Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est confronté à la puissance de son architecture tandis qu’une exposition hommage revenait sur le parcours du bâtisseur. Une plongée fascinante dans l’univers intime de Pouillon qui a mis en lumière l’héritage d’une œuvre plus que jamais d’actualité.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Exposition - © Stéphane Couturier
photo n° 1/4
Zoom sur l'image Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

Articles Liés

L'Algérie retrouvée de Fernand Pouillon - livre

L'ÉMOTION FERNAND POUILLON

Dans les archives d'AMC: 1983, Pouillon icône en devenir

C’est en 1974 que Fernand Pouillon réalise l'acquisition du château médiéval de Belcastel , en état de ruine mais « sublime et préservé par la grâce de Dieu. » Au prix d’incessants allers et retours avec l’Algérie, il le restaure sur une dizaines d’années en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital