Foster & Partners et Tetra Kayser dressent le décor d'un parcours d'art contemporain à Luxembourg

Dès 2019, un nouveau lieu de vie et de travail prendra forme au sein de l’îlot de 36 000 m2 du Royal-Hamilius, entre la rue Aldringen et le boulevard Royal. Des commerces - en petite et grande surface - côtoieront bureaux et logements pour tous les âges dans un cadre animé et verdoyant. Ainsi, en plein cœur de la capitale se développera un vaste programme mixte rattaché et soucieux de son environnement.

Réalisé par Norman Foster à Luxembourg, le parking Royal-Hamilius porte les couleurs de Kosta Kulundzic. - © Charles Duprat
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Foster & Partners et Tetra Kayser dressent le décor d'un parcours d'art contemporain à Luxembourg

Dessiné par les architectes Foster + Partners, en association avec l’agence luxembourgeoise Tetra Kayser, le projet s’appuie sur un concept simple : réaliser un nouveau morceau de ville en assurant, au sein d’un même îlot, une véritable diversité programmatique. Ainsi commerces, services, bureaux, logements et parkings y seront présents tout en laissant une place non négligeable aux espaces publics et au réaménagement des transports en commun.

Un parking à visiter

Situé dans l’hyper centre de Luxembourg, sur la rue Aldringen - axe le plus commercial de la ville - les sous-sols du Royal-Hamilius sont uniques en leur genre : l’usager, pensant juste garer sa voiture, se retrouve au cœur d’un parcours d’art contemporain. A raison de deux peintures murales par niveau, le parking souterrain du futur complexe est véritablement sublimé. Par leurs grandes dimensions et leur approche artistique narrative, les œuvres - spécialement réalisées pour le Royal-Hamilius - font référence à l’art ancestral de la fresque. L’art contemporain apporte une certaine quiétude et beauté au lieu, marquant le début d’un récit, plutôt loin de l’agitation de la ville en surface. Du 27 août au 7 septembre 2018, six artistes ont relevé le défi, avec une grande maîtrise de la couleur. A chaque niveau, un artiste a réalisé deux fresques : une grande, au niveau du mur mitoyen aux ascenseurs, est pensée pour attirer l’œil d’un public résolument cosmopolite et intergénérationnel, et une plus petite, près des escaliers, conçue pour les amateurs de mobilité douce. Par des thèmes universels, tels que la nature, le rêve, le temps, ou d’autres encore, plus de 120 m de fresque et une surface de près de 300 m2 suscitent l’imaginaire.

Les artistes à découvrir :

  • Au 2e sous-sol, Dorothée Louise Recker
    Sa place au soleil
    In dem Roten schungelmorgen
     
  • Au 3e sous-sol, Gaëtan Henrioux
    Tropea
    Nightlife

     
  • Au 4e sous-sol, Lise Stouffl
    Regarder passer les bateaux
    Les grands amants

     
  • Au 5e sous-sol, Kosta Kulundzic
    Waikiki Burning
    Waimanalo BBQ

     
  • Au 6e sous-sol, Valentina Canseco
    Paysage décomposé 1
    Paysage décomposé 2

     
  • Au 7e sous-sol, Axel Sanson
    Obsidionale mélancolie
    Je suis à eux de l’âme jusqu’à la peau

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

LE TOUR DE FRANCE DES MAISONS ÉCOLOGIQUES, Mathis Rager, Emmanuel Stern, Raphaël Wather

Construire Hors Standard - Livre

09/04/2021

300 Deux architectes et un anthropologue ont entrepris un tour de France de deux mois pour aller à la rencontre de ceux qui construisent des maisons individuelles écologiques s'éloignant des modèles vendus clés en mains. A travers la mise en perspective de trente réalisations, cette étude est une […]

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry

A la cité-jardin de la Butte Rouge, d'abord on […]

06/04/2021

300 Le mauvais feuilleton de la cité-jardin de la Butte Rouge continue. Malgré les alertes patrimoniales engagées depuis plusieurs années et la prise de position récente de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot visant à protéger ce modèle d'urbanisme social humaniste - construit entre 1931 et […]

Modélisation 3D des charpentes et couvertures du chœur de la charpente disparue de Notre-Dame de Paris.Réalisée par Kévin Jacquot, sous la direction de Livio de Luca, CNRS – UMR MAP 3295 (Modèles et Simulations pour l’Architecture et le Patrimoine), 2019

Pas de fac-similé pour la charpente de Notre-Dame […]

08/04/2021

300 Alors que le démontage de l’échafaudage titanesque de la cathédrale Notre-Dame de Paris est achevé et que les travaux de consolidation devraient être finis à l’été prochain, le projet de restauration de la charpente médiévale en chêne massif de la nef et du chœur vient d’être validé par la […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24570_1456566_k5_k1_3361966.jpg

Au bord de la Moselle, StudioLada livre une agora […]

07/04/2021

300 Relevant de la typologie minimaliste de la halle médiévale -une couverture et une structure -, cet ouvrage conçu par le collectif StudioLada se distingue par sa spectaculaire charpente en bois. Telle une agora de village, il est pensé comme un nouveau modèle de salle polyvalente, économique et […]

PHOTO - 24570_1456546_k6_k5_3361853.jpg

StudioLada - Portrait

07/04/2021

300 Tous diplômés de l'Ensa Nancy, Christophe Aubertin, Xavier Géant, Agnès Hausermann, Aurélie Husson, Eléonore Nicolas et Benoît Sindt forment en 2008 le collectif StudioLada. Les fondateurs du collectif StudioLada ont pour objectif de pratiquer une architecture contextuelle, qui mobilise les […]

Abonnés AMC

Maison commune à Treffort Val-Revermont, par DLD

Maison commune pour un village rural par Doucerain […]

06/04/2021

300 Dans le village rural de Treffort Val-Revermont situé près de Bourg-en-Bresse, la mairie est devenue « maison commune » en accueillant plusieurs salles destinées à la vie associative et locale, grâce à l'intervention de l'agence Doucerain Lievre Delziani. Pour les architectes de DLD, la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital