Flint – L'usine Mécano se change en pôle administratif et médiathèque – La Courneuve

Transformation de l’usine Mécano en pôle administratif et médiathèque, Flint Architectes, La Courneuve - © Sergio Grazia
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Flint – L'usine Mécano se change en pôle administratif et médiathèque – La Courneuve

Articles Liés

L’Escaut et Tandem + – La réhabilitation du Cellier, à Reims

Bernard Bülher – Réhabilitation des ateliers Louis Blériot en bureaux – Bègles

RÉHABILITATION D'UNE MÉDIATHÈQUE - BÉTILLON/DORVAL-BORY - NOMINÉ POUR LE PRIX DE LA[...]

La restructuration de l’usine Mécano s’inscrit dans un vaste projet de revalorisation du quartier de la mairie à La Courneuve. Construite en 1914, l’usine Mécano était spécialisée dans l’outillage de  précision (tarauds, forets, fraises, alésoirs). Fermé en 1978, le site de production est racheté par la Ville en 1980. La construction du bâtiment industriel est inspirée du modèle américain de Daylight Factory, avec une organisation en étages des ateliers, éclairés naturellement par des façades largement vitrées. Surmontées de frontons, deux façades ajourées s’ouvraient sur des cours intérieures. Si le  modèle constructif, qui obéit à une organisation verticale du processus de production afin de bénéfi­cier au mieux d’un éclairage direct, s’apparente aux principes en vigueur outre-atlantique, les matériaux de façade font référence aux pratiques constructives locales, favorisant l’usage de la pierre meulière. La rugosité du matériau des pilastres et le dessin ouvragé des chapiteaux de briques qui les surmontent donnent toute son originalité à ce patrimoine industriel qu’il importait, selon la maîtrise d’ouvrage, de préserver et de mettre en valeur. Pour les architectes bordelais de l’agence Flint, il est évident que si ce bâtiment historique a un  rôle à jouer dans la nouvelle réalité urbaine de La Courneuve, ce  n’est pas seulement celui d’un témoin pas­sif et encombrant d’un passé révolu. Le projet de transformation passe donc par une  requalification fonctionnelle et architecturale adaptée aux critères actuels de confort et d’efficacité énergétique. Pour répondre à ce double enjeu – préserver la mémoire du site tout en y introduisant de nouvelles fonctions et de nou­velles performances techniques –, les architectes ont choisi un principe de juxtaposition constructive, de « boîte dans la boîte », qui pré­sente de nombreux avantages : il laisse libre et visible à l’intérieur comme à l’extérieur l’archi­tecture originelle de l’usine ; il utilise le bâtiment existant comme un filtre atténuant le rayon­nement solaire et l’impact sonore du contexte sur les intérieurs. La partition initiale de l’usine en trois plateaux superposés n’étant pas adaptée à un programme associant des espaces publics de grandes surfaces et des petites entités de bureaux, le bâtiment exis­tant a été totalement évidé de ses planchers – qui ne pouvaient pas, de toute manière, être conservés – et de nouveaux volumes ont été édifiés à distance de la structure initiale afin de laisser pénétrer la lumière naturelle jusqu’au cœur du projet. Les volumes neufs sont réalisés en béton, apparent côté intérieur et habillé d’un bardage bois à l’extérieur. Le pôle administratif s’organise sur cinq niveaux dans un volume émergeant légèrement des frontons. Son hall traversant, édifié dans le volume de la cour, dispose d’une hauteur sous plafond de presque 4 m. La médiathèque s’établit sur trois niveaux. Son rez-de-chaussée à double hauteur offre une  échelle ample au hall et aux espaces de collections thématiques. Un étage intermédiaire dispose de 4 m sous plafond, et un dernier niveau regroupe les locaux administratifs et tech­niques. La taille et la répartition des percements de façades s’adaptent aux besoins des programmes contenus : larges baies vitrées dans la médiathèque, fenêtres de taille plus modeste éclairant chaque bureau du pôle administratif. L’agence Flint a également conservé la structure en sheds qui couvrait la cour de la médiathèque. Cette dernière est mise en scène au-dessus d’une vaste terrasse ouverte. Un moucharabieh d’Inox brillant découpé au laser crée une peau réfléchissante, qui se retrouve dans l’habillage des parois sud refermant les cours intérieures, et se prolonge sur les auvents en sail­lie, protégeant les entrées, et en sous-face des halls. 

 

  • Lieu : La Courneuve, Seine-Saint-Denis
  • Maîtrise d’ouvrage : Plaine Commune communauté d’agglomération ; Switch, AMO ; SEM Plaine Commune développement, maître d’ouvrage mandataire
  • Maîtrise d’œuvre : Flint, architecte mandataire ; C. Barbet, architecte associé pour le suivi de chantier ; Khephren, BET structure ; Alto Ingénierie, BET fluides ; Jean-Paul Lamoureux, acousticien ; Vpeas, économiste
  • Programme : transformation de l’usine Mécano en pôle administratif et médiathèque
  • Calendrier : livraison, mars 2015
  • Surface : 5 300 m2 Shon ; 4 800 m2 SU
  • Coût : 14,1 M€ HT, montant des travaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition Le Maire et l’architecte. Marché aux bestiaux en activité, 1928, Tony Garnier.

Lyon célèbre les 150 ans de Tony Garnier

13/12/2019

Avec son utopie de «Cité industrielle», Tony Garnier fut le premier architecte moderne à penser la ville dans son ensemble. Né le 13 août 1869, cet architecte lyonnais, Grand Prix de Rome en 1899, a profondément transformé le visage de sa ville […]

Localarchitecture

Localarchitecture - Portrait

06/12/2019

Diplômés de l’EPFL, Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer fondent l'agence Localarchitecture à Lausanne en 2002. Les architectes Manuel Bieler, Antoine Robert-Granpierre et Laurent Saurer développent avec leur agence Localarchitecture une […]

A l'étage de la boutique Unifor, restauration de Simone Agresta

Renaissance d’une boutique Afra et Tobia Scarpa à […]

12/12/2019

UniFor a entièrement rénové son showroom historique à Paris, en ravivant l'œuvre conçue par Afra et Tobia Scarpa en 1979. Une intervention signée d’un autre architecte italien, Simone Agresta, qui a rendu hommage aux designers par la remise […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'achitecture, du 13 au 22 […]

12/12/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Distance critique Jusqu'au 13 décembre à L'îlot-S, à Annecy L'artiste Vincent Mauger a réalisé pour […]

124 logements sociaux et en accession, Fres architectes, Nantes

Un balcon en forêt par Fres architectes, à Nantes

11/12/2019

Dans la ZAC Bottière-Chênaie, à Nantes, l'agence Fres architectes livre 124 logements sociaux et en accession au cœur d'un paysage recomposé, reprenant les boisement courants dans la région. Dans la ZAC Bottière-Chênaie, l’agence […]

Jean-Luc CROCHON, architecte, agence Cro&Co Architecture

Cro&Co Architecture - Portrait

11/12/2019

Fondée par Jean-Luc Crochon et désormais co-dirigée par Nayla Mecattaf, l'agence Cro&Co Architecture est basée à Paris. Cro&Co Architecture est une agence structurée autour de deux architectes associés, Jean-Luc Crochon, fondateur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus