Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier

La proposition de l’architecte Farshid Moussavi pour "Folie divine", une opération de 36 logements et commerces, se fonde sur l’idée que la ville de Montpellier, en empruntant ce terme de « folie »comme point de départ à la consultation, souhaitait que son caractère ludique soit utilisé comme outil critique pouvant susciter une réflexion sur de nouvelles formes de logement.

 

Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier - © Paul Phung
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier

Le site est situé sur l’îlot M2 des jardins de la Lironde, un ensemble urbain en périphérie de Montpellier, conçu par Christian de Portzamparc. L’architecture de Folie divine défie la notion typique du luxe résidentiel comme synonyme de matériaux coûteux. A l’opposé de cette approche, il redéfinit le luxe à travers trois critères : la faculté, au-delà du simple décompte de pièces, de choisir entre des espaces variés, ce qui permet à chacun d’affirmer sa personnalité et son propre mode de vie, la possibilité de modifier le plan de son appartement et, enfin, la liberté de profiter des espaces intérieurs et extérieurs en toute intimité.

36 typologies

Abritant 36 types d’appartements, le bâtiment est conçu comme une tour de 9 étages avec une empreinte au sol compacte qui permet aux appartements d’avoir une vue sur le centre-ville et la mer au loin. Le choix de la compacité ayant favorisé la création d’un jardin, ainsi que des appartements d’angle qui profitent d’une double orientation et d’une ventilation naturelle croisée. Pour permettre aux habitants de vivre entre intérieur et extérieur, tous les appartements sont conçus avec des balcons curvilignes qui s’effilent à chaque extrémité. Afin d’éviter toute vue croisée d’un balcon à l’autre, ils sont stratégiquement positionnés pour que chacun d’entre eux bénéficie d’une vue à 180 degrés sans regard latéral sur son voisin. De plus, quatre configurations d’étage différentes sont mises en œuvre, chacune présentant des positions de balcon différentes, puis superposées en ordre alterné pour garantir une séparation de deux niveaux entre balcons voisins. Presque aussi privatifs que les espaces intérieurs, les balcons peuvent être utilisés comme une pièce en plus.

Evolutivité

Pour que chacun puisse cloisonner son appartement selon son style de vie, la structure porteuse de l’immeuble est répartie entre le noyau de circulation central, la façade extérieure et les murs mitoyens entre appartements. Libérés de toute structure porteuse, les appartements peuvent ainsi s'adapter au rythme de l’évolution des besoins des habitants. L’enveloppe du bâtiment est revêtue de verre et de panneaux ondulés en aluminium anodisé, tandis que le sol des balcons est revêtu de lames de bois.

  • Lieu : Montpellier (34)
  • Maîtrise d’ouvrage : Les Nouveaux Constructeurs Aménageur SERM
  • Maîtrise d'œuvre : Farshid Moussavi Architecture ;Architecte associé, Richez Associés. Paysagiste, Coloco. PER Ingénierie.
  • Programme : 36 logements + 260 m2 de commerces
  • Surface : 2.740 m2
  • Calendrier : 2017
  • Coût : 4,5 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital