Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier

La proposition de l’architecte Farshid Moussavi pour "Folie divine", une opération de 36 logements et commerces, se fonde sur l’idée que la ville de Montpellier, en empruntant ce terme de « folie »comme point de départ à la consultation, souhaitait que son caractère ludique soit utilisé comme outil critique pouvant susciter une réflexion sur de nouvelles formes de logement.

 

Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier - © Paul Phung
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Farshid Moussavi – 36 logements et commerces - Montpellier

Le site est situé sur l’îlot M2 des jardins de la Lironde, un ensemble urbain en périphérie de Montpellier, conçu par Christian de Portzamparc. L’architecture de Folie divine défie la notion typique du luxe résidentiel comme synonyme de matériaux coûteux. A l’opposé de cette approche, il redéfinit le luxe à travers trois critères : la faculté, au-delà du simple décompte de pièces, de choisir entre des espaces variés, ce qui permet à chacun d’affirmer sa personnalité et son propre mode de vie, la possibilité de modifier le plan de son appartement et, enfin, la liberté de profiter des espaces intérieurs et extérieurs en toute intimité.

36 typologies

Abritant 36 types d’appartements, le bâtiment est conçu comme une tour de 9 étages avec une empreinte au sol compacte qui permet aux appartements d’avoir une vue sur le centre-ville et la mer au loin. Le choix de la compacité ayant favorisé la création d’un jardin, ainsi que des appartements d’angle qui profitent d’une double orientation et d’une ventilation naturelle croisée. Pour permettre aux habitants de vivre entre intérieur et extérieur, tous les appartements sont conçus avec des balcons curvilignes qui s’effilent à chaque extrémité. Afin d’éviter toute vue croisée d’un balcon à l’autre, ils sont stratégiquement positionnés pour que chacun d’entre eux bénéficie d’une vue à 180 degrés sans regard latéral sur son voisin. De plus, quatre configurations d’étage différentes sont mises en œuvre, chacune présentant des positions de balcon différentes, puis superposées en ordre alterné pour garantir une séparation de deux niveaux entre balcons voisins. Presque aussi privatifs que les espaces intérieurs, les balcons peuvent être utilisés comme une pièce en plus.

Evolutivité

Pour que chacun puisse cloisonner son appartement selon son style de vie, la structure porteuse de l’immeuble est répartie entre le noyau de circulation central, la façade extérieure et les murs mitoyens entre appartements. Libérés de toute structure porteuse, les appartements peuvent ainsi s'adapter au rythme de l’évolution des besoins des habitants. L’enveloppe du bâtiment est revêtue de verre et de panneaux ondulés en aluminium anodisé, tandis que le sol des balcons est revêtu de lames de bois.

  • Lieu : Montpellier (34)
  • Maîtrise d’ouvrage : Les Nouveaux Constructeurs Aménageur SERM
  • Maîtrise d'œuvre : Farshid Moussavi Architecture ;Architecte associé, Richez Associés. Paysagiste, Coloco. PER Ingénierie.
  • Programme : 36 logements + 260 m2 de commerces
  • Surface : 2.740 m2
  • Calendrier : 2017
  • Coût : 4,5 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Gulizzi + Auer & Weber, Palais des sports, Aix-en-Provence

Gulizzi + Auer & Weber - Palais des sports - […]

21/02/2018

En épousant symboliquement la courbure des gradins, la forme singulière de l’Aréna du pays d’Aix évoque le mouvement et devient un signal visible depuis l’A51 en direction de Marseille. Son enveloppe s’apparente à un entrelacs […]

Lucio Fontana, Ambiente spaziale con neon, 1967/2017, installation Pirelli HangarBicocca, Milan, 2017 ;  Fondazione Lucio Fontana

Derniers jours pour découvrir Lucio Fontana à […]

21/02/2018

A Milan, une visite au HangarBicocca s’impose, autant pour la sélection des œuvres, que par les possibilités qu’offre son espace magistral. Dans Ambiente spaziale, les boîtes de lumière de Lucio Fontana offrent une perspective chromatique […]

Katharina Grosse, The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped, 2017, acrylique sur tissu, Carriageworks, Sydney

Immersion totale dans une oeuvre d'art bariolée à […]

21/02/2018

L’artiste allemande Katharina Grosse a investi le centre d’art contemporain Carriageworks à Sydney en y déployant une installation monumentale, aussi mouvante qu’immersive.   Intitulée « The Horse Trotted Another Couple of Metres, Then it Stopped […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus