Retour sur 2019: l’IF Design Award

L’IF Design Award est un label reconnu dans l’industrie, qui distingue des produits du quotidien comme ceux issus de secteurs de pointe. Malgré ses 66 années d’existence, un bureau principal à Hanovre et une antenne d’exposition à Hambourg, la France est le grand absent de ce concours. Un aperçu de ce que la rédaction a repéré en 2019: la gestion de petits espaces, de nouveaux produits technologiques et des améliorations du secteur santé. Autant de bonnes raisons pour les concepteurs français de concourir en 2020. La cérémonie, qui se tient habituellement à Munich, aura lieu à Berlin en 2020.

Boutique, Sky eye league - © IF Design Award
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Retour sur 2019: l’IF Design Award

Articles Liés

Un pavillon champignon à la Dutch Design Week

Les lauréats du DesignPlus exposés au salon ISH 2019

Jeune design made in China, aux Galeries Lafayette

L’organisation IF Design Award est née après la seconde guerre mondiale, pour servir la revalorisation de l’industrie allemande par le design. Elle a mis en avant dès ses débuts des marques déjà pérennes. Désormais très largement international, le prix annuel développe un pont stratégique en s’implantant en Asie. De l’édition 2019 et de sa multitude de projets, nous avons extrait quelques aménagements intérieurs, des outils technologiques portatifs et des facilitateurs du quotidien dans le secteur santé. Une synthèse loin d'être exhaustive.

Petits espaces bien gérés

Parmi les projets d’architecture intérieure, des solutions ont été saluées en Asie, où la surface vaut cher. La maisonnette pour enfant Amusing house de TYarchitects (Taiwan) complète une habitation par un espace de jeux dans un quartier qui en est exempt. A Shanghai, Towo design a conçu des boîtes fonctionnelles qui pivotent pour équiper les 40m2 d’un appartement. Le dispositif de présentoirs en bois pour boutique Outdoor de Sky eye league (Taiwan encore) reprend le triangle du logo comme symbole répétitif d’une tente. Enfin, l’esprit du village pour un quartier abordable de Hangzhou (Chine) représente un modèle étonnant de logement collectif, signé Meng Fanhao Changkou, pour le Town Government in Fuyang. Pour héberger des fermiers, le projet reprend le dessin d'une organisation en cour, adaptée aux modes de vies de ces habitants spécifiques.

Equipements de santé

Dans le secteur de la santé, l’enjeu d’un plus grand confort arrive sur le marché avec un sens plus aigu de l’esthétique. Le Danois RotoBed propose un lit technique, qui assure une multitude de positions au patient pour soutenir ses faiblesses. On y tient allongé, partiellement relevé ou assis. Le système pivote afin de le positionner en fauteuil de jour, avec différents réglages de hauteur. Le Belge Pilipili a lancé Two, une poignée de porte qui évite des fugues de patients atteints de démence, en incluant un bouton de sécurité qu’il faut déverrouiller avant de pouvoir actionner la poignée. Le soin général accordé au visuel de ces lauréats affirme l’intérêt du design dans des domaines longtemps délaissés, rendus plus agréables grâce à ces innovations.

Appareils geek

Les petits assistants high tech de l’individu contemporain se multiplient. A l’heure des films pris sur le vif, du règne absolu de l’image, on reconnaît l’effort de miniaturisation de l’appareil photo multiusage et stabilisateur Flo (de OCLU, Etats-Unis). Il permet une utilisation pendant 8h avec des manœuvres selon trois axes, même sous la pluie. Une présentation vidéo? Il suffit de dérouler l'écran du LG Signature (LG, Corée) et l'enceinte audio devient émetteur de la télévision. Enfin, un petit élément soulève un paradoxe du présent, The Light Phone (Light, Etats-Unis) qui a les dimensions d’une carte de crédit. C'est bien un téléphone, pas Smart, mais sage: relié au carnet d’adresses d'un Smartphone, il ne sert qu’à appeler. Ce petit appareil est une leçon de vie moderne: il invite à lâcher ses écrans. Pour connaître les révélations de la prochaine édition des prix IF Design Award, rendez-vous en mai 2020.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

30/10/2020

300 Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est […]

Pascal Chombart de Lauwe et Etienne Chevreul-Demas, architectes. agence Tectone

Tectone - Portrait

30/10/2020

300 L’architecte urbaniste Pascal Chombart de Lauwe fonde Tectone en 1986 avec Jean Lamude (décédé en 1996). Etienne Chevreul-Demas devient associé en 2017. Bien que les normes complexifient la production des logements, l’agence Tectone, forte d’une expérience de trente ans dans le domaine, défend qu’il […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370558_k3_k1_3176913.jpg

Référence: Maurice Blanc, moderne Grenoblois

29/10/2020

300 Le Grenoblois Maurice Blanc (1924-1988) consacre sa vie à l'architecture et à l'urbanisme avec une contribution originale qui se déploie entre 1950 et 1980. Maître d'œuvre engagé, il est l'un des initiateurs locaux de la formation permanente des architectes et un acteur politique municipal. Pour cet […]

Rendez-vous à suivre

5 rendez-vous d'architecture, à ne pas manquer ce […]

29/10/2020

300 Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. 1. Conquêtes spatiales, à Annecy Au tournant des années 1960, Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann imaginent un nouveau langage architectural aux formes organiques, exprimant une vision […]

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital