Frédéric Schlachet architecte – 20 logements sociaux – Paris XIe

L’architecte Frédéric Schlachet a dû faire preuve d’agilité pour concevoir cette opération de logements sociaux. Car pour livrer des habitations lumineuses et pourvues de généreux espaces extérieurs dans le tissu faubourien étriqué de Paris, il faut savoir se jouer de la densité.

20 logements sociaux et un commerce, Frédéric Schlachet architecte, Paris XIe - © Frédéric Schlachet
photo n° 1/17
Zoom sur l'image Frédéric Schlachet architecte – 20 logements sociaux – Paris XIe

Articles Liés

FRÉDÉRIC SCHLACHET - 11 LOGEMENTS SOCIAUX

KOZ - 30 LOGEMENTS SOCIAUX

BOURBOUZE & GRAINDORGE - 20 LOGEMENTS SOCIAUX

Résorber l’habitat insalubre en construisant de nouvelles opérations de logements dans le tissu faubourien de la capitale confronte toujours les architectes à la même difficulté: pour offrir des espaces intérieurs et extérieurs de qualité, il faut savoir jongler avec les typologies dans un volume assujetti aux réglementations urbaines, forcément très contraignantes en milieu urbain dense. L’opération de 20 logements sociaux (dont cinq Unités de logements spécialisées, réservées aux personnes en situation de handicap lourd), livrée par l’architecte Frédéric Schlachet au cœur du XIe arrondissement de Paris, non loin de la place de la Bastille, est l’archétype de ces situations. Mais ce qui la distingue, c’est l’approche décomplexée de son concepteur pour qui la densité subie est une ressource du projet. Dans cette parcelle trapézoïdale profonde, il s’est joué de la réglementation urbaine pour offrir à chaque habitation un espace extérieur privatif. Ainsi, derrière le volume unitaire et massif élevé côté rue, la façade sur cour profite de son orientation sud-est pour se décomposer au gré des opportunités du prospect, transformant chaque retrait ou gradin imposé en vaste terrasse privée. Une déstructuration visuelle renforcée par la création de multiples balcons asymétriques. Mais si le parti du concepteur est plutôt généreux, «proposer une enveloppe bâtie maximum pour offrir un maximum de surfaces habitables», il en découle de fortes contraintes formelles. C’est dans une enveloppe bâtie aux formes complexes qu’il faut composer. Heureusement, et comme il l’a déjà montré dans l’opération de 11 logements sociaux qu’il a livrés en 2011 pour la Siemp dans le Xe arrondissement, Frédéric Schlachet n’est pas un adepte des plans d’étage courant et préfère porter une intention particulière à chaque niveau et chaque habitation pour tirer la meilleure habitabilité d’un volume déstructuré. Ainsi, l’imbrication des typologies est ici savante – on compte trois duplex dont un descendant – et aboutie à des plans de logements complexes mais assumés, où chaque recoin est détourné pour devenir hall, cellier, placard… Les espaces traversants sont favorisés à chaque étage, quitte à retourner un plan en rentrant par la partie nuit du logement ou à brouiller les limites entre la chambre et le séjour au moyen d’une paroi coulissante valorisant les dégagements visuels. Côté rue, les loggias creusées dans la profondeur de la façade sont l’occasion d’éclairer un peu plus les espaces qu’elles articulent en plan (chambre, cuisine, séjour). Partout les baies sont généreuses, toute hauteur, et leur superposition désorganisée en façade s’offre en écho à la richesse des variations intérieures. Comme la modénature du bâtiment, dont la vêture en verre émaillé blanc est scandée de bandes d’acier inoxydable microbillé – on croirait du béton –, déployées entre chaque baie, d’abord pour dissimuler les profils en acier galvanisé qui soutiennent les panneaux de verre, mais avec lesquelles l'architecte tisse un motif. La force plastique de l’ensemble, jouant sur la confrontation entre matériaux rugueux et lisses, opalescents et opaques, confère une identité forte au projet.

 

  • Lieu : Paris XIe
  • Maîtrise d'ouvrage : Novigere SA HLM
  • Maîtrise d'œuvre : Frédéric Schlachet Architecte; EVP Ingénierie, BET structure; BEThAC, BET fluides, 12 Eco, BET second œuvre
  • Programme : 20 logements sociaux dont cinq ULS et un commerce
  • Surface : 1 900 m2 Shon; 1 380 m2 Shab; 1 420 m2 SU
  • Calendrier : livraison 2015
  • Coût : 3,65 M€ HT
  • Performances et labels : CERQUAL H&E; Plan climat Ville de Paris; Bâtiment basse consommation Effinergie (THPE 2010)

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital