Exposition Co-urbanisme (7/9) : Saint-Sauveur à Lille

Des installations temporaires dans l’espace public pour tester les usages, une application numérique pour scénariser la transformation de l’espace urbain, des acteurs qui jusqu’ici ne prenaient jamais part à la fabrique de la ville… Les pratiques de l’urbanisme se renouvellent et c’est l’objet de l’exposition « Co-urbanisme » présentée au Pavillon de l’Arsenal à Paris jusqu’au 11 octobre 2015. Leur point commun ? Faire appel à l’intelligence collective. Commissaire de l’exposition, l’atelier d’urbanisme Approche.s !, piloté par Diane Bousquet, Laure Gayet, Fanny Liatard et Kelly Ung, a identifié quinze démarches au terme de trois workshops conduit ce printemps avec des professionnels, des habitants et des chercheurs. Un échantillonnage de la fabrique collective de la ville dont nous vous proposons de découvrir quelques exemples.

Maquette du projet Saint-Sauveur en LEGO® présentée au public par David Sim, Gehl Architects - © © SPL Euralille
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Exposition Co-urbanisme (7/9) : Saint-Sauveur à Lille

En 2003, la gare de marchandise Saint-Sauveur laisse place à une friche de 23 hectares en plein cœur de Lille. En 2008, une partie des halles est réhabilitée en équipement culturel réalisé par Franklin Azzi. Attirant un public à la fois jeune et populaire, il confirme le rôle structurant que le site peut jouer pour les quartiers alentours, la Ville de Lille et la Métropole européenne de Lille. Comment les espaces qui restent à aménager peuvent-ils combiner identité singulière, bienêtre de la population et intensité urbaine ? Fin 2013, l’équipe formée autour de l’agence danoise Gehl Architects et Claire Schorter, reconnue pour ses méthodes collaboratives et sa philosophie, est retenue pour concevoir l’aménagement du site. L’être humain est placé au centre de la démarche de l’urbaniste, qui pense “la vie d’abord puis les espaces publics et enfin les constructions”. Le “plan-guide” livré en 2014 réaffirme les orientations : des grands tracés pour connecter le site au centre-ville et aux quartiers alentours, combinés à des espaces dimensionnés à l’échelle humaine. Les vocations culturelle, commerciale, économique et d’habitat du futur quartier se structurent autour de lieux de vie de différentes envergures : métropolitaines, de quartier et de voisinage. Une exposition participative, réalisée avec lille3000 et l’entreprise LEGO®, a présenté sous forme ludique le plan guide au grand public.

Texte rédigé par l'atelier d'urbanisme Approche.s!, commissaire de l'exposition "Co-urbanisme"

 

  • Lieu : ancienne gare Saint-Sauveur, 23 ha de friche industrielle
  • Maîtrise d’oeuvre pour la réhabilitation de l’équipement culturel (2008) : Dora Marques, Franklin Azzi Architecture, Acapella, Philippe Bauer, Change is Good, Robert Carr
  • Date du projet urbain : 2012-2035
  • Maîtrise d’ouvrage : Métropole européenne de Lille, Ville de Lille et, sous mandat, la SPL Euralille
  • Équipe : Gehl Architects et Claire Schorter, Béal & Blanckaert, Signes Ouest, Tribu, Mageo et Artélia
  • Mode de sélection : dialogue compétitif
  • Commande : mission de maîtrise d’œuvre urbaine
  • Contrat : accord-cadre de 9 ans

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital