Grand Central Saint-Lazare, les bureaux selon Ferrier Marchetti Studio

Au cœur du 8e arrondissement de Paris, le long de la gare Saint-Lazare, l’agence Ferrier Marchetti Studio livre 23600 m2 de bureaux, commerces et espaces publics. Un bâtiment-paquebot faisant la liaison entre cette gare classée Monuments historiques et de l’haussmannien, le long des rues de Londres et d’Amsterdam.

Grand Central Saint-Lazare, Ferrier Marchetti Studio, Paris - © LUC BOEGLY
photo n° 1/18
Zoom sur l'image Grand Central Saint-Lazare, les bureaux selon Ferrier Marchetti Studio

Articles Liés

Jacques Ferrier - Siège de la métropole Rouen Normandie - Rouen

Jacques Ferrier - Siège social du Groupe Hachette Livre, nominé à l'Equerre d'argent 2015

Hôtel de région Île-de-France à Saint-Ouen - Jacques Ferrier

Cette opération de reconstruction et rénovation prend place le long de la gare Saint-Lazare, bâtiment inscrit depuis 1975 à l’inventaire des Monuments historiques. En proue sur la place de l’Europe, le projet de Ferrier Marchetti Studio surplombe un soubassement en partie rénové et redonné à la SNCF. L’un des enjeux du projet était d’y intégrer une entrée de gare et de métro, au niveau de la rue de Londres. A l’intérieur, de nombreuses percées visuelles donnent à voir le ballet incessant des trains en partance. «Loin de la boîte fermée et climatisée, nous voyons le bureau comme une construction qui crée un maximum de relations avec la ville», explique Jacques Ferrier.

Une façade de peintre

Dans un cadre urbain majoritairement haussmannien, les architectes ont créé une façade colorée de plus de 100 mètres de long bordant la cour d’Amsterdam. Dans l’esprit de la série de douze toiles du peintre Claude Monet sur la gare Sainte-Lazare, Jacques Ferrier et Pauline Marchetti ont imaginé une façade à la fois bleue et orange. «Une enveloppe qui ne s’épuise pas au premier regard mais qui évolue au fur et à mesure de la journée, comme un ciel en façade», décrivent les concepteurs. Au total, 1700 lames de verre fixes et inclinées selon six angles différents, sont recouvertes de films de 28 teintes pour recréer un paysage coloré que la lumière naturelle anime délicatement. Côté verrière de la gare, le linéaire de façade joue la sobriété en alternant transparence et occultation dans les tons noirs.

Un bâtiment qui porte le paysage

Le parti pris des architectes a été de créer un espace public dans l’un des quartiers les plus congestionné de Paris. Alors, à la place d’une ancienne cour technique, une terrasse aménagée par l’agence TER reste privée, mais devient accessible au public. «Le bâtiment porte le paysage sur plusieurs strates avec des toitures plantées à différents niveaux», vantent les architectes. En toiture, le Studio MUGO en charge de l’agriculture urbaine, installe un champ de 800 m2 mêlant aromates, fleurs comestibles, plantes indigènes et même de l’apiculture. Le tout avec une vue imprenable sur Paris, de la Tour Eiffel au Sacré-Cœur.

 

  • Lieu : Paris, 8e arrondissement
  • Maîtrise d’ouvrage : Union Investment (investisseur), The Carlyle Group (développeur), Redman (maitrise d'ouvrage déléguée)
  • Maîtrise d'oeuvre : Ferrier Marchetti Studio, CALQ (intérieur), Atelier H. Audibert (éclairage), Agence TER (paysage), Studio MUGO (jardin), Terrell (BET structure)
  • Programme : bureaux, commerces et espaces publics
  • Surface : 23600 m2
  • Calendrier : concours en 2012, livraison en octobre 2019

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Enzo Mari portrait

Enzo Mari s'en est allé, son œuvre vit à la […]

27/10/2020

300 Le décès d'Enzo Mari, père fondateur d'un design pour un homme de la sobriété, sonne comme un lever de rideau, alors que son œuvre brille actuellement -autant que son œil était vif- dans les salles du musée milanais de La Triennale. A 88 ans, le grand Enzo Mari, créatif insatiable, défenseur avant […]

Appel aux étudiants, pour réfléchir aux lieux du […]

27/10/2020

300 Derniers jours pour participer à "Traversées", le concours d'écriture en français et en portugais, ouvert aux étudiants en architecture et en urbanisme, pour réfléchir de façon créative au contexte que nous traversons, à l'heure de la pandémie, des confinements et couvre-feu. Lancé par l’Ambassade […]

RCR Arquitectes au Centre Pompidou à Paris

RCR Arquitectes et MiAS font leur entrée au musée

26/10/2020

300 Le Centre Pompidou à Paris présente, jusqu'en mai 2020, les 73 croquis et 10 maquettes de l'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker en 2017 qui intègrent la collection d’architecture du Musée national d'art moderne. Le studio MiAS Arquitectes expose quant à lui 42 maquettes, 14 […]

LiquenLAV. Valentin Sanz, architecte

LiquenLAV, architecture, design et graphisme - […]

26/10/2020

300 Basée en Espagne, à Almenar de Soria, l'agence d'architecture, de design et de graphisme ­LiquenLAV a été fondée par Valentin Sanz. Valentin Sanz est d’abord architecte, mais il développe au cours de réalisations un intérêt particulier pour le design d’objet et de mobilier. Diplômé de l’université […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital