Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager Eberle et Scape

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences d'architecture Baumschlager Eberle et Scape déploie sa structure bois sur la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, dans la ZAC Clichy-Batignolles (Paris, XVIIe arr.).

Immeuble de bureaux, Baumschlager Eberle Architekten Paris (architecte principal), SCAPE (architecte associé), ZAC des Batignolles, Paris XVIIe arr. - © Luc Boegly
photo n° 1/18
Zoom sur l'image Forêt de bois sous peau d'alu, par Baumschlager Eberle et Scape

Articles Liés

Palais de justice - Caen - BE Baumschlager Eberle

L’émergence d’AAVP et Aires Mateus, 170 logements à Clichy-Batignolles

Bartolo Villemard - 98 logements sociaux – Paris, Batignolles

L’immeuble de bureaux à énergie positive imaginé par les agences Baumschlager Eberle Architekten et Scape, dans le XVIIe arrondissement de Paris, occupe une place privilégiée dans le quartier Clichy-Batignolles. En proue de la dalle de recouvrement du faisceau ferroviaire de la gare Saint-Lazare, il marque l’entrée nord-ouest du nouveau quartier, élevé dans le secteur ouest de la ZAC, en bordure du parc Martin-Luther-King. Ses 17420 m2 sont prévus pour accueillir 1250 personnes. La disposition générale du bâti en étoile tire pleinement parti de son emplacement: les trois ailes cadrent des espaces extérieurs aux qualités diverses, ouvert sur l’espace urbain environnant et les rails de chemin de fer, ou à l’inverse, sur une cour paysagée.

Légèreté et production d'énergie

Reposer sur les dalles de béton qui recouvrent les voies ferrées imposait la légèreté. Le choix de construire en bois, matériau qui pèse un tiers de moins que le béton, s’est vite imposé aux concepteurs. «Léger, le bois fonctionne comme un réservoir de carbone. Ainsi les 2700 m3 de bois scandinave et autrichien du bâtiment renferment 520 tonnes de CO2», garantissent les architectes. Une structure poteaux-poutres en épicéa et pin lamellé et collé s’élève au-dessus d’un socle en béton censé absorber les vibrations causées par le passage des trains. Les escaliers sont réalisés en pin stratifié croisé. Le complexe de façade est constitué d’un cadre en bois solide, d'un panneau d’OSB et d’isolation en laine de roche, le tout recouvert de cassettes en aluminium. A l'intérieur, le vaste foyer fait lui aussi la part belle au bois. La vue traversante ménagée depuis la rue laisse entrevoir la cour paysagée, de l’autre côté de l’immeuble. Enfin, un complexe photovoltaïque d’envergure se déploie en toiture. Au total, 1950 m2 de panneaux solaires génèrent 23,5kWh/(m2a) d’énergie solaire qui, après déduction de la très faible consommation de l'immeuble, de 19,1kWh/(m2a), créent un surplus de 23% d’énergie propre.

  • Lieu : ZAC des Batignolles, Paris XVIe arrondissement
  • Maîtrise d'ouvrage : Bouygues Immobilier, promoteur + co-investisseur ; Caisse des dépôts et consignations, investisseur
  • Maîtrise d'œuvre : Baumschlager Eberle Architekten Paris, architecte principal ; SCAPE, architecte associé ; SCYNA 4, structure ; ARCORA, façade ; AIA Ingénierie, structure en bois ; BARBANEL, électricité et plomberie ; ENERGELIO, énergie et environnement ; LATZ + PARTNER et Techni’Cité, aménagement paysager ; SYSTAL, cuisiniste ; LAMOUREUX, acoustique ; EGIS, BIM
  • Programme : bureaux, restaurant collectif, locaux commerciaux et locaux accessibles au public (administration, banques)
  • Surface : 17400 m2
  • Coût de construction : 34,5 M€

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Workforce

Dans l’Oise, 3e édition d’Usimages, biennale […]

24/05/2019

Jusqu’au 15 juin 2019 se déroule la 3e biennale de photographie consacrée au patrimoine industriel Usimages. Organisée par l’agglomération Creil Sud Oise, avec le concours de Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France, elle interroge cette […]

Patrick Bouchain, l'architecture comme relation. Texte d'Abdelkader Damani. Postface de Pierre Frey

L'inventaire de Patrick Bouchain - Livre

24/05/2019

S'il fait des émules toujours plus nombreux, Patrick Bouchain, grand prix de l'Urbanisme 2019 demeure une figure unique dans le paysage des architectes français. Inclassable, il pourrait passer pour un gourou tant il est passé maître dans l'art de captiver ses […]

AL_A - Extension du musée Victoria & Albert, à Londres

L'extension du musée Victoria & Albert, à Londres, […]

23/05/2019

Plus grand musée d’art et de design au monde, le V&A abrite une collection permanente de plus de 2,3 millions d’objets couvrant plus de 5 000 ans de créativité humaine. En 2017, il a fait l'objet d'une extension, dont le projet a été […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture, du 23 au 29 mai

23/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Biennale internationale des métiers d’art et de la création Du 22 au 26 mai, au Grand Palais, à Paris revelations-grandpalais.com […]

Les logements de la Gare d'eau, à Lille - Ch-H Tachon, 2019

À Lille, Charles-Henri Tachon livre 54 logements […]

22/05/2019

Pour qu’une place existe, elle se doit d’être tenue par les bâtiments qui la bordent. C’est de ce postulat que Charles-Henri Tachon et son équipe sont partis pour élaborer l’opération de 54 logements située sur la nouvelle place de la […]

Charles-Henri Tachon, architecte

Charles-Henri Tachon - Architecture et paysage

22/05/2019

Diplômé de l’école d’architecture de Paris-Tolbiac en 1996, Charles-Henri Tachon fonde son agence en 1999 à Paris et à Mercurey (Saône-et-Loire), dont il est originaire. Charles-Henri Tachon pense l’architecture comme une expérience […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus