Grue, lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes 2014

Dévoilé le 15 décembre à Paris, le Palmarès des jeunes urbanistes récompense huit équipes parmi 83 dossiers de candidature. Ce palmarès, créé en 2005 par le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, et organisé tous les deux ans, vise à révéler des équipes qui, par leurs approches novatrices, leurs prises de position ou leurs recherches apportent des réponses aux problématiques contemporaines et font évoluer la pensée sur l’urbanisme.

Présentation des huit lauréats.

Grue - Marie Alléaume, Nathanaëlle Baës-Cantillon - © Grue
photo n° 1/3
Zoom sur l'image Grue, lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes 2014

Les architectes Marie Alléaume et Nathanaëlle Baës-Cantillon (34 ans) fondent en 2013 l'agence-laboratoire Grue, située à Paris et Bruxelles. De son ancrage métropolitain, l’étrange oiseau cultive un regard critique sur les modes de fabrication de la ville contemporaine. Grue prône la nécessité d’un dialogue permanent entre réflexion théorique, investigation historique et géographique et propositions spatiales concrètes. Mais ce qui différencie Grue, c’est son intérêt pour le contenu sensible des territoires. En portant une attention particulière aux rythmes, aux respirations, Marie Alléaume et Nathanaëlle Baës-Cantillon militent pour la création d’une ville désirable, “animée et aimable, une ville sociale et poétique, une ville qui offre la possibilité de la surprise, qui puisse s’ouvrir à des usages non prévus, une ville déraisonnable, une ville inutile”. Basée sur l’analyse fine des milieux physiques et culturels dans lesquels se placent les projets, Grue propose des aménagements éloignés du continuum bâti et du masterplan figé où la fluidité et la perméabilité, le symbolique et la poésie, sont des outils pour cultiver l’urbanité.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital