Fibra, l'exposition sur les fibres végétales au Pavillon de l'Arsenal

A partir de demain, mardi 24 septembre 2019, le pavillon de l’Arsenal à Paris présentera l’exposition «Fibra. Architectures contemporaines en fibres végétales». Cinquante constructions réalisées avec des matériaux en fibres végétales dans le monde entier ont été sélectionnées par Aurélie Vissac, ingénieure, le centre de recherches et d’expérimentations Amàco et Dominique Gauzin-Müller, critique d’architecture et coordinatrice du Fibra Award. Exposition visible jusqu’au 10 novembre.

Affiche de l'exposition Fibra Architectures - © Pavillon de l'Arsenal
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Fibra, l'exposition sur les fibres végétales au Pavillon de l'Arsenal

Articles Liés

Alain Bornarel, Dominique Gauzin-Müller et Philippe Madec publient un manifeste pour une[...]

Les bâtiments présentés révèlent une modernité frugale associant valorisation de ressources et savoir-faire locaux, mesures bioclimatiques et design contemporain. Ils ont été sélectionnés dans le cadre du Fibra Award, premier prix mondial des architectures contemporaines en fibres végétales, lancé et porté par Amàco et Dominique Gauzin-Müller. Chacun de ces 50 projets témoigne de l’ingéniosité de ses architectes et ingénieurs, de la volonté de son maître d’ouvrage et des compétences des artisans et entrepreneurs, œuvrant ensemble pour une architecture économe en énergie et en matériaux. 

 

Laetitia Fontaine, chercheuse à l’Ensag, directrice d’Amàco

« Construit avec les matériaux qui sont sous nos pieds et à portée de nos mains, le bâti semble le prolongement de l’œuvre de la nature. Aujourd’hui, les tenants de l’architecture contextuelle contemporaine renouent avec cette tradition. Les fibres végétales sont ainsi synonymes d’utilisation de ressources locales, disponibles et abondantes, avec une économie de moyens et certains concepteurs s’approprient l’intelligence du vernaculaire en intégrant le bâti au paysage. »

 

Dominique Gauzin-Müller, critique d’architecture, coordinatrice du Fibra Award 

« Non seulement les plantes n’émettent pas de CO2, mais elles stockent du carbone et participent à un cycle cohérent, du berceau au berceau. Pour produire des matériaux à base de végétaux à croissance rapide, les fibres sont souvent compactées ou mélangées à des liants. Elles peuvent aussi être torsadées, tressées ou tissées avec une grande qualité artistique, en ouvrant des débouchés inattendus à des traditions populaires. L’association au bois, dans un souci de performance et de maîtrise des coûts, apporte un bilan écologique exemplaire. »

 

Textes extraits de l’ouvrage « Architecture en fibres végétales d’aujourd’hui », éditions Muséo, 2019.

 

 

  • Lieu : Pavillon de l'Arsenal, Paris
  • Commissaires scientifiques invitées : Aurélie Vissac, ingénieure au centre de recherches et d'expérimentations Amàco, et Dominique Gauzin-Müller, critique d'architecture et coordinatrice du Fibra Award
  • Calendrier : du 24 septembre au 10 novembre 2019
  • Exposition coproduite par le pavillon de l'Arsenal et Amàco dans le cadre du Fibra Award

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Marc-Antoine Richard-Kowienski et Anne-Julie Martinon architectes, agence Maaj

Maaj architectes - Portrait

02/06/2020

300 Anne-Julie Martinon et Marc-Antoine Richard-Kowienski ont étudié à Paris-Belleville. Ils ont fondé l’agence Maaj en 2011. La première réalisation de l'agence Maaj, un chalet en mélèze à Arêches-Beaufort (Savoie), réinterprétation des fermes de la région, a été lauréat du palmarès des lauriers de la […]

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-Bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité des aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels que les hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé, donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Equerre d’argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital