Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager Eberle et Scape

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe arr.).

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr. - © Luc Boegly
photo n° 1/18
Zoom sur l'image Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager Eberle et Scape

Articles Liés

Palais de justice - Caen - BE Baumschlager Eberle

L’émergence d’AAVP et Aires Mateus, 170 logements à Clichy-Batignolles

Bartolo Villemard - 98 logements sociaux – Paris, Batignolles

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences Baumschlager Eberle Architekten et Scape, dans le XVIIe arrondissement de Paris, occupe une place privilégiée dans le quartier Clichy-Batignolles. En proue de la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, il marque l’entrée nord-ouest du nouveau quartier, élevé dans le secteur ouest de la ZAC, en bordure du parc Martin-Luther-King. Ses 17420 m2 sont prévus pour accueillir 1250 personnes. La disposition générale du bâti en étoile tire pleinement parti de son emplacement: les trois ailes cadrent des espaces extérieurs aux qualités diverses, ouvert sur l’espace urbain environnant et les rails de chemin de fer, ou à l’inverse, sur une cour paysagée.

Légèreté et production d'énergie

Reposer sur les dalles de béton qui recouvrent les voies ferrées imposait la légèreté. Le choix de construire en bois, matériau qui pèse un tiers de moins que le béton, s’est vite imposé aux concepteurs. «Léger, le bois fonctionne comme un réservoir de carbone. Ainsi les 2700 m3 de bois scandinave et autrichien du bâtiment renferment 520 tonnes de CO2», garantissent les architectes. Une structure poteaux-poutres en épicéa et pin lamellé et collé s’élève au-dessus d’un socle en béton censé absorber les vibrations causées par le passage des trains. Les escaliers sont réalisés en pin stratifié croisé. Le complexe de façade est constitué d’un cadre en bois solide, d'un panneau d’OSB et d’isolation en laine de roche, le tout recouvert de cassettes en aluminium. A l'intérieur, le vaste foyer fait lui aussi la part belle au bois. La vue traversante ménagée depuis la rue laisse entrevoir la cour paysagée, de l’autre côté de l’immeuble. Enfin, un complexe photovoltaïque d’envergure se déploie en toiture. Au total, 1950 m2 de panneaux solaires génèrent 23,5kWh/(m2a) d’énergie solaire qui, après déduction de la très faible consommation de l'immeuble, de 19,1kWh/(m2a), créent un surplus de 23% d’énergie propre.

  • Lieu : ZAC des Batignolles, Paris XVIe arrondissement
  • Maîtrise d'ouvrage : Bouygues Immobilier, promoteur + co-investisseur ; Caisse des dépôts et consignations, investisseur
  • Maîtrise d'œuvre : Baumschlager Eberle Architekten Paris, architecte principal ; SCAPE, architecte associé ; SCYNA 4, structure ; ARCORA, façade ; AIA Ingénierie, structure en bois ; BARBANEL, électricité et plomberie ; ENERGELIO, énergie et environnement ; LATZ + PARTNER et Techni’Cité, aménagement paysager ; SYSTAL, cuisiniste ; LAMOUREUX, acoustique ; EGIS, BIM
  • Programme : bureaux, restaurant collectif, locaux commerciaux et locaux accessibles au public (administration, banques)
  • Surface : 17400 m2
  • Coût de construction : 34,5 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Manifeste clinique, projet mentionné Europan 15 sur le site de Marseille, table des orientations

Europan 15: Manifeste clinique, projet mentionné à […]

27/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

Architectures brutalistes, paris et environs, 100 bâtiments remarquables, Simon Texier. Photographies de Samuel Picas

Un brutalisme francilien - Livre

27/02/2020

Plus que tendance, le brutalisme fait débat, par-delà les divergences qui ont, en leur temps, opposé le légendaire couple d'architectes britanniques Alison et Peter Smithson et le critique Reyner Banham qui théorisera ce mouvement. Apparu dans les années […]

Urbanisme agricole, projet lauréat d'Europan 15 sur le site Pays de Dreux

Europan 15: Urbanisme agricole, projet lauréat au […]

26/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville […]

Chantiers communs 2020, Basse-Normandie

La Basse-Normandie en "chantiers communs" pendant […]

26/02/2020

Territoires pionniers (anciennement la maison de l’architecture de Basse-Normandie) invite tous les publics à se retrouver, à réfléchir, à échanger et à agir ensemble pour construire son cadre de vie plus durable, au fil d’une soixantaine […]

Jeux olypiques Paris 2024, village des athlètes, lot D, Saint-Ouen

Paris 2024: la construction en forme olympique

25/02/2020

La compétition pour sélectionner les maîtres d'œuvre du futur village des athlètes, pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, a dévoilé son podium. Un territoire de 51 ha étalé sur les communes de Saint-Ouen, Saint-Denis […]

Les écoles d'architecture en colère, écrivent au Premier ministre

24/02/2020

"Un étudiant en architecture a-t'il moins de valeur qu’un jeune artiste, qu’un jeune musicien ou qu’un circassien?". La mobilisation des écoles nationales supérieures d'architecture de France (Ensa) se poursuit. Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre Edouard Philippe, les présidents des conseils […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus