Exposition Co-urbanisme (9/9) : Unlimited Cities à Grenoble

Des installations temporaires dans l’espace public pour tester les usages, une application numérique pour scénariser la transformation de l’espace urbain, des acteurs qui jusqu’ici ne prenaient jamais part à la fabrique de la ville… Les pratiques de l’urbanisme se renouvellent et c’est l’objet de l’exposition « Co-urbanisme » présentée au Pavillon de l’Arsenal à Paris jusqu’au 11 octobre 2015. Leur point commun ? Faire appel à l’intelligence collective. Commissaire de l’exposition, l’atelier d’urbanisme Approche.s !, piloté par Diane Bousquet, Laure Gayet, Fanny Liatard et Kelly Ung, a identifié quinze démarches au terme de trois workshops conduit ce printemps avec des professionnels, des habitants et des chercheurs. Un échantillonnage de la fabrique collective de la ville dont nous vous proposons de découvrir quelques exemples.

Composition d’un potentiel aménagement d’une station de bus du quartier Bouchayer- Viallet de Grenoble réalisée par un habitant - © © UFO
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Exposition Co-urbanisme (9/9) : Unlimited Cities à Grenoble

En 2014, les opérateurs de transport de Grenoble, Semitag et Transdev, installent un réseau de bus perfectionné nommé Chrono. Il relie 100 stations à travers la ville. Les usagers réguliers s’emparent vite de ce réseau amélioré mais les non-initiés l’utilisent peu. Comment accompagner le changement d’habitude des populations les moins mobiles ? Transdev fait appel à la start’up d’architectes-urbanistes-développeurs UFO pour tester la transformation de 3 arrêts de bus situés dans un quartier où la fréquentation est faible. Loin des stations habituelles, uniformes et logotypées, il s’agit de micro-projets urbains adaptés aux sites et aux usages. UFO s’appuie sur l’application numérique “Unlimited Cities PRO” pour proposer une démarche participative. Elle favorise un dialogue ouvert avec les habitants, en consultant leurs désirs et besoins au travers de leurs imaginaires. Concrètement, un groupe d’usagers est invité à créer en ateliers des images des transformations possibles des 3 sites, selon 6 critères thématiques. Un large public, aidé de médiateurs de rue, sélectionne ensuite ces visions futures, composant un “mix” sur une tablette. Une préfiguration par des constructions temporaires est prévue avec des étudiants de l’école d’architecture de Grenoble. Ce prototype grandeur nature prépare le déploiement de l’expérimentation sur 30 autres sites de la ville.

Texte rédigé par l'atelier d'urbanisme Approche.s!, commissaire de l'exposition "Co-urbanisme"

 

 

 

  • Lieu :  3 stations de bus du quartier Bouchayer-Viallet
  • Date : 2014-2015
  • Maîtrise d’ouvrage : Transdev et Semitag
  • Équipe de conception : UFO (dispositif, outil numérique et analyse) et HOST (conception architecturale des points de vue interactifs)
  • Mode de sélection : sur proposition de l’équipe d’UFO
  • Commande : mise en oeuvre d’une démarche collaborative via l’application “Unlimited Cities”
  • Contrat : privé
  • Budget : 50 000 € (hors coût de développement de l’application)
  • Site Internet : unlimitedcities.org

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité de ses aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels qu’hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital