qualités invisibles de l'architecture et déjoue le piège de la représentation dans la transmission de l'architecture. L'architecture n'est pas au service d'un art autonome mais d'un art social qui transforme les personnes en utilisateurs. » Mais dans les photos de Philippe Ruault, il est aussi réjouissant que le cadre de l’architecture contemporaine laisse émerger ce qu’il qualifie aussi lui-même de « poétique de l’esthétique » : que ce soit un paysage lointain, des raies de lumière, le collage surréaliste d’un mobilier d’un autre temps.

 

  • "Architecture habitées" par Philippe Ruault 
    Maison de l'Architecture des Hauts-de-France, 15, rue Marc Sangnier, 80000 Amiens
    Jusqu'au 20 juin 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L'ornement est un crime. L'architecture du mouvement moderne, Matt Gibberd, Albert Hill

La persistance du mouvement moderne

19/10/2018

En présentant près de 300 maisons particulières construites entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, ce beau livre noir et blanc – qui tient davantage du manifeste visuel que de l’ouvrage historique et scientifique – tente de […]

Configurations pour Tangram, Interstuhl

Salon du mobilier Orgatec : liberté au travail !

18/10/2018

Orgatec est l'occasion de revoir l'aménagement de ses bureaux de fond en comble. Le bureau rêvé existe, dans un confort extraordinaire du tout ajustable, du rangement fixe aux systèmes nomades. Alors à quand la réalité dans nos espaces ? […]

Paola Viganò

Alexandre Chemetoff, Étienne Tricaud et Paola […]

18/10/2018

Au cours de la 5e édition de la biennale d'architecture et d'urbanisme In-Situ à Caen, Frédéric Lenne, commissaire de la manifestation, organise divers rencontres pour débattre de comment faire battre le cœur des villes. Parmi une liste […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture du 19 au 25 […]

18/10/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Les journées nationales de l’architecture Les 19, 20, 21 octobre, partout en France Troisième édition de ces journées […]

L'extension d'une scène musicale à Rio de Janeiro (Brésil), par Oyapock architects

Oyapock livre l'extension d'une scène musicale à […]

17/10/2018

Sur les pentes de la favela de Vigidal, en balcon sur la baie de Rio, cette salle de musique a été agrandie en absorbant et en reliant les constructions voisines. Vocabulaire architectural, implantation et systèmes constructifs locaux favorisent son intégration dans un […]

Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus

Oyapock

17/10/2018

Issus de l’agence Brenac & Gonzalez et du studio brésilien Arthur Casas, Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus créent Oyapock en 2015. Leur nom fait référence au fleuve qui sépare la France (Guyane) et le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus