Exposition-hommage à André Ravéreau, à Marseille

A l’occasion du centenaire de la naissance de l’architecte, l’exposition itinérante «André Ravéreau, leçons d’architecture» présentée à Marseille jusqu'au 13 avril 2019, est l’occasion de redécouvrir l’œuvre singulière de ce grand observateur de la Méditerranée qui su lire et relire l’architecture traditionnelle comme nul autre.

André Ravéreau enseignant à des étudiants en architecture, 2013. Exposition « André Ravéreau, leçons d’architecture » - © Manon Bublot
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Exposition-hommage à André Ravéreau, à Marseille

Présentée à la galerie des grands bains douche de la Plaine à Marseille, l’exposition «André Ravéreau, leçons d’architecture» est l’occasion de mettre en lumière le regard si particulier de cet architecte, disparu en octobre 2017. Grand connaisseur de la Méditerranée où il vécut et travailla la plupart de sa vie, André Ravéreau n’a eu de cesse d’en décrypter l’architecture traditionnelle. Il en a relevé les pertinences constructives, l’adaptation fine aux usages et aux climats, mais aussi l’équilibre sans ornementation et la troublante beauté dont témoignent les magnifiques photographies de sa compagne et collaboratrice, Manuelle Roche. Son regard particulier a généré une œuvre importante ainsi qu’une école ou plutôt un atelier-école: l’Établissement régional saharien d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement, plus communément nommé «l’atelier de Ghardaïa», lieu dans lequel l’apprentissage se faisait par l’expérience physique et sensible du site et la transmission continue d’un enseignement hors cadre, essentiellement oral, visant à exercer le regard pour mieux extraire le sens de la forme.

Les leçons des cultures constructives populaires

Pour André Ravéreau, étudier les principes qui ont présidé à la réalisation des architectures populaires se fait au service de la création d’architectures contemporaines. C’est ce qu’il a mis en pratique dans ses projets, qui, loin d’imiter les formes issues du passé en elles-mêmes, imitent l’esprit ayant présidé à l’élaboration des formes. Selon cette logique, à des besoins nouveaux peuvent et doivent correspondre des formes nouvelles, à condition que ces dernières soient étayées par le raisonnement et par des contraintes objectives.

Dessins, photos et enregistrements

Nourrie du fond d’archives accumulé par André Ravéreau et Manuelle Roche, puis développée sous l’égide de l’association Aladar (Association Les Amis d’André Ravéreau), l’exposition s’appuie sur une mine de supports de toutes natures: dessins, photographies, enregistrements audio et vidéo. Ils permettent de présenter, pour la première fois, de multiples travaux et thématiques inédits, sur lesquels réfléchissait André Ravéreau jusqu’à ses derniers jours. Cette exposition sera itinérante en 2019, dans différents lieux et avec plusieurs organismes partenaires d’Aladar pour ce projet.

 

 

  • Exposition «André Ravéreau, leçons d’architecture»
  • Art-Cade, galerie des grands bains douches de la Plaine à Marseille
  • Jusqu'au 13 avril 2019.
  • www.art-cade.org
  • Une exposition itinérante à l’initiative de Maya Ravéreau.
  • Commissariat: François Cadiou, Jeanne Marie Gentilleau, Marta Pop. Scénographie: Anaïde Nayebzadeh

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

La rénovation des Procuratie Vecchie de la place Saint-Marc à Venise par David Chipperfield

Arrêt sur chantier : David Chipperfield et la […]

16/07/2019

Grâce aux travaux de rénovation opérés par David Chipperfield, les Procuratie Vecchie qui bordent la place Saint-Marc à Venise seront bientôt ouverts au public. Une grande première pour un lieu resté fermé depuis 500 ans. En […]

Les bureaux TERENEO à Lille, de Béal & Blanckaert, 2019

Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de […]

15/07/2019

A Lille, à quelques mètres de la belle usine Le Blan-Lafont réhabilitée, Antoine Béal et Ludovic Blanckaert livrent trois niveaux de bureaux pour le promoteur Tereneo. Une structure bois efficace qui se joue de la brique afin d'instaurer un dialogue avec le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus