Guinée*Potin – 64 logements collectifs à Aytré (Charente-Maritime)

Pour contribuer au renouvellement urbain du quartier Pierre Loti à Aytré, en Charente-Maritime, les architectes de l'agence Guinée* Potin ont conçu deux bâtiments de 31 et 33 logements en apportant une réponse volumétrique différenciée pour chacun eux. Dans ce lieu marqué par des barres et de tours dégradées des années 1960, l’enjeu était de créer une identité nouvelle en mêlant une histoire sociale riche et un emplacement géographique stratégique.

 

Guinée*Potin Architectes – 64 logements collectifs à Aytré (17) - © © Sergio Grazia
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Guinée*Potin – 64 logements collectifs à Aytré (Charente-Maritime)

Articles Liés

GUINÉE POTIN - CENTRE D'EXPOSITION

Guinée Potin architectes

Le quartier Pierre Loti se situe à l’entrée d’Aytré, en périphérie de La Rochelle, le long de l’axe principal, le Boulevard Général de Gaulle. Les deux zones d'implantations proposées pour chacun des bâtiments ayant des caractéristiques très différentes (épaisseur, gestion du stationnement, orientation, rapport au bâti avoisinant, traitement des abords immédiats, etc.) et un objectif ambitieux en terme de densité, les architectes ont choisi de jouer sur la différenciation des volumes afin d'exploiter au maximum leurs potentiels.

Jeu de toiture et façades séquencées

Par son jeu de toiture et ses décrochés de niveaux qui établissent une transition graduelle, le bâtiment R assure une nouvelle connexion vers le centre ville. Quant au bâtiment S, il dialogue avec la volumétrie plus imposante du bâtiment Galapagos, monolithe plus compact. Les deux constructions offrent au visiteur des façades séquencées: horizontalement par les terrasses filantes et verticalement par les «failles» que forment les accès et les circulations au cœur des bâtiments.

Appropriation

Le projet privilégie l’appropriation et le confort résidentiel en favorisant au maximum les accès privatisés aux logements. Le traitement des espaces annexes en rapport avec la rue Pierre Loti et en continuité directe avec les bâtiments s’inscrit dans cette logique. C’est avant tout depuis l’intérieur que les habitations ont été conçues, en relation avec la nature environnante. Les logements sont tous traversants ou à double orientation. Les chambres sont autant vitrées que les séjours et vice-versa. De fait, il n’y a pas de lisibilité des fonctions depuis l’extérieur. A l’exception de quelques logements, une paroi coulissante est systématiquement mise en place entre le salon et la chambre attenante de manière à transformer cette dernière, au gré des usages, en petit salon ou bureau.

Une identité balnéaire

Les bâtiments, en structure poteau-poutre béton et isolation extérieure, sont enveloppés d’une peau de mélèze, en lames pleines en façades et en mélèze naturel pour les chevrons ajourés des garde-corps. Disposés sur les balcons et en terrasse de chaque logement, les locaux annexes jouent également un rôle de séparation. Les couleurs vives animent les façades et leur confèrent une identité forte, presque balnéaire.

 

 

  • Lieu : Aytré, Charente-Maritime
  • Maîtrise d’ouvrage : Habitat 17
  • Maîtrise d'oeuvre : Architecte mandataire : Agence GUINEE*POTIN. Architecte associé : Agence Alterlab. BET structure : EBLL + ARCABOIS. BET fluides : KYPSELI. Economiste : Cabinet Alain FONTANAUD
  • Surface : 1889 m2 + 1923 m2 Shon
  • Calendrier : Concours lauréat 2011- Livré en 2017
  • Coût : 5,8 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus