Foster & Partners et Tetra Kayser dressent le décor d'un parcours d'art contemporain à Luxembourg

Dès 2019, un nouveau lieu de vie et de travail prendra forme au sein de l’îlot de 36 000 m2 du Royal-Hamilius, entre la rue Aldringen et le boulevard Royal. Des commerces - en petite et grande surface - côtoieront bureaux et logements pour tous les âges dans un cadre animé et verdoyant. Ainsi, en plein cœur de la capitale se développera un vaste programme mixte rattaché et soucieux de son environnement.

Réalisé par Norman Foster à Luxembourg, le parking Royal-Hamilius porte les couleurs de Kosta Kulundzic. - © Charles Duprat
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Foster & Partners et Tetra Kayser dressent le décor d'un parcours d'art contemporain à Luxembourg

Dessiné par les architectes Foster + Partners, en association avec l’agence luxembourgeoise Tetra Kayser, le projet s’appuie sur un concept simple : réaliser un nouveau morceau de ville en assurant, au sein d’un même îlot, une véritable diversité programmatique. Ainsi commerces, services, bureaux, logements et parkings y seront présents tout en laissant une place non négligeable aux espaces publics et au réaménagement des transports en commun.

Un parking à visiter

Situé dans l’hyper centre de Luxembourg, sur la rue Aldringen - axe le plus commercial de la ville - les sous-sols du Royal-Hamilius sont uniques en leur genre : l’usager, pensant juste garer sa voiture, se retrouve au cœur d’un parcours d’art contemporain. A raison de deux peintures murales par niveau, le parking souterrain du futur complexe est véritablement sublimé. Par leurs grandes dimensions et leur approche artistique narrative, les œuvres - spécialement réalisées pour le Royal-Hamilius - font référence à l’art ancestral de la fresque. L’art contemporain apporte une certaine quiétude et beauté au lieu, marquant le début d’un récit, plutôt loin de l’agitation de la ville en surface. Du 27 août au 7 septembre 2018, six artistes ont relevé le défi, avec une grande maîtrise de la couleur. A chaque niveau, un artiste a réalisé deux fresques : une grande, au niveau du mur mitoyen aux ascenseurs, est pensée pour attirer l’œil d’un public résolument cosmopolite et intergénérationnel, et une plus petite, près des escaliers, conçue pour les amateurs de mobilité douce. Par des thèmes universels, tels que la nature, le rêve, le temps, ou d’autres encore, plus de 120 m de fresque et une surface de près de 300 m2 suscitent l’imaginaire.

Les artistes à découvrir :

  • Au 2e sous-sol, Dorothée Louise Recker
    Sa place au soleil
    In dem Roten schungelmorgen
     
  • Au 3e sous-sol, Gaëtan Henrioux
    Tropea
    Nightlife

     
  • Au 4e sous-sol, Lise Stouffl
    Regarder passer les bateaux
    Les grands amants

     
  • Au 5e sous-sol, Kosta Kulundzic
    Waikiki Burning
    Waimanalo BBQ

     
  • Au 6e sous-sol, Valentina Canseco
    Paysage décomposé 1
    Paysage décomposé 2

     
  • Au 7e sous-sol, Axel Sanson
    Obsidionale mélancolie
    Je suis à eux de l’âme jusqu’à la peau

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Lauréat ex-aequo du prix W 2020, Julien Picard et Julien Desbat, École nationale supérieure d'architecture de Nantes, France, avec le projet

Les lauréats du prix W 2020 en images

07/07/2020

300 Consacré depuis 14 ans au travail sur l'existant et à la "greffe architecturale", le prix W organisé par la Fondation Wilmotte tient une place de choix parmi la kyrielle de concours d'idées censés stimuler l'inventivité des étudiants en architecture et des jeunes diplômés. L'édition 2020 de la […]

CONCOURS ACIER 2020.PREMIER PRIX EX AEQUO Machine à paysage (réécriture d’un site abandonné à Montpellier) Caroline Desplan, ENSA Paris-Belleville

Concours Acier 2020, un palmarès sous […]

06/07/2020

300 Ils étaient 12 finalistes à se présenter devant le grand jury du concours Acier 2020 organisé par ConstruirAcier. Le sujet: "Turbulences, l’architecture face aux mutations climatiques et aux risques naturels». Zoom sur les quatre lauréats distingués qui, selon le président du jury, l’architecte […]

Prix Architecture Résiliente Innovante des Pays de la Loire 2020

Les candidatures au PARI 2020, le prix […]

06/07/2020

300 Avec la création du PARI, le prix Architecture Résiliente Innovante de la région des Pays de la Loire, la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire souhaite mettre en valeur la créativité, la responsabilité sociale et environnementale qui s’expriment sur son territoire, à travers des […]

Julien Quinet,

Étudiants confinés, dessins exposés, à la galerie […]

03/07/2020

300 Les dessins de logements, réalisés par les étudiants de "l'atelier confiné" piloté à distance par Guillaume Ramillien, enseignant à l'école d'architecture de Versailles, sont exposés à la galerie d'architecture à Paris jusqu'au 17 juillet 2020. Qui mieux que des étudiants en architecture pouvaient […]

Les choses de la ville, France Inter, David Abittan

L'architecture et la ville, de retour sur les […]

03/07/2020

300 La série consacrée à l'architecture, Les choses de la ville, diffusée sur France Inter les samedis et dimanches revient pour une nouvelle saison. Premier épisode, le 4 juillet 2020 à 7h24. On a quitté David Abittan fin août 2019, aux pieds des étoiles d'Ivry-sur-Seine de Jean Renaudie et Renée […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital