Franklin Azzi, résistant discret - Portrait

L'architecte français est l'auteur de pièces de mobilier et d'aménagements, notamment de boutiques de mode ou de restaurants à travers le monde. A contre-courant du renouvellement perpétuel qui caractérise ces secteurs, il défend des conceptions faites de peu, inscrites dans la durée. Des valeurs qu'il argumente en se montrant volontiers didactique auprès des donneurs d'ordres.

Franklin Azzi, architecte - © Noel Manalili
photo n° 1/5
Zoom sur l'image Franklin Azzi, résistant discret - Portrait

Articles Liés

Franklin Azzi - Restaurant de burgers - Paris

Franklin Azzi – Bureaux – Saint-Ouen

Beaupassage: un cadavre exquis parisien selon Franklin Azzi

Simple et attentif, Franklin Azzi reçoit dans son bureau rue d'Uzès à Paris, un espace multifonctionnel au mobilier mixte, reconfigurable. On s'attable autour d'un podium récupéré et converti en plateau, qui sert tour à tour de lieu de présentation, d'exposition, de rencontres, où s'affiche déjà sa volonté de «ne pas surdestiner un espace». Comment dialoguent en lui l'architecte et le designer? Quels sont les éléments qui fondent sa conception, ses installations, en particulier dans les boutiques, étant marquées par une insigne longévité? «Quand j'ai monté mon agence, en 2006, j'ai commencé par la petite porte. La microarchitecture est dans mon ADN», précise-t-il d'emblée. Après avoir fait ses armes chez Architecture Studio, il a pour premiers clients des membres de son réseau, dans la mode et la restauration. Passer de l'architecture au design impliquant selon lui un changement de casquette, il a constitué deux équipes distinctes pour assurer le passage d'une échelle à l'autre. «En architecture, la prescription des appels d'offres est générique; en intérieur, le cahier des charges, plus étendu, exige une connaissance bien plus fine des matériaux et des fournisseurs.» Les valeurs qu'il défend sont constantes: proximité géographique des composants et des lieux de fabrication, souci de ne pas surproduire et de révéler l'existant. «L'enjeu de la décennie n'est pas dans une architecture expressive, mais dans un design de responsabilité», résume-t-il, brandissant l'étendard environnemental.

A l'école de Virilio

Il poursuit une action qu'il nomme «résistance constructive», une forme d'éducation du maître d'ouvrage, partant du principe qu'il vaut mieux «être dans le making pour faire changer les mœurs». Sa pédagogie lui a valu la réussite de l'aménagement des berges de Seine, à Paris. Soutenant l'idée d'une empreinte minimale, l'agence y a installé des assises collectives sobres en chêne massif. Le matériau, provenant en partie des arbres abattus par la tempête de 1999, pourrait finir en bois de charpente ou de chauffage. Lors du concours, l'agence avait présenté à la ville une simulation du vieillissement du bois, assortie des calculs d'un […]

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

30/10/2020

300 Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est […]

Pascal Chombart de Lauwe et Etienne Chevreul-Demas, architectes. agence Tectone

Tectone - Portrait

30/10/2020

300 L’architecte urbaniste Pascal Chombart de Lauwe fonde Tectone en 1986 avec Jean Lamude (décédé en 1996). Etienne Chevreul-Demas devient associé en 2017. Bien que les normes complexifient la production des logements, l’agence Tectone, forte d’une expérience de trente ans dans le domaine, défend qu’il […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370558_k3_k1_3176913.jpg

Référence: Maurice Blanc, moderne Grenoblois

29/10/2020

300 Le Grenoblois Maurice Blanc (1924-1988) consacre sa vie à l'architecture et à l'urbanisme avec une contribution originale qui se déploie entre 1950 et 1980. Maître d'œuvre engagé, il est l'un des initiateurs locaux de la formation permanente des architectes et un acteur politique municipal. Pour cet […]

Rendez-vous à suivre

5 rendez-vous d'architecture, à ne pas manquer ce […]

29/10/2020

300 Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. 1. Conquêtes spatiales, à Annecy Au tournant des années 1960, Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann imaginent un nouveau langage architectural aux formes organiques, exprimant une vision […]

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital