Extension de la Collection Lambert à Avignon - Berger & Berger

Le centre d'art contemporain se déploie désormais dans trois bâtiments : les hôtels de Montfaucon et de Caumont, et un monolithe en marbre blanc qui les relie.

 

Extension de la collection Lambert, à Avignon, par Berger & Berger - © Berger & Berger
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Extension de la Collection Lambert à Avignon - Berger & Berger

C’est grâce à une extension de marbre blanc établissant de nombreuses passerelles que les hôtels de Montfaucon et de Caumont forment désormais une seule et même entité. L’ensemble compte de vastes galeries ouvertes sur l’extérieur dans les constructions réhabilitées et des galeries abstraites totalement aveugles recréant un white cube digne des plus grands musées modernes, permettant d’exposer l’intégralité des œuvres de la Collection Lambert. Les nouvelles salles construites, pour la plupart sur mesure, autour des vidéos, photographies, sculptures, installations et peintures sont réparties dans trois bâtiments : le premier est un atrium articulant les deux hôtels ; le deuxième se situe entre les deux cours historiques ; le troisième, refermant la cour de Montfaucon, est destiné à une salle d’exposition de grande hauteur. Dans ces lieux, la lumière naturelle indirecte provenant des plafonds à caissons n’atteint ni les parois ni les sols et préserve ainsi l’intégrité des œuvres exposées. Un volet permet à chacun des caissons d’être obturé. Dehors, le monolithe semble s’immiscer entre les bâtiments existants, formant des cimaises d’un blanc translucide et abstrait sur lequel se détachent les œuvres du musée. 

 
 

Lieu : Avignon, Vaucluse

Maîtrise d’ouvrage : Citadis – SEM de l’agglomération d’Avignon et de Vaucluse

Maîtrise d’œuvre : Berger & Berger, architectes ; Christiane Schmukle-Mollard, architecte en chef des monuments historiques, architecte associée

Programme : 25 salles d’exposition, salle de constat et salle de restauration des œuvres, deux salles pédagogiques, auditorium (90 places), librairie, restaurant, bureaux, atelier régie, deux logements, deux cours intérieures, jardin

Surface : 4 600 m2

Coût : 11,7 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Serpentine Pavilion 2019, Junya Ishigami architecte

Cet été, Junya Ishigami enchantera la Serpentine […]

20/02/2019

C’est l’architecte japonais Junya Ishigami, dont les œuvres aériennes étaient exposées à l’été 2018 à la Fondation Cartier, à Paris, qui réalisera le Pavillon Serpentine 2019. Installation à […]

Junya Ishigami architecte, par Tasuko Amada

Junya Ishigami architecte - portrait

20/02/2019

Né en 1974, l'architecte japonais Junya Ishigami, formé à la National University of Fine Arts and Music de Tokyo, fonde son agence dans la capitale japonaise en 2004. Lauréat du Global Award for Sustainable Architecture en 2010, il réalisera le pavillon de […]

AMC n°44-février 1978, couverture

Dans les archives d'AMC: 1978, rencontre avec […]

20/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe […]

19/02/2019

Parmi les 7 réalisations françaises encore en lice pour obtenir le prix Mies van der Rohe 2019, seule l'opération Grand Parc, de transformation de 530 logements conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin, reste […]

Transformation de 530 logements, Grand Parc Bordeaux, Lacaton & Vassal architectes; Frédéric Druot Architecture; Christophe Hutin Architecture

Jardins d'hiver et balcons en extension, la […]

19/02/2019

Seule réalisation française sélectionnée parmi les finalistes du prix Mies van der Rohe 2019, l'opération Grand Parc conçue à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin expérimente le béton […]

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr.

Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager […]

19/02/2019

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus